Sommaire

La confiance en soi est un sentiment avant toute chose, mais qui repose sur son expérience et sur la connaissance que l’on a de soi-même. Il s’agit de se sentir capable de faire quelque chose, de croire en son potentiel et en ses capacités. Elle n’est donc pas figée, elle s'acquiert et fluctue au fil du temps, des obstacles que l’on peut rencontrer, de nos échecs et de nos réussites...

Confiance en soi : quelle est la différence avec l’estime de soi ?

“La confiance en soi c'est la reconnaissance de ses compétences (professionnelles, sociales...). L'estime de soi c'est la reconnaissance de sa valeur propre”, nuance Johanna Rozenblum, psychologue clinicienne à Paris et auteure du livre Hypersensibilité, comment en faire un atout ? (éd. Alpen).

Ne pas avoir d'estime de soi c'est manquer d'amour propre, c'est penser qu'on ne mérite pas, qu'on ne vaut rien comme si, malgré toutes les preuves, il est impossible de s'attribuer le moindre mérite” ajoute la spécialiste. Cela se traduit par des pensées du type “je ne vaux pas grand chose” ou “je ne comprends pas ce que mon conjoint me trouve”. Si la confiance en soi peut se recréer grâce à l'action, l'estime de soi est souvent détériorée depuis l'enfance et ne se restaure pas facilement.

Se sentir capable VS reconnaître sa valeur intrinsèque

Ainsi, il est possible d’avoir confiance en soi sans avoir une grande estime de soi. Par exemple, un cuisinier peut avoir confiance en sa capacité à réussir un plat particulièrement difficile ; tout comme un informaticien peut se sentir capable de réparer l’ordinateur qu’un client lui présente. Mais ils peuvent, en même temps, ne pas se respecter eux-même, ne pas reconnaître leur valeur.

“Certaines personnes ont suffisamment confiance en elles pour avancer mais n'ont que peu d'estime à leur égard, peu de plaisir ou de satisfaction pour elles-même”, précise la psychologue. Pour autant, ces deux concepts sont souvent liés. “La confiance et l'estime sont comme deux sœurs, si l'une tombe, elle entraîne souvent l'autre.

Pourquoi développer sa confiance en soi est important ?

“La confiance en soi permet d'avancer, de faire des projets en se fixant des objectifs mais, surtout, elle sert à se sentir capable”, décrypte Johanna Rozenblum. “Capable de changement, capable de surmonter la difficulté, capable de dire lorsque les choses ne nous conviennent pas. Avoir confiance en soi c'est se sentir légitime”. On comprend donc tout l’intérêt de l’entretenir et de la développer.

Bien sûr, nous sommes tous confrontés, un jour où l’autre, à un manque de confiance en soi. Douter de sa capacité à réussir quelque chose, être timide lorsqu’on rencontre de nouvelles personnes, ne pas oser affirmer ses idées… Tous ces exemples sont le reflet d’un manque de confiance en soi, à un instant T. Mais parfois, ce manque d’assurance devient omniprésent et nous empêche d’avancer.

Un manque de confiance en soi trop important favorise la dépression

“Lorsqu'on manque de confiance en soi, on ressent de l'incapacité. Avec le temps on peut finir par croire que les choses sont trop dures, insurmontables ou que l'on ne mérite pas mieux”, analyse la psychologue. Le risque étant d'accepter ce qui ne nous convient pas et de se résigner. Plus encore, “à force de dépréciation et de sentiment d'impuissance, des symptômes dépressifs peuvent apparaître”.

Pour (re)prendre confiance en ses facultés, un travail sur soi est nécessaire. Lorsque les doutes sont ancrés trop profondément, consulter un psychologue ou un psychothérapeute peut aider. Mais il est également possible d’appliquer quelques astuces, au quotidien, pour développer sa confiance en soi…

5 conseils pour augmenter sa confiance en soi

D’après Johanna Rozenblum, reprendre confiance en soi peut se travailler selon deux axes. “Le premier axe de réflexion réside dans la compréhension de cette perte ou de ce manque de confiance”. Il s’agit de trouver, dans l’histoire du patient, son éducation, sa personnalité… des pistes qui donneront du sens à son manque de confiance en lui.

Le second axe, que l’on pourrait appeler “comportemental”, consiste à se prouver que ce manque de confiance est très probablement le fruit de fausses croyances, qui nous laissent penser que nous ne sommes pas capables. “Pour mener à bien ce travail, les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) sont très indiquées”, précise l’experte.

Pour effectuer ce cheminement en douceur et, surtout, avec succès, elle recommande de :

  • travailler avec un psychologue pour comprendre comment s'est créé ce manque de confiance en soi ;
  • se fixer des défis atteignables ;
  • savoir reconnaître les efforts que l'on a produits et les résultats obtenus ;
  • apprendre à se féliciter d'être sorti de sa zone de confort et faire preuve de bienveillance à son égard lorsque c'est plus difficile ;
  • accepter que la confiance en soi se travaille, et que cela nécessite parfois un peu de temps.

Changer son point de vue, en envisageant les “échecs” comme des expériences (dont on peut toujours tirer un enseignement positif), permet aussi d’avoir moins peur de se lancer. Tout comme le fait de reconnaître que l’on ne peut pas tout contrôler et qu’il est tout à fait normal d’avoir peur ou de douter à certains moments.

Enfin, soulignons l’importance de bien s’entourer, car l’entourage peut avoir un impact sur la confiance en soi. Autrement dit, fuyez les individus toxiques, à la critique facile, qui ont tendance à vous faire douter de vous en permanence. Et rapprochez-vous des personnes bienveillantes, qui vous font confiance et vous le montrent.

Sources

Merci à Johanna Rozenblum, psychologue clinicienne à Paris.

https://www.simplementhumain.com/blog/la-confiance-en-soi-qu-est-ce-que-c-est

https://www.psychologies.com/Dico-Psycho/Confiance-en-soi

https://www.unodc.org/unodc/fr/listen-first/super-skills/confidence.html

https://www.maddyness.com/2019/01/04/confiance-en-soi/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.