Rhinite du bébé : symptômes et traitements chez le nourrisson

La rhinite, appelée couramment rhume, est une infection virale de la muqueuse qui tapisse l’intérieur du nez (cavité nasale). Très fréquente chez le bébé et l’enfant, cette infection bénigne est très contagieuse. Fièvre modérée, nez qui coule... sont des symptômes qui passent la plupart du temps en quelques jours. Mais comment doit-elle être traitée ?
Rhinite du bébé : symptômes et traitements chez le nourrissonIstock

La muqueuse du nez sécrète habituellement en petite quantité un liquide (mucus) dont le rôle est d'humidifier en permanence l'air inspiré et ainsi lutter contre les agents infectieux.

En cas de contamination par un virus, cette muqueuse gonfle, s’irrite et produit en grande quantité ces sécrétions, de sorte que le nez est "bouché" ou que le nez « coule ».

Pourquoi les bébés ont-ils souvent des rhumes ?

C'est la maladie infectieuse la plus fréquente chez l'enfant. Entre six mois et six ans, chaque enfant présente en moyenne quatre à cinq épisodes de rhinite par an, surtout en automne et en hiver. En effet, 200 virus différents sont capables de provoquer cette maladie. Chaque virus induit une immunité de courte durée qui ne protège pas contre les autres virus, ce qui permet les réinfections virales multiples.

Photo : la rhinite est très fréquente chez le nourrisson

Photo : la rhinite est très fréquente chez le nourrisson© Istock

Quels sont les facteurs qui favorisent les rhinites ?

  • La pollution et la sécheresse de l'air ambiant.
  • Un terrain allergique, souvent familial.
  • Un reflux gastro-œsophagien qui crée une irritation locale.
  • La vie en communauté : crèche par exemple, qui favorise la diffusion du virus.
  • Une carence en fer, fréquente chez le petit enfant pouvant être responsable d'une anémie.

Quels sont les symptômes de la rhinite du bébé et de l'enfant ?

Après une période d'incubation de 1 à 7 jours, la rhinite débute par :

  • Une fièvre modérée : inférieure à 39 °C, associée à une obstruction du nez (nez bouché), puis à un écoulement nasal, mais elle ne dure pas plus de 3 jours.
  • Un nez qui coule pendant deux à dix jours. Les sécrétions du nez sont d'abord claires, transparentes puis deviennent épaisses, jaunes ou verdâtres.
  • Un mal de gorge est souvent présent, mais pas toujours exprimé par l'enfant.
  • Une toux peut également apparaître et durer jusqu'à 10 jours.
  • Parfois la rhinite se complique d’une otite aiguë.

Rhinite chez le bébé de moins de 3 mois : danger !

La rhinite est plus grave chez les nourrissons de moins de 3 mois car les risques de détresse respiratoire et d'apnées sont augmentés à cet âge du fait d'une respiration exclusivement par le nez. Une surveillance de la respiration de l'enfant en milieu hospitalier peut être nécessaire.

Que faire quand un enfant a un rhume ?

D’ordinaire, le rhume dure environ 1 semaine, mais il peut se poursuivre jusqu’à 2 semaines. Il disparaît habituellement de lui-même.

  • Installez votre enfant pour qu’il soit le plus à l’aise possible. Offrez-lui beaucoup de liquide et de petits repas nutritifs.
  • Pour soulager la douleur, les courbatures ou la fièvre de plus de 38,5 °C, utilisez du paracétamol.
  • Si votre bébé ou votre tout-petit a de la difficulté à téter parce qu’il a le nez bouché, utilisez un « mouche bébé » pour expulser le mucus.
  • Utilisez une solution type sérum physiologique sous forme de gouttes ou de vaporisateur si le mucus est très épais. Le vaporisateur fonctionne bien dans les voies nasales. Il peut fonctionner mieux que les gouttes.
  • A moins que votre médecin ne vous le prescrive, ne donnez pas de médicaments contre la toux en vente libre (qui n’ont pas besoin de la prescription d’un médecin) aux enfants de moins de 6 ans

S’ils se sentent assez bien, les enfants peuvent poursuivre leurs activités normales et même continuer de jouer dehors. Votre enfant peut continuer d’aller à l’école s’il se sent assez bien pour participer.

S’ils font de la fièvre ou ont des complications, ils devront peut-être prendre quelques jours de repos à la maison.

Quand consulter pour une rhinite de bébé ?

La réponse du Docteur Maurice Rotenberg, ORL :

« Si les symptômes persistent et en cas de complications il faut consulter le pédiatre ou le spécialiste en ORL qui pourra pratiquer une aspiration des fausses nasales. »

Jusqu'à l'âge de 3 mois le bébé ne sait pas respirer par la bouche, il est donc important de consulter rapidement un pédiatre ou un médecin ORL.

Pour les bébés de plus de 3 mois et bien portant, le rhume guérit spontanément en 7 à 10 jours, il est donc conseiller d'observer l'évolution.

Quel que soit l'âge de l'enfant, il faut consulter si l'une de ces complications se présentent :

  • Le comportement du bébé change,
  • L'enfant présente de la fièvre : plus de 3 jours à 38,5°C ou 39°C et si elle apparaît ou réapparait 3 ou 4 jours après le début du rhume.
  • Il respire moins bien et tousse parce que son nez coule ou est bouché.
  • Il a les yeux collés.
  • La tétée s'éternise, il mange moins bien...
  • Son poids stagne (surtout chez le très jeune enfant)...

Comment éviter le rhume à son bébé ?

  • Le lavage des mains est le principal moyen de réduire la transmission du rhume :
    • Lavez-vous les mains après avoir toussé, éternué ou vous être essuyé le nez.
    • Lavez-vous les mains après avoir été en contact avec une personne atteinte d’un rhume.
    • Lavez-vous les mains et lavez celles de votre enfant après avoir essuyé le nez de votre enfant.

Photo : se laver les mains fait partie des gestes fondamentaux pour prévenir le rhume

Photo : se laver les mains fait partie des gestes fondamentaux pour prévenir le rhume© Fotolia

  • Dans la mesure du possible, maintenez les enfants de moins de 3 mois loin des personnes atteintes d’un rhume.
  • Apprenez à vos enfants à se couvrir le nez et la bouche d’un mouchoir lorsqu’ils toussent ou qu’ils éternuent, ou à tousser dans le haut de leur manche ou dans le creux du coude.
  • Évitez de partager des jouets que les jeunes enfants se mettent dans la bouche avant de les avoir nettoyés.
  • Évitez de partager des tasses, des ustensiles ou des serviettes avant de les avoir nettoyés.
  • Si votre enfant fréquente une collectivité, indiquez les symptômes dont il souffre à l’éducatrice et demandez-lui si votre enfant devrait rester à la maison ce jour-là.

Conseil d'hygiène du Docteur Maurice Rotenberg, ORL :

"Evitez aussi que vos enfants touchent au téléphoneportable".

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.