Sommaire

Vous êtes à la fois très intuitif, avec mille idées à la seconde et êtes très sensible à votre environnement ? Vous êtes sûrement hypersensible. Si cela peut vous paraître compliqué de gérer vos émotions en milieu professionnel, cette hypersensibilité peut être un véritable atout. Mais autant, faut-il encore bien se connaître.

Qu’est-ce que l’hypersensibilité ?

Un tiers des Français serait hypersensible, mais pourtant nombreux sont ceux qui l’ignorent. "Les personnes hypersensibles sont en mesure de ressentir davantage les stimulations extérieures. Elles sont plus sensibles à leur environnement et vivent les choses avec plus d’intensité", explique Maria Guerci, psychologue du travail et fondatrice du cabinet Les Mots au Travail à Paris. "Ces personnes se disent souvent à fleur de peau. Si on utilise la métaphore de l’oignon, les hypersensibles ont moins de couches que les autres et sont donc plus exposés. Ils absorbent davantage les stimuli et sont sans filtre", ajoute-t-elle.

Détecter et accepter son hypersensibilité

La plus grande difficulté pour ces personnes est de connaître leur hypersensibilité et de l’accepter comme une force. "Les hypersensibles ne connaissent souvent pas leurs atouts", explique la spécialiste. En avoir un dans son équipe est pourtant un réel avantage pour un manager. Selon la psychologue du travail, ils ont plusieurs talents :

  • Leur cerveaucapte et traite davantage d’informations à la seconde. "Ils sont très efficaces et perspicaces dans des situations souvent complexes", souligne la psychologue du travail.
  • Les hypersensibles sont des personnes très emphatiques qui s’intègrent donc très bien au sein d’une équipe. Ils mettent à profit leurs "soft skills" et démontrent une très grande intelligence émotionnelle.
  • Ils sont très créatifs et ont un sens artistique plus développé que la normale.
  • Ils font également preuve d’une grande intuition grâce à leur capacité d’observation et d’analyse.

Une hypersensibilité qui doit être reconnue par son manager

Prendre conscience de ses spécificités est un réel atout. Il faut aussi que cette part de personnalité soit connue de vos collègues, et surtout de votre hiérarchie. Il ne faut donc pas hésiter à l’exprimer auprès de son employeur. "Les hypersensibles doivent expliquer leur mode de fonctionnement, leur manière de réfléchir, leur sensibilité différente et montrer que toutes ces qualités sont un véritable plus pour leur entreprise", souligne la psychologue du travail.

Les managers peuvent aussi jouer un rôle dans la détection de l’hypersensibilité de leurs collaborateurs : "Ils doivent détecter cette caractéristique et la valoriser. D’autant plus que les personnes hypersensibles sont des collaborateurs très motivés et bien intégrés".

Les obstacles rencontrés par les hypersensibles au travail

Les hypersensibles font de très bons éléments, mais attention, leur perception exacerbée du monde peut présenter quelques problèmes :

  • Ils ont plus de difficultés à rester focalisés sur leurs objectifs et sont davantage distraits par les nombreux stimuli qu’ils perçoivent. Il est donc important pour eux d’être méthodique et bien organisé.
  • Les hypersensibles ont aussi plus de mal à gérer leur stress. Ils devront donc travailler sur leur gestion des émotions pour ne pas se sentir submergés.
  • Ils acceptent moins facilement la critique et peuvent être blessés par des remarques de leur hiérarchie. Elles sont davantage sensibles au regard des autres et peuvent se dévaloriser. Le pire ennemi de l’hypersensible reste finalement sa mauvaise perception de lui-même. "Les personnes hypersensibles ont besoin d’être soutenues et valorisées", explique la spécialiste.

Y a-t-il des métiers plus adaptés aux personnes hypersensibles ?

Pour pouvoir s’épanouir au travail, il est préférable pour un hypersensible de choisir une carrière où ses talents seront reconnus. "Les hypersensibles peuvent faire plus rapidement de liens et apporter des réponses très créatives. Ils sont donc, sans surprise, très à l’aise dans les métiers de l’art, de la mode, du jeu, de la communication, du marketing, dans le journalisme ou encore dans les métiers du soin », indique Maria Guerci.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

Merci à Maria Guerci, psychologue du travail et fondatrice du cabinet Les Mots au Travail

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.