Traiter l'insuffisance cardiaque pour éviter l'infarctus

Publié le 13 Juillet 2016 à 15h02 par La Rédaction Médisite
L'insuffisance cardiaque est un trouble relativement sévère qui requiert la mise en place d'un traitement médical efficace afin de limiter les risques de complications. L'infarctus du myocarde en est l'une d'entre elles. Comment détecter cette pathologie cardiaque ? De quelle prise en charge bénéficie-t-elle ?
Fotolia

Reconnaître l'insuffisance cardiaque

L'essoufflement constitue généralement la première manifestation clinique probante de l'insuffisance cardiaque. Le symptôme débute par une simple gêne respiratoire avant d'évoluer vers une véritable dyspnée d'effort persistant également au repos. Mais de nombreux autres signes peuvent être associés à la pathologie cardiaque : une fatigue accrue, des œdèmes dans certaines régions corporelles, une prise de poids rapides, des palpitations, une hypotension, des pertes de mémoire, une baisse de la libido…

Eviter les complications de l'insuffisance cardiaque

En présence des symptômes précités, il est vivement conseillé de contacter les services de secours. En effet, l'insuffisance cardiaque constitue une véritable urgence médicale nécessitant une prise en charge hospitalière afin de limiter les risques de complications. Lorsque le cœur ne parvient plus à pallier les dysfonctionnements, on parle d'insuffisance cardiaque décompensée. C'est à ce stade que les risques de crise cardiaque sont les plus importants. Pour éviter l'infarctus, un traitement médicamenteux est nécessaire. Il sera choisi en fonction de l'origine du trouble cardiaque. En cas d'atteinte sévère, la pose d'un défibrillateur ou d'un stimulateur cardiaque est parfois inévitable.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.