Ronflements : 4 astuces pour ne pas les entendre

Certifié par nos experts médicaux MedisiteVotre partenaire ronfle et vous n’en pouvez plus ? Il vous empêche de dormir et cela commence à se ressentir grandement sur votre forme et votre humeur. Pour ne plus être dérangé par le bruit, Medisite vous livre quelques méthodes à tester sans attendre
Ronflements : 4 astuces pour ne pas les entendre

Prendre de la valériane

Avant même d’aller vous coucher, vous êtes déjà anxieux(se) à l’idée d’être réveillé(e) par les ronflements de votre moitié. Afin de mieux dormir, il est indispensable de vous détendre avant de vous mettre au lit. Pour cela, vous pouvez prendre de la valériane. Calmante et sédative, cette plante vous d'être détendu et de vous endormir plus vite.

Comment la prendre ? Sous forme d’infusion. Laissez infuser 15 min une cuillère à soupe de racine de valériane dans une tasse d’eau bouillante, avant de filtrer. Prenez-en une tasse en fin d’après-midi et/ ou une vers 20h. Vous pouvez également prendre deux gélules de poudre au dîner et deux au moment du coucher.

Attention : la valériane est interdite aux femmes enceintes ou allaitantes, ainsi que lors d’une prise de psychotropes. Respectez toujours les doses indiquées.

Mettre des bouchons d’oreille

Votre mari ou votre femme ronfle. Or pour dormir, vous avez besoin d’un silence de cathédrale. Dans ce cas, les boules quiés risquent fort de devenir vos meilleures amies.

Comment les mettre correctement ? Avant de l’introduire dans votre oreille, modelez le bouchon d'oreille avec vos doigts. Il se contracte pour entrer dans l'orifice avant de se dilater une fois à sa place. Votre conduit auditif sera alors fermé de façon étanche.

A noter : sachez que les ronflements peuvent produire un son de plus de 95 dB (l’équivalent du passage d’un camion sur une route). Les bouchons d’oreille, disponibles en pharmacie ou sur Internet) offrent un affaiblissement du bruit de 20 à 35 dB. Ils ne couvriront pas forcément le ronflement, mais l’atténueront.

S’endormir avant lui

Votre partenaire commence à ronfler dès qu’il s’endort. Du coup, impossible pour vous de trouver le sommeil. Pour tomber rapidement dans les bras de Morphée, c’est simple : mettez-vous au lit avant votre moitié. En vous endormant avant son heure de coucher, vous serez dans votre premier sommeil avant qu’il/elle ne se glisse sous les couvertures.

Cela ne vous garantira pas une nuit complète sans réveil intempestif, ses ronflements pouvant nuire à votre sommeil en beau milieu de la nuit. Mais au moins, vous n’aurez plus de problèmes à vous endormir.

Faire chambre à part

Vous avez tout essayé et rien ne marche. Votre conjoint(e) ronfle trop fort et vous ne parvenez plus à dormir. Il est alors peut-être temps de songer à dormir dans des chambres séparées. Certes, la décision peut sembler radicale, mais vous retrouverez une qualité de sommeil. Et votre forme par la même occasion.

Toutefois, avant de déménager vos oreillers, couettes et couvertures ou ceux de votre moitié, prenez le temps d’en parler calmement ensemble. Expliquez-lui que vous ne pouvez plus supporter cette situation, que cela a des conséquences sur votre état général et votre humeur particulièrement. Et n’oubliez pas que ce n’est pas parce que vous faites chambre à part que votre vie de couple n’existe plus. Passez des moments intimes avant de vous rendre chacun dans votre lit. Ce serait dommage de gâcher votre vie à deux à cause d’un simple ronflement.

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Pourquoi ces habitudes perturbent le sommeil