Bronchite asthmatiforme chez l'enfant : les traitements

Ecouter l'article :

Certifié par nos experts médicaux MedisiteLa bronchite est fréquente chez l'enfant. La plupart du temps, elle guérit spontanément, mais il peut arriver qu'elle provoque de l'asthme. On parle alors de bronchite asthmatiforme. Voici comment la traiter avec le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.
Istock

La bronchite asthmatiforme (ou bronchite asthmatique) est une maladie respiratoire provoque des lésions inflammatoires spécifiques des bronchioles terminales. La pathologie survient en principe chez les enfants de moins de 2 ans et lors d'épidémies hivernales.

Son incidence est élevée puisqu’elle est de 5 à 10 % chez l'enfant de moins de 2 ans. Sa principale cause est une infection par le virus respiratoire syncytial, ou VRS, qui est retrouvé dans près de 80 % des cas.

Chez les sujets fragiles, comme les bébés, les personnes âgées, les femmes enceintes, des complications de la bronchite asthmatiforme peuvent survenir. On pense à l'insuffisance respiratoire aiguë ou une surinfection bactérienne pulmonaire. D'où l'intérêt de bien traiter cette pathologie, et particulièrement chez le jeune enfant.

Photo : micrographie du virus le plus souvent en cause des bronchiolites et pneumonies chez les enfants de moins d'un an

Photo : micrographie du virus le plus souvent en cause des bronchiolites et pneumonies chez les enfants de moins d'un an© Creative Commons

Crédit : Centers for Disease Control and Prevention - © CC - Licence : domaine public.

Quels sont les signes de la bronchite asthmatiforme chez l'enfant ?

La bronchite asthmatiforme provoque, chez l'enfant, une toux sifflante, qui peut persister longtemps, souvent accompagnée de fièvre. L'encombrement bronchique est important et l'enfant peut présenter des difficultés respiratoires, car il a du mal à évacuer les sécrétions. Sa respiration peut devenir sifflante.

Néanmoins, contrairement à l’asthme, une bronchite asthmatiforme ne s’accompagne d’aucun autre signe allergique tel que l’eczéma puisqu’elle n’est pas due à un allergène.

Bronchite asthmatiforme et asthme : quelle différence ?

Même si la bronchite asthmatiforme prend toutes les apparences de l'asthme, elle ne doit pas être confondue avec la maladie asthmatique.

La bronchite asthmatiforme est le plus souvent une bronchite d'origine infectieuse, Or, l'asthme est une pathologie généralement d'origine inflammatoire, souvent allergique.

La crise d’asthme est liée à une inflammation des bronches provoquant un rétrécissement de celles-ci et des difficultés expiratoires. La respiration est dite sifflante. La crise d’asthme est souvent d’origine allergique en raison de l’hyper-réactivité bronchique des sujets asthmatiques. L’asthme peut être provoqué par des allergènes respiratoires (comme les acariens ou les moisissures), ou déclenché par des produits irritants (polluants, tabac).

Au contraire, dans le cas de la bronchite asthmatiforme, il n’y a pas d’origine allergique. C'est une pathologie infectieuse, virale ou bactérienne, pouvant survenir chez des sujets non asthmatiques.

Quel est le traitement de la bronchite asthmatiforme chez l'enfant ?

Pour traiter la bronchite asthmatiforme de l'enfant, on aura recours à plusieurs protocoles :

  • La prise d'antibiotiques adaptés si la fièvre persiste. Il est possible qu'une surinfection bactérienne soit présente. La lutte contre l'encombrement bronchique est primordiale ;
  • Des expectorants (à partir de 2 ans seulement) ;
  • La kinésithérapie respiratoire ;
  • Un traitement par corticothérapie pour éviter l'installation de l'asthme, si la toux est sifflante ;
  • Lavages de nez répétés ;
  • Bonne hydratation.

Les antibiotiques sont-ils indispensables ?

Réponse du Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste :

"L'antibiothérapie n’est pas nécessaire en cas de bronchiolite s’il n’y a pas de surinfection bactérienne".

On conseille également de bien aérer les pièces de vie. Ces solutions permettent à l'enfant d'évacuer rapidement ses sécrétions. Attention, il est contre-indiqué d'administrer des sirops antitussifs (sirop contre la toux) à l'enfant : ils piègent les mucosités dans les bronches.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci au Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste

La rédaction vous recommande sur Amazon :