Sommaire

1.Vacances en famille : édicter des règles

Pour qu'une vie en communauté puisse se dérouler sans trop de heurts, il faut un cadre, des règles. Si vous voulez qu'elles aient une chance d'être appliquées, il faut que ces règles soient simples, compréhensibles par tous, petits et grands, et peu nombreuses.
Un exemple : pas de bruit avant 9 heures, frais partagés (par personne ou par famille), pas de jouets dans la salle à manger...
Si c'est vous qui recevez, c'est à vous de les définir et de les faire respecter. Sinon, tenez un "conseil de famille" (vous pouvez le présenter comme un "pow wow", une réunion de la tribu chez les Indiens !) afin de les définir ensemble au début du séjour !

1.Vacances en famille : édicter des règles

2. Vacances en famille : chacun son territoire

Même si la place manque, chacun doit pouvoir avoir un petit coin à lui, où il sait que ses affaires personnelles ne seront pas touchées. Cela évite les conflits, les agacements, les frictions. C'est d'autant plus vrai pour les ados.
Attention, dans les familles recomposées, ce n'est pas parce que les enfants de l'un et de l'autre ont le même âge qu'ils sont voués à s'entendre comme larrons en foire ! Mieux vaut éviter les cohabitations forcées, surtout s'il s'agit des premières vacances ensemble. Et, quel que soit l'âge, prévoyez des lits séparés.

2. Vacances en famille : chacun son territoire

3. Vacances en famille : tout le monde participe

Les grandes tablées de plus de dix personnes, c'est sympathique mais épuisant... L'intendance ne doit pas revenir qu'à une ou deux personnes (c'est notamment le risque pour celui ou celle qui reçoit chez elle). Dans les règles édictées le premier jour, pensez à prévoir des tours de vaisselle, de balayage, de machine à laver, de courses, etc. Il n'y a pas de raison que certains soient en vacances et d'autres pas !
De la même façon, la question de l'argent doit être clairement posée. Si vous invitez, elle est réglée, sinon, définissez ensemble dès le départ la façon dont elle doit l'être : caisse commune ou courses à tour de rôle ?

3. Vacances en famille : tout le monde participe

4. Vacances en famille : éviter les leçons d'éducation !

Chacun a son idée sur l'éducation, sa propre vision des limites à ne pas dépasser et des points sur lesquels il peut laisser faire. Cela appartient au fonctionnement et aux valeurs de chaque famille et doit être respecté comme tel. Mieux vaut donc ne pas s'en mêler.
D'autant que, lorsque l'on est parent, être repris sur sa façon d'élever ses enfants (surtout par ses propres parents) est culpabilisant, voire infantilisant.
En revanche, si vous estimez qu'un enfant vous manque de respect, se met en danger ou ne se conforme pas aux règles de vie en communauté, dites-le lui simplement mais fermement, c'est votre responsabilité d'adulte.

4. Vacances en famille : éviter les leçons d'éducation !

5. Vacances en famille : l'importance du temps libre

Un groupe fait forcément preuve d'une certaine inertie. Inutile donc de minuter des activités communes, vous éviterez ainsi le stress de ne pas être partis suffisamment tôt à la plage ou d'avoir raté la séance de cinéma.
La bonne solution : se retrouver tous ensemble à heures fixes pour les deux repas principaux de la journée et laisser chacun s'organiser à sa guise le reste du temps. Les uns et les autres pourront ainsi pratiquer les activités qu'ils souhaitent... et se retrouver par affinités, ce qui est une bonne façon de relâcher la pression lorsqu'elle a tendance à monter.

5. Vacances en famille : l'importance du temps libre

6. Vacances en famille : prévoir des jeux

Les enfants qui s'ennuient deviennent vite insupportables. S'ils sont nombreux, en principe, ils joueront ensemble et se débrouilleront très bien sans vous. En revanche, si les écarts d'âge sont importants, ou si surviennent des tensions, les adultes peuvent être mis à contribution.
Dans ce cas, il est bon d'avoir prévu quelques jeux de société (ou des jeux de consoles qui se jouent à plusieurs), des activités manuelles, ou d'avoir en mémoire quelques charades, devinettes qui vous sauveront ponctuellement la mise, le temps de calmer les plus énervés.

6. Vacances en famille : prévoir des jeux

7. Vacances en famille : un peu de solitude...

Conservez un moment à soi pour lire, faire la sieste, se câliner ou se promener, c'est important, mais parfois mal pris. "Tu fais la tête ?", voilà ce que vous risquez d'entendre...
Pour autant, chacun a le droit à un moment hors du groupe pour se ressourcer. Il suffit de prévenir tout simplement les autres que ce besoin de solitude n'est pas contre eux mais pour vous. Fermez votre porte, ou partez au bout de la plage et goûtez à la tranquillité sans culpabiliser !

7. Vacances en famille : un peu de solitude...

8. Vacances en famille : gérer les ados

Souvent le moment des vacances est celui où l'on retrouve le neveu, la petite-fille, soudain devenus un jeune homme ou une jeune fille. Et l'enfant que l'on avait l'habitude, l'année dernière encore, de prendre dans ses bras, qui racontait ses petits secrets, semble fuir...
Pas de panique ! C'est normal, son attitude ne signifie pas qu'il ne vous aime plus. Il est juste dans une période inconfortable, située entre deux rives : celle de l'enfance et celle de l'âge adulte. Le lien qu'il a tissé avec vous appartient à son enfance, il doit se transformer comme il se transforme lui-même. Laissez-lui le temps, ne le harcelez pas de questions ou de reproches, mais restez vous-même : vous faites partie des repères qui l'aideront à se construire.

8. Vacances en famille : gérer les ados

9. Vacances en famille : éviter les conflits

Les vacances, le cadre agréable ne suffisent pas en eux-mêmes à aplanir toutes les difficultés et ne feront pas de miracles. Ne comptez donc pas sur le séjour en famille pour réconcilier des frères et sœurs qui ne s'entendent plus ou des cousins qui ne s'adressent plus la parole. Vous risqueriez d'être déçu(e) et de gâcher les vacances du reste de la famille, érigé en cordon de "casques bleus" !
En revanche, si la paix a été signée avant, ces quelques jours seront l'occasion de se retrouver, plus détendus, dans des circonstances proches de celles de l'enfance et de pouvoir ainsi retisser des liens.

9. Vacances en famille : éviter les conflits

10. Vacances en famille : prendre du recul

La tribu reconstituée pour les vacances évoque pour vous des images de bonheur, de rire, de confidences partagées, de complicité. C'est une image d'Epinal. Dans la réalité, il y a tout cela mais aussi des jalousies, des mesquineries, des enfants énervés, des tire-au-flanc qui refusent de faire la vaisselle. Ne gâchez pas vos vacances en essayant à toutes force de les faire coller à un mythe. Acceptez la réalité telle qu'elle est en goûtant les bons moments et en essayant de prendre les moins bons avec recul et un peu d'humour.

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.