“Avant de les porter pour la première fois, lavez vos nouveaux vêtements en suivant les recommandations de lavage du fabricant”. Tel est le message de rappel publié par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation sur son compte Twitter, alors que le coup d’envoi des soldes d’hiver 2022 a été lancé lundi dernier. Et pour cause : “des cas d’allergies et d’irritations cutanées en lien avec les vêtements sont régulièrement rapportés”.

Des produits irritants et cancérigènes sur vos vêtements

Si vous pensiez que vos vêtements neufs étaient nécessairement propres, détrompez-vous. Au contraire : ils ont été stockés plusieurs semaines dans des entrepôts, favorisant l’accumulation de poussière dans les tissus. Ils ont également été manipulés par de nombreuses personnes tout au long des étapes de fabrication, d’acheminement et de mise en rayon dans les magasins.

Enfin, ces jolies pièces que vous venez de ramener chez vous sont susceptibles d’avoir été essayés par d’autres clients en boutique, ce qui peut conduire au développement de germes.

En outre, de nombreux produits chimiques sont utilisés dans la fabrication de vos habits (teintures, traitements…) ou vaporisés sur leur surface afin d’éviter qu’ils ne se froissent durant le transport. Une étude menée par l’Anses en 2018 a permis de mettre en évidence les substances allergisantes présentes sur une quarantaine de textiles neufs. Benzidine, chrome, nickel… sur une centaine de produits employés par l’industrie, une dizaine sont irritantes.

D’autres sont des perturbateurs endocriniens, comme les nonylphénols, de nonylphénols éthoxylate, ou même cancérigènes, tels que le formaldéhyde.

Laver ses vêtements neufs pour éviter les dermatites de contact

Ces analyses “ont également permis d’identifier des substances non analysées en routine, pouvant entrainer des dermatites de contact telles que la 1,4-paraphénylènediamine ou des dérivés organostanniques, ou des colorants azoïques”, précise l’agence sur son site. Et les normes en vigueur dans l’industrie textile ne suffisent pas toujours à limiter les allergies de contact, en particulier pour les personnes dont la peau est sensible.

D’où l’importance de passer vos jeans, tee-shirts et autres pulls en machine, en rentrant de votre virée shopping, car le lavage permet d’éliminer une partie de ces produits chimiques. Si possible, privilégiez les matières naturelles, plus respectueuses de la peau.

En parallèle, l’Anses recommande aux autorités de mieux contrôler les articles chaussants et textiles d’habillement avant leur mise sur le marché, et réclame la mise en place d’un dispositif d’information du consommateur “permettant de signaler la présence potentielle de telles substances”.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Twitter @Anses_fr

Articles chaussants et textiles d’habillement : mieux protéger les consommateurs du risque d’allergies et d’irritations cutanées, Anses.fr, 4 juillet 2018. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.