Orgasme : 5 donnees inedites selon une etude Gleeden

Chaque année, fin décembre, a lieu la journée de l’orgasme. Elle se déroule le même jour que le solstice d’hiver, qui est le jour le plus court de l’année. Ainsi, sa date peut varier, même si elle se situe en général le 21 ou 22 décembre. Cette journée a été créée en 2006 par l’association anglaise The Global Orgasm. Leur but de cette initiative était de rendre le monde plus pacifique, et surtout de libérer la parole autour du plaisir intime. 

A cette occasion, Gleeden, le leader de la rencontre extra-conjugale, a publié une enquête dévoilant des donnés inédites sur l’orgasme. Ce dernier a été partagé le 15 décembre. 

Une étude sur l'orgasme chez les personnes en couple

Le site de Gleeden rassemble une communauté de 10 millions de personnes à travers le monde. Pour cette enquête, le site de rencontres a interrogé 5 200 personnes, dont 2 686 femmes et 2 561 hommes hétérosexuels, vivant en France, en Belgique et en Suisse. L’étude a été réalisée en ligne du 1er au 13 décembre 2021, et tous les participants étaient en couple au moment où ils ont été sondés.

Les créateurs de l’étude se sont intéressés à l’orgasme chez les personnes en couple. Ils en ont tiré plusieurs données surprenantes. 

Orgasme : la simulation n’est pas qu’une affaire de femme

Comme plusieurs études l'ont déjà montré, les femmes sont nombreuses à simuler au lit. Mais, contrairement à ce que l’on peut penser, les hommes n'y échappent pas. En effet, selon cette étude, les hommes aussi simulent ! 

Solène Paillet, directrice de la communication de Gleeden, a réagi à ces chiffres : "Il est intéressant de constater que la simulation n’est pas l’apanage de la gent féminine et que les hommes y ont aussi recours, bien que ce soit d’une façon moins régulière."

Les raisons de ces simulations peuvent être multiples, même si certaines ressortent plus que d'autres. Dans tous les cas, les partenaires dupés se doutent peu d'avoir été feintés. 

Elle ajoute : "Il est assez cocasse de s’apercevoir que presque toutes les femmes ont déjà simulé un orgasme au cours de leur vie alors que 81% des hommes estiment que cela n’est jamais arrivé avec eux. Cela démontre un vrai problème de communication au sein du couple ; et c’est souvent ce manque d’échange fondamental qui peut par la suite mener à l’infidélité."

Combien d’entre nous simulons-nous et pour quelles raisons exactement ? Medisite vous présente 5 données inédites à connaître sur l’orgasme. 

91% des femmes ont déjà simulé

1/5
Orgasme : 5 données inédites selon une étude Gleeden

Selon l’étude, plus de 9 femmes sur 10 (91%) admettent avoir déjà simulé un orgasme au cours de leur vie contre seulement 29% des hommes. 

47% d'entre elles le font de façon régulière

2/5
Orgasme : 5 données inédites selon une étude Gleeden

Autre chiffre inédit, elles sont près de la moitié (47%) à le faire de façon régulière, contre 8% des hommes.

Pour 1 femme sur 10, cela serait même une habitude. En effet, 11% d’entre elles reconnaissent le faire à chaque rapport. 

Les femmes simulent pour booster l'égo de leur partenaire

3/5
Orgasme : 5 données inédites selon une étude Gleeden

61% des femmes (contre 18% des hommes) reconnaissent qu’elles font semblant de jouir dans le but de booster l’égo de leur partenaire. 

Plus de la moitié stimule pour écourter l'acte

4/5
Orgasme : 5 données inédites selon une étude Gleeden

Autre chiffre alarmant, 56% des femmes déclarent avoir eu recours à un orgasme fictif dans le but d’écourter l’acte. 

Voir la suite du diaporama

Les hommes le font principalement pour augmenter l’excitation

5/5
Orgasme : 5 données inédites selon une étude Gleeden

Parmi les hommes qui avouent avoir déjà simulé (29%), 71% d’entre eux déclarent qu’ils le font dans le but d’augmenter l’excitation générale.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

"Journée Mondiale de l’Orgasme", un communiqué de Gleeden

https://pressroom.gleeden.com/fr/journee-mondiale-orgasme/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.