Sommaire

MIT : "l’ennemi des dermatologues"

MIT : "l’ennemi des dermatologues"Le premier réflexe à avoir lorsque vous choisissez une lessive au supermarché est de consulter sa composition. Reposez le produit que vous tenez en main si son étiquette comporte le nom "MIT" ou "méthylizothiazolinone", une substance "tellement préoccupante qu’elle est devenue l’ennemi numéro un des dermatologues et des allergologues" alertait le magazine UFC-Que choisir en avril 2017.
Pourquoi ? Ce composé utilisé comme conservateur est hautement allergène, selon la Société française de dermatologie qui s’inquiète sur son site internet "d’une augmentation alarmante du pourcentage de patients sensibilisés" à cette substance.
Attention : La MIT (méthylisothiazolinone) se cache souvent derrière l'appellation "Kathon CG", un agent de conservation dont elle est un composant.

L’alcool benzylique, un parfum allergène

Les molécules ajoutées aux lessives pour les parfumer peuvent occasionner des allergies cutanées. C’est par exemple le cas de l’alcool benzylique, composé allergisant que l’UFC-Que choisir épinglait dans son enquête d’avril 2017.
Selon les fiches d'allergologie-dermatologie professionnelle de l’Institut national de recherche et de sécurité (Inrs), ce composé fait partie des parfums "connus pour entraîner des réactions d’urticaires de contact".
Attention : Sur les étiquettes, il pourra porter le nom d’alcool benzylique, d’alpha-hydroxytoluène, de benzèneméthanol ou encore de phénylméthanol.

Reconnaître la présence d’un colorant cancérogène probable

Reconnaître la présence d’un colorant cancérogène probableAttention au colorant appelé rhodamine B, un "irritant soupçonné d’être cancérogène probable", selon le numéro de février 2016 du magazine 60 millions de consommateurs.
Comment le reconnaître ? La rhodamine B est présente sur les étiquettes sous différentes appellations, telles que l’éthanaminium, la tétraéthylrhodamine ou encore la 9-(2-Carboxyphényl-3,6-bis(diéthylamino) xanthylium chloride.

Parfums : attention aux concentrations

Parfums : attention aux concentrationsLa loi du 8 octobre 2005 impose aux fabricants de détergents (lessive, adoucissant, détachant...) de faire apparaître clairement sur l'emballage la liste des 26 parfums considérés comme allergènes, "dès lors que leur concentration dépasse 0,01%, soit 100mg/kg", rappelle l'UFC-Que choisir sur son site internet.
Quelles substances ? Cette liste regroupe notamment l’ambrettolide, le carvacrol (cymophénol), le Citrus paradisi, le cuminaldéhyde, la cyclopentadécanone, l’éthylvanilline, le cinnamate de méthyle, la menthe de champs (Mentha arvensis), le myrcène, le myrténol, le phytol ou encore le rhodinol. Ouvrez l’œil !

Risque d’empoisonnement : évitez les dosettes

Risque d’empoisonnement : évitez les dosettesPréférez les lessives conditionnées en poudre plutôt que les lessives liquides et les lessives en dosettes hydrosolubles, surtout si vous avez des enfants. En effet, "de 2005 à 2012, 7 562 expositions aux dosettes hydrosolubles de lessive liquide ont été rapportées, en nette augmentation depuis 2010", constate le comité de coordination de toxicovigilance des Centres Anti Poison et de Toxicovigilance (CAPTV) dans un rapport publié le 23 avril 2014.
"Il s’agissait majoritairement d’enfants de moins de 5 ans (92% des cas), dont 7% étaient âgés de moins de un an" précise ce rapport. Les lessives liquides ne sont pas en reste puisque sur la même période, "6 871 expositions aux lessives liquides classiques ont été rapportées". Mais parmi les cas symptomatiques, "les cas graves associés aux dosettes hydrosolubles de lessive liquide étaient plus fréquents que ceux associés aux lessives liquides classiques (2,0% vs 0,8%). Ceux-ci correspondaient majoritairement à des atteintes oculaires (83 kératites sur 104 cas graves)" ajoutent les CAPTV.

Une alternative naturelle : une recette de lessive maison

Une alternative naturelle : une recette de lessive maisonLa naturopathe Stéphanie Mezerai expliquait récemment à Medisite comment confectionner une lessive maison avec des ingrédients naturels :
Mode d'emploi : "Mélangez deux ou trois poignées de copeaux de savon de Marseille ou de savon noir avec des cristaux de soude et faites les fondre à feu doux. Laissez tiédir et versez dans une bouteille. Secouez avant utilisation. Les copeaux de savon de Marseille doivent être bien dissous, sinon ils risquent de boucher la machine. Et il vaut mieux mettre la lessive maison directement dans la machine plutôt que dans le bac à lessive".
Bon à savoir : attention à bien choisir votre savon de Marseille. Pour être naturel, il doit être de couleur verte, et ne doit contenir que trois ou quatre ingrédients (de l’huile d’olive, de l’huile de coco ou de coprah, de la lessive de soude ou de la soude caustique et de l’eau).

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Vidéo : Pourquoi vous ne devriez plus faire ça avec votre lessive

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.