Selon l’INSERM, dix millions de Français sont touchés par l’arthrose. Parmi eux, 65 % ont plus de 65 ans. Cette maladie s’étend à toutes les structures de l’articulation notamment l’os et le tissu synovial. L’arthrose détruit le cartilage (qui tapisse les extrémités osseuses d’une articulation et leur permet de glisser l’une sur l’autre). À force de mouvements répétés ou de traumatismes sur une longue période (plusieurs années en général avant que l’arthrose apparaisse), le cartilage perd en épaisseur, se fissure, et finit par disparaître. Cette répétition entraîne alors des douleurs et peut aller jusqu’à un handicap majeur, avec une perte de mobilité. L’opération peut même être envisagée avec la pause d’une prothèse si l’arthrose est trop poussée. Cependant certaines douleurs peuvent être soulagées par un ostéopathe. “Si un blocage articulaire crée l’arthrose, l’ostéopathe va pouvoir libérer la zone et baisser la douleur” confie Robin Rouch, ostéopathe.

La mobilité comme rempart à l’arthrose

Cependant il existe des moyens de soulager son arthrose et surtout de prévenir de son apparition.

  • Dans un premier temps selon Robin Rouch, ostéopathe dans le Vaucluse, il est important de travailler sa mobilité. “L’ennemi de l’arthrose c’est de bouger. Même si les articulations sont douloureuses, il est important de ne pas être sédentaire.
  • Avoir une activité sportive régulière, sans pour autant “tomber dans un excès, ni devenir un sportif agressif”. “Le yoga, Pilate, la marche ou encore la natation sont des activités importantes pour lutter contre l’arthrose. Il faut surtout des sports où les chocs ne sont pas très importants”. Réaliser des étirements pour “lubrifier” l’articulation. Lorsque cette dernière est en mouvement, elle sécrète du liquide synovial. Ce liquide agit comme une huile qui empêche l’articulation de s’user.
  • Enfin, l’automassage peut permettre à une personne atteinte par la maladie de soulager sa douleur. “Grâce à une balle, un patient peut masser une zone douloureuse et permettre de réduire les souffrances ”.

Une fois l’arthrose en place, le médecin ainsi que des kinésithérapeutes ou des ostéopathes peuvent aider à traiter les symptômes et les soulager, cependant, une fois installée, la maladie ne peut pas reculer si le patient est atteint.

Sources

Robin Rouch, ostéopathe

https://www.inserm.fr/dossier/arthrose/

https://www.sante.fr/arthrose-et-rhumatismes

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.