Sommaire

Le fromage favorise le dépôt dans les artères

Le fromage favorise le dépôt dans les artères© IstockLe fromage fait partie des aliments dont on conseille de modérer la consommation chez les personnes à risque cardiaque.
Pourquoi ? "Il contient beaucoup de cholestérol et augmente le taux de LDL (mauvais cholestérol) qui favorise le dépôt dans les artères. En prime, il augmente aussi l'hypertension", explique le Dr François Paillard, cardiologue. Il contient également du sel et favorise donc l'hypertension. Pour autant, il est important de ne pas diaboliser le fromage car sans risque il n'est pas conseillé de l'éviter", ajoute le spécialiste.

Produits laitiers : ils réduisent les artères

Produits laitiers : ils réduisent les artères© IstockRien de plus onctueux qu'une petite cuillère de crème sur des escalopes accompagnées de champignons. Mais attention : avec modération ! Comme le lait et le beurre, la crème fait partie des produits laitiers et contient donc de grandes quantités de graisses saturées dangereuses pour vos artères.
Pourquoi ? "Les graisses saturées sont déconseillées chez les personnes à risque cardiovasculaire. Elles augmentent le taux de cholestérol et favorisent le dépôt de plaques qui réduisent les artères", prévient le spécialiste.

Mieux vaut privilégier l’huile d’olive ou de colza pour la cuisson des aliments, elles contiennent respectivement des antioxydants et des oméga-3 qui sont de bonnes graisses pour l’organisme.

La charcuterie augmente le mauvais cholestérol

La charcuterie augmente le mauvais cholestérol© Istock Certains aliments augmentent le taux de mauvais cholestérol. Ce dernier, lorsqu’il est en excès, crée des plaques épaisses qui se collent sur les parois artérielles et ralentissent la circulation sanguine. A terme, cela augmente le risque d’accidents cardiaques. C’est le cas avec la charcuterie qui est aussi très riche en sel.
Pourquoi ? "C’est surtout dans le gras de la viande que l’on retrouve des graisses saturées responsables d’une élévation du taux de mauvais cholestérol (LDL), explique le Dr François Paillard, cardiologue.

Il n’est pas question de supprimer la viande mais il ne faut pas en manger à tous les repas et la remplacer par d’autres sources de protéines comme les poissons gras ou encore les œufs.

Les œufs : pas plus de 3 ou 4 par semaine

Les œufs : pas plus de 3 ou 4 par semaine© IstockC’est le grand débat chez les personnes ayant trop de mauvais cholestérol : peut-on manger des œufs sans risque ou pas ?
Pourquoi ? Oui les œufs apportent des graisses animales et favorisent donc l’excès de cholestérol qui implique la formation de plaques dans les artères et empêche le sang de bien circuler. "C’est surtout le jaune d’œuf qui contient du cholestérol alimentaire. Mais, comme il est moins absorbé par les intestins il a une incidence modérée, tempère le spécialiste. Comme ils ont d’autres atouts nutritionnels, il ne faut pas les bannir de l'alimentation. On conseille, en général, de ne pas dépasser 3 à 4 œufs par semaine.

La viande rouge augmente l'obstruction des artères

La viande rouge augmente l'obstruction des artères© IstockDéjà mise en cause dans le cancer des intestins, la viande rouge serait également à réduire en cas de risques cardiovasculaires.
Pourquoi ? Des chercheurs ont publié dans la revue Nature Medicine une étude montrant que la L-carnitine contenue en grande quantité dans la viande rouge favorise l’athérosclérose, c’est-à-dire l’obstruction des artères. De plus, "les viandes rouges grasses contiennent des graisses saturées connues pour augmenter le taux de mauvais cholestérol", ajoute le spécialiste.

Il n’est pas question de supprimer la viande mais il ne faut pas en manger à tous les repas et la remplacer par d’autres sources de protéines comme les poissons gras ou encore les œufs.

Le sel : il rend les artères rigides

Le sel : il rend les artères rigides© IstockSi vous êtes à risque de troubles cardiaques mieux vaut éviter de trop saler vos plats.
Pourquoi ? 1 personne sur 2 ayant pour habitude de consommer beaucoup de sel, développera de l’hypertension. "Cette pathologie entraine la rigidité des artères, leur vieillissement et favorise également le dépôt", prévient notre interlocuteur.

Les viennoiseries : les graisses les plus dangereuses pour le coeur

Les viennoiseries : les graisses les plus dangereuses pour le coeur© IstockL’un des principaux ennemis de vos artères ce sont les graisses trans.
Pourquoi ? "On les trouve principalement dans les plats, les viennoiseries et pâtisseries industriels. On considère qu’elles sont encore plus néfastes que les graisses saturées contenues notamment dans la viande rouge car elles baissent le taux de HDL (bon cholestérol) et augmentent le niveau de LDL (mauvais cholestérol) explique le Dr François Paillard, cardiologue.

Attention : "Là où il faut particulièrement être vigilant c’est lorsqu’il est écrit « graisses végétales hydrogénées » sur les étiquettes. On a l’impression que c’est plus sain mais en réalité ce sont souvent des griasses trans cela augmente le taux de mauvais cholestérol aussi", ajoute le spécialiste.

Remerciements au Dr François Paillard, cardiologue et vice président à la Fédération Française de cardiologie.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.