Le chanteur Alain Barrière, décédé d’une crise cardiaque

Le chanteur Alain Barrière a rendu son dernier souffle le 18 décembre au soir à l’âge de 84 ans, à Carnac dans le Morbihan (56). L’interprète du tube Ma vie a succombé à une crise cardiaque une quinzaine de jours après la mort de son épouse.
Sommaire

Il était le chanteur culte des années 60, interprète de Ma vie et Elle était si jolie. Alain Barrière a connu le succès en 1961, année où il a séduit le public avec le titre Cathy. Il fut l’un des auteurs-compositeurs les plus aimés. Le 18 décembre 2019 au soir, l’artiste a succombé à une crise cardiaque, seulement 13 jours après le décès de la femme de sa vie.

"Le chanteur français Alain Barrière, connu pour des tubes comme Ma vie ou Elle était si jolie dans les années 60, mais aussi pour ses démêlés avec le fisc, est mort hier soir à l’âge de 84 ans", a annoncé son agent Fabien Lecoeuvre à l’AFP.

Affaibli déjà avant la disparition de son épouse, Alain Barrière était hospitalisé depuis plusieurs jours à Carnac, dans le Morbihan (56). Depuis une dizaine d’années, le chanteur était revenu vivre à quelques kilomètres du port de La Trinité-sur-Mer, où il était né.

Alain Barrière, victime de plusieurs AVC…

Confronté à des problèmes de santé, Alain Barrière était resté dans l’ombre depuis 2011. Ces dernières années, le chanteur avait subi plusieurs accidents vasculaires cérébraux (AVC). Finalement, c’est d’une crise cardiaque qu’il succombe hier, alors qu’il était hospitalisé depuis une dizaine de jours.

"C'est sa fille Guenaëlle qui m'a prévenu ce soir [mercredi soir, ndlr], explique Fabien Lecoeuvre, qui était son agent depuis onze ans, au Parisien. Je suis comme elle, sous le choc. Nous étions ensemble chez lui fin novembre pour préparer la promotion. Et il allait bien, jouait du piano tous les jours et s'occupait de ses chiens".

Guénaëlle savait qu’il ne supporterait pas la mort de son épouse

Le début du mois de décembre était particulièrement difficile pour Alain Barrière. Le 5 décembre, il perdait sa femme Agnès, l’amour de sa vie. Agnès Barrière, née Cohen-Solal, est décédée à 69 ans des suites d’un cancer du pancréas.

D’après les informations relayées par la presse, Guénaëlle, fille d’Agnès et Alain Barrière, avait voulu préserver son père à l’annonce de la disparition de son épouse. Lorsque Agnès a rendu son dernier souffle, le chanteur était déjà dans un état critique après un nouvel AVC.

"Guénaëlle, très digne, a encaissé le coup avec une seule idée en tête : préserver son papa mourant coûte que coûte. Elle lui a donc caché qu'Agnès n'était plus de ce monde car elle savait que l'effroyable nouvelle le tuerait", a ainsi révélé France Dimanche. On ignore si le chanteur a appris la nouvelle entre temps, ni comment.

Alain Barrière, victime du syndrome du cœur brisé ?

Seulement 13 jours après la disparition de sa femme, un arrêt cardiaque met fin à la vie d’Alain Barrière. Difficile de ne pas envisager le "syndrome du cœur brisé". En 2016, la Fédération Française de Cardiologie alertait sur les effets du stress émotionnel que peuvent déclencher le syndrome du cœur brisé. Les scientifiques évoquent des symptômes graves, proches de l’infarctus.

Le syndrome du cœur brisé concernerait environ 2 % des hospitalisations pour infarctus du myocarde. "Les chocs émotionnels (perte d’un être cher, rupture amoureuse…), souvent associée à une fatigue intense (épuisement moral et physique) sont des facteurs déclencheurs", décrit la Fédération.

Leurs experts rappellent aussi que les personnes seules sont deux fois plus susceptibles de développer des pathologies cardiovasculaires que les autres.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

AFP, 18 décembre 2019

Le chanteur Alain Barrière est mort, Le Parisien, 19 décembre 2019

Rupture sentimentale… Attention au syndrome du cœur brisé, Fédération Française de Cardiologie