Sommaire

Vous êtes nombreux à tenter de les camoufler avec du maquillage et pourtant ! Les poches sous les yeux sont souvent favorisées par des erreurs que nous commettons au quotidien. Et pour cause, si elles ont souvent pour origine le vieillissement de la peau ou certains facteurs héréditaires, les poches sont aussi liées à notre hygiène de vie.

Premièrement, il faut comprendre que les poches sous les yeux, appelées par les scientifiques "poches malaires", apparaissent surtout avec l’âge. En effet, la peau du contour de l’œil est fine et réagit assez rapidement aux affres du temps. Lorsque votre peau perd de son élasticité, des poches sous les yeux peuvent apparaître.

On retrouve souvent une prédisposition familiale lorsque des poches sous les yeux apparaissent chez une personne jeune.

Or, d’autres facteurs contre lesquels vous pouvez agir sont également en cause. Sommeil, tabac, stress, alimentation… Vos mauvaises habitudes du quotidien peuvent favoriser ce désagrément. On vous liste les erreurs à éviter, avec le Dr Paul Dupont, dermatologue à Toulouse et auteur de Soigner sa peau au naturel (éd. Eyrolles).

Poches sous les yeux : comment se forment-elles ?

Les poches sous les yeux sont dues à un déplacement des tissus de graisses. Ceux-ci vont alors former une hernie de graisse qui se stocke sous l’œil progressivement au cours du temps. Elles se caractérisent donc par des amas de graisse ou d'eau qui se forment sous les paupières inférieures.

Quel que soit le facteur qui a déclenché ce phénomène, le gonflement est dû à une mauvaise circulation sanguine ou à un dérèglement des tissus lymphatiques. On note deux types de poches : les poches par gonflements et les poches causées par une accumulation de graisses.

Dans le cas des poches graisseuses, il s’agit d’un déplacement de la graisse qui protège l'œil et qui se trouve normalement dans l'orbite. Il peut s’agir d’un simple relâchement de la peau et des muscles du contour de l’œil dû au vieillissement, mais il peut également intervenir dans un terrain congénital ou héréditaire.

En outre, les poches par gonflements sont ce qu’on appelle des poches de rétention d’eau. Elles se forment en cas de mauvaise circulation veineuse et lymphatique. Ce phénomène participe à la rétention de liquide dans le corps et qui entraînent l’apparition des poches. Les causes sont nombreuses : manque de sommeil, régime riche en sel ou encore tabac. L’hygiène de vie joue un rôle important dans la survenue de ces poches. On énumère les erreurs à ne plus faire pages suivantes.

Erreur 1 : manquer de sommeil

Erreur 1 : manquer de sommeil© Istock

Croyez-le ou non, le manque de sommeil est l’une des premières causes de l’apparition de poches sous les yeux. La fatigue a tendance à marquer le visage.

Poches sous les yeux : plus flagrantes le matin

À l’instar des cernes, les poches apparaissent souvent tôt le matin puisque pendant la nuit, le fonctionnement du système lymphatique devient plus lent. Durant le sommeil, la lymphe, qui est en charge du transport des déchets du sang, peut s’accumuler au niveau de la paupière inférieure et cela entraîne un gonflement passager. En principe, il s’estompe au cours de la matinée. Or, chez certaines personnes, il peut aussi persister. Surtout si elles enchaînent les nuits trop courtes plusieurs jours de suite.

Quand on ne dort pas assez, on dégrade le collagène de la peau

Commencer par bien dormir est donc primordial pour éviter les poches sous les yeux au réveil. Quand on ne dort pas assez, le corps sécrète davantage de cortisol, qui dégrade le collagène de la peau et affecte son élasticité.

Pour un bon sommeil réparateur, couchez-vous à heures fixes et déconnectez-vous des écrans au moins deux heures avant. "Les écrans et les lampes à une lumière bleue intense peuvent en effet affecter la vue et la sécrétion de mélatonine, l’hormone du sommeil", rappelle le Dr Dupont.

Erreur 2 : l'excès d'alcool et de tabac

Erreur 2 : l'excès d'alcool et de tabac© Istock

Une mauvaise hygiène de vie peut aussi être responsable de l’apparition de poches malaires. Le tabac et la cigarette mettent à mal votre peau.

Chaque bouffée de fumée va attaquer les cellules de la peau

Le vieillissement cutané lié au tabagisme est surtout visible au niveau du visage. Des études menées sur des cellules cutanées en culture montrent que des extraits de fumée de tabac modifient l’activité des protéines régulant le renouvellement des cellules de la peau, les métallo protéinases matricielles. Chaque bouffée de fumée de cigarette dégage 200 000 radicaux libres qui vont attaquer les cellules de la peau et entraîner des effets sur le contour des yeux et la peau du visage dans son ensemble : apparition de rides, de cernes, épaississement de la peau et teint grisâtre…

Alcool : il déshydrate la peau

Une consommation excessive et régulière d'alcool peut faire des ravages sur le visage et sur la peau à long terme. Tel un diurétique, l’alcool favorise la déshydrations de l’organisme et notamment de la peau. Résultat : elle s’assèche, gonfle, devient terne et les rides se trouvent alors davantage marquées.

Erreur 3 : manger trop salé

Erreur 3 : manger trop salé© Istock

En favorisant la rétention d’eau, les aliments riches en sel accentuent aussi les poches sous les yeux.

Sel : l’eau s’accumule dans les tissus

Lorsqu'on a une alimentation trop riche en sel, l'eau s'accumule dans les tissus. Ces tissus, fortement concentrés en sel, attirent l'eau et la retiennent, ce qui empêche son élimination. Résultat : vous risquez non seulement de voir vos extrémités gonflées mais aussi des poches sous les yeux se former.

Sel : les aliments à limiter

Modérer sa consommation de sel revient à limiter la consommation d’aliment industriel : plats préparés, charcuterie ou encore fromages.

Erreur 4 : être stressé

Erreur 4 : être stressé© Istock

Le stress aura aussi un effet néfaste sur votre peau. "L’anxiété fait partie des principales causes de stress promoteur des cernes et des poches sous les yeux", prévient le dermatologue.

Stress : le cortisol dégrade le collagène

Notre système nerveux envoie une série de signaux relayés par des messagers chimiques ou neuromédiateurs. Cortisol, adrénaline… sont alors libérés dans l’organisme. Lors d’un épisode de stress intense, ces substances vont nous permettre de mobiliser toute notre énergie pour échapper à un danger par exemple. Dans ces moments-là, priorité absolue est donnée à nos organes vitaux.

Le problème : notre corps ne fait pas la différence entre les diverses sources de stress et leurs priorités vitales. Alors lorsque le stress perdure et devient chronique, notre peau en fait les frais. Moins bien alimentée que les organes vitaux, elle se déshydrate, se régénère moins bien et se fragilise. Le cortisol quant à lui, contribue à la dégradation du collagène, facilitant d’une part l’installation de diverses pathologies cutanées, accélérant d’autre part le vieillissement de notre peau.

Erreur 5 : ne pas suffisamment s’hydrater

Erreur 5 : ne pas suffisamment s’hydrater© Istock

Le manque d’hydratation favorise aussi l’apparition de poches sous les yeux. "Il est important de boire suffisamment d’eau chaque jour pour éviter ce désagrément. Les poches sous les yeux pouvant aussi traduire un mauvais fonctionnement des reins quand on ne boit pas assez et qu’il fait très chaud", note l'expert.

Hydratez le visage matin et soir

En outre, il est également essentiel d’hydrater votre visage matin et soir. "On évite les produits chimiques irritants pour les paupières ainsi que tout produit d’hygiène contenant des thiazolinone, les gels ainsi que les crèmes trop grasses", détaille le Dr Dupont.

Attention, sauter la case démaquillage contribuent aussi aux poches sous les yeux.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Merci au Dr Paul Dupont, dermatologue à Toulouse et auteur de Soigner sa peau au naturel (éd. Eyrolles)

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.