Sommaire

Vouloir être trop rapide

Vouloir être trop rapide© IstockComme vous mesdames, les hommes ne sont pas des machines. Ils ne jouissent pas sur commande et il arrive souvent que cela prenne un peu de temps avant que votre partenaire réagisse à vos caresses.

Comment s'y prendre : "Certaines femmes pensent bien faire en voulant stimuler excessivement le pénis. Mais trop de stimulation et trop d'amplitude peuvent avoir l'effet inverse. Cela devient alors désagréable, voire douloureux", explique le Dr Leleu.

Le mieux : soyez patiente et endurante. Les hommes n'aiment pas qu'on saute directement sur leurs parties intimes, que cela soit avec la main comme avec la langue et la bouche. Il est important de leur montrer qu'on les apprécie, de les embrasser, de les caresser sur l'ensemble du corps, de les écouter. Ces câlins sensuels vont faire monter l'excitation.

Bon à savoir : "Les caresses préparatoires permettre d'accroître leur orgasme, précise le Dr Leleu. Les hommes ne savent pas maîtriser le réflexe éjaculatoire. Ils sont génétiquement programmés pour éjaculer en moyenne après 3 minutes." Un temps pas si long à attendre donc, si les choses sont bien faites ! Quant à l'orgasme masculin, selon certaines études, il durerait entre trois et dix secondes.

Ne pas savoir positionner ses mains aux bons endroits

Suivant la manière dont on place ses doigts et les zones que l'on presse, on peut activer son désir comme lui faire mal ! "Il est important de ne pas tirer sur le bourrelet du gland et le frein du pénis, qui sont des zones très sensibles et qui peuvent vite rendre ce moment douloureux.", explique le Dr Leleu.

Comment s'y prendre : si vous n'êtes pas encore une grande experte de votre homme, n'hésitez pas à lui demander de vous guider, de vous montrer le bon rythme et les différents endroits qu'il apprécie tout particulièrement et le font jouir.

Lui faire sentir qu'il est long à venir

Si vous espérez une éjaculation rapide, vous faites fausse route !

Comment s'y prendre : "L'éjaculation n'est pas quelque chose d'automatique. Il est important de trouver, de s'adapter à son rythme, et d'amener le désir de façon progressive par des mouvements avec la main de va-et-vient sur le pénis de façon ferme, mais sans l'étrangler, par la fellation et des caresses sur l'ensemble du corps.", explique le Dr Leleu.

Presser trop fort le gland et être trop brutale avec ses parties intimes

Presser trop fort le gland et être trop brutale avec ses parties intimes© IstockLe gland et les bourses sont des parties très sensibles qui si elles sont prises sans ménagement peuvent faire souffrir votre partenaire.

Comment s'y prendre : jouez avec vos lèvres et votre bouche. Saisissez le pénis au niveau de sa base et créez avec vos doigts un anneau autour. Dégagez le gland en faisant glisser le prépuce. Puis avec la bouche, alternez des mouvements de succion de haut en bas du pénis, en alternance avec des mouvements de remontées lentes avec la bouche. La succion doit être douce puis forte, puis ensuite redevenir plus douce. De la même manière concernant la vitesse, qui doit être lente puis rapide, puis redevenir plus lente.

Un conseil : attention aux dents. Elles ne doivent pas rencontrer le pénis.

Se montrer gênée par l'acte

Se montrer gênée par l'acte© IstockCertaines femmes sont mal à l'aise au moment de faire l'amour. Cela crée bien souvent une tension entre le couple qui refroidit les ardeurs de monsieur.

Comment s'y prendre : il est préférable de le faire essentiellement si on en a envie et en toute confiance. Avant de vous lancer dans des caresses, mieux vaut lui expliquer ce qui vous gêne, d'exprimer vos envies, vos fantasmes, puis de découvrir votre partenaire par des caresses sur l'ensemble du corps pour arriver ensuite aux parties les plus intimes.

"Il est possible de se plonger dans une certaine pénombre pour renforcer l'intimité, de faire brûler de l'encens et d'ajouter des bougies pour humaniser l'acte sexuel. Si en tant que partenaire, vous avez honte ou n'êtes pas très à l'aise, il en sera d'autant gêné et contrarié.", explique le Dr Leleu.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

Remerciements au Dr Gérard Leleu, sexologue et auteur de nombreux ouvrages dont Le nouveau traité des caresses et Il n'y a pas d'âge pour aimer, aux éditions Flammarion.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.