Hypocrisie : 10 preuves que vous etes hypocrite

L'hypocrisie consiste à faire semblant, à agir, à jouer un rôle ou à se comporter d'une manière qui n'est pas sincère. Une personne hypocrite ne cherche pas forcément à faire du mal à autrui, mais simplement à servir son propre intérêt.

"En psychologie, l’hypocrisie peut être comprise comme un véritable biais de pensée qui consiste à avoir une lecture erronée des choses. L’objectif est de maintenir une image de soi suffisamment satisfaisante en méprisant l’aspect négatif que la situation où que son propre comportement pourrait avoir chez l’autre. C’est une façon de manager avec la réalité pour ne pas avoir à assumer", nous décrit Johanna Rozenblum, psychologue clinicienne.

L’exemple type est de prôner une valeur et de la transgresser soi-même. "Il y a là un décalage entre ce que l’on porte sur l’acte de l’autre et ce que l’on s’autorise, estime notre experte. L’enjeu est de savoir si ce biais est conscientisé ou pas".

Pourquoi être hypocrite peut avoir du bon 

En effet, il se trouve que nous pouvons tous avoir un comportement hypocrite un jour où l’autre, sans en avoir conscience. Plusieurs penseurs, dont notamment Olivier Babeau (économiste et essayiste), Dominique Picard (psychologue) et Charles Dantzig (auteur d’essais), l’ont expliqué au micro d'Ali Rebeihi, dans le cadre de l'émission Grand Bien vous Fasse sur France Inter : nous faisons tous usage de l’hypocrisie, même inconsciemment ! Selon eux, ce comportement peut même s’avérer indispensable lorsqu’il sert à réguler et apaiser les relations dans la société.

En clair, votre vieil oncle homophobe qui prône son "honnêteté" lorsqu’il dit des méchancetés n’est pas forcément un exemple à suivre. Les personnes qui revendiquent "la franchise absolue" pour justifier leur (trop) franc-parler peuvent aussi s’avérer toxiques puisqu'elles sont persuadées qu’elles seules détiennent la vérité.

"On ne s'en rend plus compte mais, dans la vie, on utilise tous en permanence de l’hypocrisie, c'est ce consensus qui fait qu'il y a des choses dont on peut ou ne pas parler, la façon aussi dont on va parvenir à trouver des terrains d'entente au-delà des divergences, de respecter aussi les différences de chacun. L'hypocrisie permet d'aplanir les contradictions, de mieux communiquer", souligne Olivier Babeau.

Depuis le plus jeune âge, on nous apprend l’hypocrisie. À commencer par toutes les fois où nous avons dû dire "merci" après avoir reçu un cadeau, même si ce dernier ne nous plaisait pas. Or, une fois adulte, on fait toujours preuve d’hypocrisie lorsqu’on agit avec politesse. Et selon les experts, ce n’est pas une mauvaise chose dans la mesure où cela permet de rendre plus supportables les liens sociaux. Dans certains cas, cela permet aussi de ne pas blesser inutilement autrui.

Faites défiler notre diaporama et découvrez 10 preuves que vous avez déjà fait preuve d’hypocrisie.

Sources

Merci à Johanna Rozenblum, psychologue clinicienne à Paris

Faut-il être hypocrite dans la vie ?, Grand Bien vous Fasse, France Inter, 21 octobre 2019

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.