Sommaire

Trouver l’amour, vivre à deux, faire des projets… Puis se marier ! S’il ne s’agit pas d’un schéma préconçu qu’il faut suivre à tout prix, de nombreux couples aspirent à réaliser ces projets communs pour faire évoluer leur relation. Et pour ce qui concerne le mariage, le moment de la demande représente pour beaucoup une source de stress importante, où les questions et les doutes fusent et envahissent l’esprit : « Ma demande sera-t-elle acceptée ? » ou « comment ma demande sera-t-elle reçue ?».

Plus de 370 demandes en mariage analysées

Alors qu’il n’existe pas de solution universelle pour demander la main de son ou sa partenaire de vie, l’idéal étant d’adapter le grand moment selon les goûts et les couleurs de chacun, une étude a toutefois révélé quelques astuces et clés à connaître pour que votre partenaire tende à vous offrir le fameux « oui » que vous espérez tant.

À ce jour, peu de recherches existent sur le sujet du rituel occidental de demande en mariage. Mais des chercheurs de l’université de Victoria, au Canada, on examiné plus de 370 descriptions de propositions de mariage, sur différents forums en ligne. Certaines des propositions avaient mené à un « oui » heureux et d’autres… ont été rejetées. Face à cela, il a été constaté que les propositions ayant été rejetées comprenaient moins d’éléments propres au rituel habituel et ne respectaient pas une certaine temporalité attendue.

Des demandes rejetées pour des raisons précises

En clair, l’étude des chercheurs canadiens a permis de comprendre que les propositions ayant reçu un « non », étaient survenues assez tôt dans la relation, généralement bien avant que la fameuse discussion sur le sujet ne se tienne entre les partenaires. Par ailleurs, il est apparu que les rejets étaient plus susceptibles de survenir lorsque la demande avait été faite… en public ! L’autre raison la plus courante expliquant le rejet d’une demande en mariage, était le fait que la proposition ne répondait pas vraiment aux attentes. « J’ai été déçue qu’il ne se soit pas mis à genoux », ont donné comme exemple les auteurs de l’étude.

Les 5 clés pour une demande en mariage réussie

Pour pouvoir mettre toutes les chances de votre côté, les auteurs de l’étude vous révèlent les 5 clés pour optimiser votre demande en mariage et, ainsi, augmenter la probabilité que votre partenaire vous dise oui :

  • Une relation confirmée : faire une demande trop tôt dans la relation ne semble pas être la solution idéale. Selon l’étude, les propositions acceptées concernaient les couples justifiant d’une relation de deux ans et plus, en moyenne. La solution ? Prenez votre temps et laissez la relation évoluer avant de vous lancer !
  • Avoir « la » discussion : il semblerait que ce soit l’un des passages quasiment obligatoires. La totalité des couples observés s’étant réjouis d’une proposition acceptée, avaient déjà discuté de ce sujet avant la demande. Sur la proportion des propositions rejetées, 40% d’entre elles n’avaient jamais abordé le sujet. Vous l’aurez compris, il est bien mieux d’entamer le sujet avant le grand saut. Faites savoir à votre moitié votre envie de lui faire un jour une proposition, l’effet de surprise n’en sera que meilleur si il/elle a exprimé son intention de vous suivre dans cette démarche au préalable.
  • Apporter la bague : selon les travaux réalisés, il a été constaté que les hommes étaient huit fois plus susceptibles de subir un rejet s’ils n’accompagnaient pas leur demande d’une bague. La solution se trouve donc chez le bijoutier !
  • Posez un genou au sol : oui, il s’agit bien là d’un cliché cinématographique qui fait sourire les doux rêveurs devant leur télé. Pourtant, le fait de poser un genou au sol au moment de la demande fait visiblement son effet : les hommes étaient quatre fois plus susceptibles de faire face à un « non », s’ils ne s’agenouillaient pas lors de la proposition.
  • Faire sa demande en privé : les demandes en public ne constituent pas l’idéal populaire visiblement. Selon l’étude, 63% des couples analysés, qu’ils aient reçu un « oui » ou un « non », on fait leur demande en privé. Et cela semble être une bonne idée puisque les hommes ayant fait leur demande en public avaient deux fois plus de risques d’être rejetés le jour de la demande.

Une demande surprise à bien anticiper tout de même

En conclusion, les recherches ont révélé que « la demande en mariage occidentale typique consiste à s'agenouiller, à offrir une bague et faire sa demande avec une variante du ‘veux-tu m’épouser ?’ », a expliqué Lisa Hoplock, l'auteur principal de l’étude, avant d’ajouter que « la proposition est souvent une surprise. Ce que mes recherches révèlent, c'est que si certains détails peuvent être une bonne surprise, le moment de la proposition dans la relation ne devrait pas en être une. C'est-à-dire que les couples devraient être sur la même d’onde lorsqu’il est question de savoir quand et s'ils veulent se marier ».

Par ailleurs, les travaux ont également révélé que 15% des propositions rejetées étaient liées à des relations faisant mention de violences conjugales. Il est aussi à préciser que 30% des relations ayant subi un rejet, se sont tout de même poursuivies par la suite, et « parfois pendant des années », précisent les auteurs de l’étude.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

https://psycnet.apa.org/doiLanding?doi=10.1037%2Ffam0000903

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.