Ce faux infirmier a abusé de centaines de patients dans la région de Québec

Publié le 09 Mai 2019 par Claire Ménage, journaliste santé
Un homme d’une trentaine d’années a fait croire durant deux ans qu’il était infirmier. Il aurait administré des médicaments à des dizaines de malades, vacciné des centaines de patients et travaillé dans des hôpitaux, abusant ainsi de la confiance de quantité de personnes, rapporte le quotidien canadien La Presse le 6 mai 2019.
Publicité

Ce faux infirmier a abusé de centaines de patients dans la région de Québec© Adobe Stock

Le quotidien canadien La Presse a révélé le 6 mai 2019, l’histoire stupéfiante de Kéven Poulin, un jeune homme de 29 ans qui a trompé de centaines de patients. Durant deux ans, ce canadien s’est fait passer pour un infirmier et aurait administré des médicaments à des dizaines de patients, vacciné des centaines de personnes et prodiguer des soins. Tout a commencé en 2015, lorsque Kéven Poulin était en formation en sciences infirmières. Dès lors, il aurait obtenu comme tous les autres étudiants un certificat d'immatriculation à l'OIIQ, un document permettant aux élèves de faire des stages. Toutefois, n’ayant pas achevé sa formation, il aurait conservé son certificat d’immatriculation pour s’en servir et postuler en tant qu’infirmier dans divers cliniques et hôpitaux de la région de Québec.

Publicité

"On était convaincus qu'il sortait de l'école..."

Le jeune homme avait contacté l'agence Pro-Soins, qui place des infirmières dans différents établissements du réseau de la santé. Ainsi, toutes les portes lui étaient ouvertes. Pour le président de l'agence Pro-Soins, Luc Bastien : "lors de l'entretien, les candidats qui postulent doivent fournir un numéro de permis de l'OIIQ, ce qu'a fait M. Poulin. Normalement, une vérification de ce permis doit être réalisée. J’ignore comment Kéven Poulin a pu être engagé, car la personne qui était responsable de la vérification a depuis quitté ses fonctions. Ça fait partie des questions qui nous restent".

Publicité

Pour Stéphanie Teulery, directrice des soins infirmiers au CHSLD Côté Jardins où Kéven a exercé : "On était convaincus qu'il sortait de l'école, qu'il était diplômé et qu'il était membre en règle".

Quant à la directrice de l’établissement, c’est un choc : "Tout laissait croire qu'il était infirmier. Comme les autres, on s'est fait avoir".

D'autres victimes ont pris la parole lors de l'audience contre Kéven Poulin, exprimant leur désarroi face à cette imposture.

Une situation inexplicable

Le 4 avril 2019, Kéven Poulin a été déclaré coupable de 125 des 127 chefs d'accusation qui pesaient sur lui. Il n'a présenté aucune défense, car il ne s'est jamais présenté aux audiences. Dans sa décision, la juge Nathalie Duperron Roy indique que "la preuve a démontré amplement que monsieur a utilisé le titre d'infirmier, a usurpé le titre, a agi illégalement de manière à laisser croire, à exercer illégalement la profession de multiples façons sur une durée s'étalant sur deux ans et quatre mois. Par un concours de circonstances inexplicable, aucun des établissements pour lesquels il a travaillé pendant tout ce temps n'a fait la vérification du numéro de permis", a précisé la juge Duperron Roy.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X