Colique du nourrisson: les symptômes

Entre la deuxième semaine et le quatrième mois de vie, le bébé peut souffrir de colique du nourrisson. Cela se manifeste par des pleurs intenses surtout en fin de journée (plus de 3 heures par jour), des selles liquides, un visage tout rouge, des membres (bras, jambes) repliés pendant les crises de pleurs, l’émission de gaz. Rien ne semble apaiser les pleurs du bébé dans pareil cas. À côté de ces crises ponctuelles, le bébé mange bien, ne perd pas de poids et ne présente pas de fièvre.

Que faire en cas de selles liquidesdu bébé?

Difficile de poser un diagnostic quand son bébé pleure et ne peut pas communiquer par le langage. Aussi, en cas de diarrhées persistantes, de perte de poids ou de difficulté à en prendre, de vomissements, il est plus prudent de consulter son pédiatre afin de ne prendre aucun risque pour la santé du bébé. Il pourra déterminer s’il s’agit de colique du nourrisson, ou d’une gastro-entérite, d’un problème de reflux œsophagien, d’une allergie ou autre pathologie. Si la colique du nourrisson est confirmée par le médecin, il pourra prescrire un traitement homéopathique, des massages sur le ventre, l’application de chaleur sur le ventre et la modification de l’alimentation (pas d’excitants comme le thé, café et le chocolat) de la maman si elle allaite.

> Sécurisez vos proches, votre patrimoine et vos revenus !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.