Baignades, balades, concerts, cueillette de champignons... autant d'activités qui sont courantes en été, mais peuvent être néfastes sur la santé selon les circonstances.

Été : le point sur les bonnes pratiques

Afin de passe un été en toute sérénité, voici quelques précautions à prendre et les bons gestes à adopter.

  • Protégez-vous des fortes chaleurs

Les canicules sont de plus en plus précoces et durent de plus en plus longtemps. Le plan canicule est ainsi activé du 1er juin au 15 septembre 2022. Météo France et l’État ont défini quatre niveaux d’alerte (veille saisonnière, avertissement, alerte canicule, canicule extrême). Pour savoir où en est votre département, consultez la page de Météo France.

  • Restez à l’ombre

Le soleil est bon pour le moral et favorise la production de la vitamine D. Cependant, en été, il ne faut pas en abuser, notamment aux heures les plus chaudes de la journée (12 h -17h). Il peut présenter des risques graves pour la santé. Il faut donc privilégier l’ombre pour se prémunir des rayonnements UV trop forts. Pour cela, portez des vêtements couvrants, un chapeau à bords larges et des lunettes de soleil. Ne pas hésiter à se badigeonner de crème solaire à indice élevé (50 et plus).

  • Prudence lors des baignades

Une sortie à la plage, des baignades et activités nautiques, voire des sports en eau vive sont plébiscités en été par les vacanciers. Il est conseillé de ne pas se baigner, lorsqu'un trouble physique (fatigues, problèmes de santé, frissons) se fait ressentir. Un enfant doit toujours être surveillé. Prendre des cours de natation dès le plus jeune âge peut s’avérer utile. Repérez les endroits où la baignade est recommandée grâce au site du ministère de la Santé et de la Prévention et faîtes attention aux risques de contamination, notamment dans les zones d’eau naturelles.

  • Attention aux insectes

Le moustique tigre se répand de plus en plus en France. Il faut donc se prémunir de ses piqûres, d’autant qu’il peut être vecteur de maladies, plus courantes dans les zones tropicales, comme le chikungunya, la dengue ou le zika. Les tiques aussi sont en constante progression et après une balade en forêt ou dans une prairie aux herbes hautes, il faut vérifier qu’aucune tique ne s’est accrochée à votre peau.

  • Ne cueillez pas toutes les plantes

Certaines plantes, comme le Berce du Caucase ou l’ambroisie se répandent en France. 20 % de la population est allergique à cette dernière. Méfiance, il vaut mieux ne pas en cueillir, car son pollen produit une substance qui provoque irritations et brûlures sur la peau. La floraison a lieu entre juin et septembre.

La cueillette de champignons sauvages ne doit être faîte que si vous avez un minimum de connaissances des espèces. Chaque année, on déplore en France un millier d’intoxications dues à des champignons.

  • La fête oui… mais en toute sécurité

Lors de concerts, il est impératif de se protéger les oreilles, car une exposition prolongée à de forts niveaux sonores peut provoquer des troubles auditifs, parfois irréversibles.

Attention à la consommation d’alcool et de drogues qu’il faut éviter à tout prix. Les usages détournés de produits comme le protoxyde d’azote sont aussi à bannir.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.