La polyarthrite rhumatoïde à la loupe

Maladie dégénérative inflammatoire et chronique, la polyarthrite rhumatoïde est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes. Elle est très douloureuse, notamment parce qu'elle touche plusieurs articulations à la fois, en étant généralement bilatérale et symétrique. Elle évolue par poussées, ce qui entraîne alors la déformation puis la destruction progressive des articulations concernées. On parle de maladie auto-immune puisque les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde produisent des anticorps qui se dirigent contre leur propre membrane synoviale.

Les premiers symptômes de la polyarthrite rhumatoïde

Lorsque l'on souffre de polyarthrite rhumatoïde, on note généralement des douleurs articulaires nocturnes, associées à un engourdissement matinal et à une raideur articulaire d'au moins une demi-heure. Des douleurs articulaires symétriques ou au niveau des avant-pieds doivent également alerter, d'autant plus si elles durent depuis six semaines ou plus.
Il est important de consulter son médecin traitant ou un rhumatologue dès l'apparition des premiers signes de polyarthrite rhumatoïde, puisque c'est durant cette période que les traitements sont les plus efficaces.

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.