Sommaire

Au travail, en famille, dans votre couple ou vos amitiés… à n’importe quel moment de votre vie, vous pouvez vous retrouver confronté à des personnes toxiques. Ce genre d’individu nuit à votre confiance personnelle et à votre santé mentale. Cela peut passer par des remarques rabaissantes ou d'autres comportements toxiques.

On a souvent tendance à mettre dans le même panier les pervers narcissiques et les personnes toxiques. Or, il ne faut pas les confondre.. La personne toxique ne va pas forcément être narcissique, elle peut juste avoir un comportement toxique dans une relation précise. En revanche, le pervers narcissique est constamment néfaste et aura toujours un comportement destructeur envers l'autre.

Relation toxique et personne toxique : quelles différences ?

Avant de vouloir se débarrasser d’une personne toxique, il est important de voir si l’on a bien à faire à une personne toxique. En effet, une relation peut être toxique sans que la personne ne le soit forcément. Pour Johanna Rozenblum, psychologue clinicienne à Paris et auteure de "Pervers narcissique : comprendre l'emprise pour s'en libérer" (ed. Alpen), il est important de bien savoir distinguer les deux.

Dans le cadre d’une relation toxique, la psychologue explique que le partenaire n’est pas forcément néfaste, c’est la relation en elle-même l’est qui l’est. Il s’agit d’une relation qui ne fonctionne pas et qui peut rendre les deux parties malheureuses.

Personnes toxiques : comment les repérer ?

Dans le cas d'une personne toxique, le problème vient de la personne. La spécialiste explique comment repérer ce genre d'individus : “Une personne toxique va bien s'entendre avec tout le monde. Elle adaptera son attitude aux autres, aura envie de plaire à tout le monde… Elle n’a pas de personnalité type, elle a toutes les personnalités car elle s'adapte aux comportements de tout le monde. Par exemple, elle sait être drôle ou au contraire sérieuse quand il le faut”.

L'experte ajoute : “Ce type de personne est à l’écoute et manie très bien les mots. La personne toxique a le syndrome du sauveur. En effet, elle sera présente pour vous de sorte que vous comptiez sur elle lorsque vous avez un problème et qu'elle devienne indispensable”.

La psychologue confie : “Les mécanismes des personnes toxiques sont souvent inconscients. La personne reste dans le déni et ne se remet jamais en question.” Si vous êtes confronté à une personne vraiment toxique, cela ne sert donc à rien d’essayer d’améliorer votre relation, car vous serez le seul à faire des efforts et que l'autre ne changera pas de son côté. La seule manière de mettre fin à cette toxicité est donc de cesser la relation et de s’éloigner de la personne. Si ce processus paraît simple, il est bien plus compliqué à appliquer dans les faits. Johanna Rozenblum a partagé pour Medisite les différentes étapes à suivre pour y parvenir.

Relation toxique : toujours écouter son instinct

Johanna Rozenblum explique que bien souvent, il y a des signes permettant de détecter une personne toxique dès le début. Souvent, nous les percevons mais refusons de les voir, alors on les refoule. Or : “Il faut toujours écouter son instinct”, clame la psychologue. En effet, ce dernier ment très rarement. Si au fond de vous, vous ressentez que quelque chose ne va pas dans votre relation, c’est sûrement qu’il y a une raison.

Prendre conscience du vrai visage de la personne toxique

Johanna Rozenblum explique que la seconde phase pour se libérer de l’emprise d’une personne toxique est d’ouvrir les yeux sur sa véritable nature. En effet, dans ce genre de relation, la personne paraît dans un premier temps comme parfaite. Or, se rendre compte de ses défauts et se rendre compte de sa toxicité est une étape importante du chemin. C’est ce qui vous permettra d’entrer dans un processus de détachement et de libération, qui est l’étape suivante. Si vous ne prenez pas pleinement conscience de son vrai visage, vous ne pourrez pas vous détacher de la personne toxique.

Se libérer de l'emprise toxique

Se libérer de l’emprise d’une personne toxique n’est pas facile à faire, et cela ne s’improvise pas. C’est d’autant plus dur que, dans la plupart des cas, la personne toxique choisit bien ses victimes. En effet, comme l’explique la psychologue : “La personne toxique s’en prend à des cibles qui sont fragilisées, qui se sentent délaissées, ont besoin d’affection... Cela peut arriver à n’importe qui car tout le monde peut se retrouver un jour dans un mauvaise phase”.

Réussir à s’éloigner et couper les ponts est alors difficile. Ce processus est un lourd travail psychologique qui doit être encadré par un professionnel de santé.

Rester loin de la personne toxique

Une fois que vous avez réussi à vous libérer de la personne toxique, il est essentiel de “prendre ses distances”, explique Johanna Rozenblum. En effet, la spécialiste précise que la personne toxique cherchera à revenir dans la vie de sa victime, à reprendre son ascendant. Or, il est essentiel de couper tout contact afin d’éviter qu’elle ne reprenne son emprise.

Si on ne peux pas les supprimer de nos vies : limiter les échanges

Dans certains cas, il peut être compliqué de couper entièrement le contact avec la personne toxique. En effet, ce n’est jamais une étape facile, mais lorsqu’il s’agit d’un membre de la famille ou d’un collègue de travail, cesser tout contact peut être devenir impossible. Cependant, il est tout de même possible d'adopter certaines attitudes afin d’éviter de tomber sous son influence ou d’être impacté par sa toxicité.

“Il faut garder ses distances", reste le maître mot de la spécialiste. Johanna Rozenblum conseille : "Contentez-vous du nécessaire, ne vous confiez pas afin de ne pas lui donner les clés d’agir contre vous. Évitez d’entamer des discussions inutiles, ne pas rire à ses blagues ou entrer dans un jeu d’humour avec la personne…”, détaille l’experte. Il convient donc de s’en tenir au minimum et de ne pas entretenir de plus amples relations.

Sources

Merci à Johanna Rozenblum, psychologue clinicienne à Paris. 

mots-clés : Pervers narcissique
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.