Kamasutra : les positions les plus torrides !

Certifié par nos experts médicaux MedisiteLotus renversé, cravate de notaire, collier de Vénus… Voici les positions coquines les plus osées. Sensations insolites, inédites et intenses… Des préliminaires à l’acte, surprenez votre partenaire grâce aux conseils de Sébastien Garnero, psychologue et sexologue.
Sommaire

© Istock

Pour briser votre routine, rien de mieux que de revisiter les positions parmi les plus osées du kamasutra. Pour explorer ces pratiques, vous pouvez commencer par expérimenter les classiques dans un premier temps. Les partenaires débutants ou peu à l'aise avec leur sexualité apprécieront les positions du Kamasutra les plus utilisées, et rien ne les empêche d'en tirer des variantes.

Quant aux plus téméraires, ils pourront s'adonner à des positions plus exubérantes, voire à des sensations fortes ! L'essentiel est de trouver la (ou les) pratiques qui vous font fondre vous et votre partenaire. Echange avec le Dr Sébastien Garnero, sexologue, psychologue et psychothérapeute.

Découvrez notre palmarès, à consommer sans modération !

4 façons de réinventer le missionnaire

Le missionnaire reste la position la plus pratiquée au monde. Et pour cause, elle la pratique sexuelle favorise des hommes, mais aussi des femmes. Facile à adopter, propice à la tendresse et aux câlins, la position du missionnaire n'a pas fini de faire des adeptes.

En outre, le missionnaire peut aussi être revisité. Pour un peu de piment, et surtout pour casser la routine, il existe plusieurs façon d'ajouter un zeste de fantaisie à cette position qui peut sembler lassante à la longue.

Le roseau, pour les amateurs d'acrobaties

Le roseau, pour les amateurs d'acrobaties "Le roseau est une position très exitante qui permet de se réapproprier le missionnaire, estime le Dr Garnero. La femme est soutenue par son homme et légèrement surélevée". Concrètement, l’amante est allongée sur le dos, cuisses écartées. Son partenaire est agenouillé entre ses jambes, décolle ses hanches et la pénètre. Sur ce, elle s’arc-boute en s’aidant de sa tête, de ses épaules et de ses pieds. L’homme peut aller plus ou moins vite, plus ou moins en profondeur.

Ses atouts ? Un côté sauvage qui augmente le désir et permet une domination masculine qui éveille les fantasmes. Attention, cette posture est à manier avec précaution, voire à éviter, pour les couples qui ont des problèmes de dos. "Prévoyez un coussin pour protéger le dos, pour la femme surtout", préconise le sexologue.

La roue, pour ceux qui veulent des nouvelles sensations

La roue, pour ceux qui veulent des nouvelles sensationsLes deux partenaires sont allongés dans la position du missionnaire. Puis, l’homme pivote lentement sur sa verge en tournant au-dessus de sa partenaire, jusqu’à revenir à sa position initiale.

Cette position permet de stimuler les nombreux points érogènes du pénis et du vagin. Attention, la lubrification doit être parfaite pour pouvoir tourner sans difficultés. "En effet, cette position n'est pas aisée dans la pratique, met en garde le Dr Garnero. Il y a un risque de torsion du pénis. Il faut absolument être délicat. L'anatomie masculine doit être protégée. Je préconie à la femme de surrelever légèrement son bassin".

Le jeté en arrière, pour des amants souples

Le jeté en arrière, pour des amants souplesL’homme est assis sur une chaise. Sa partenaire, assise sur lui, le chevauche puis bascule le buste en arrière. L’homme effectue alors un mouvement de va-et-vient. "Cette position est intéressante et excitante, et particulièrement si l'homme prend l'initiative de relever la femme, indique le spécialiste. Idéal en début de pénétration".

Pourquoi vous aimerez cette position ? Parce qu'elle permet de stimuler des zones très érogènes chez la femme, comme les seins et le clitoris.

Soyez prudents néanmoins. Tous les pénis n’ont pas la même inclinaison donc il ne faut surtout pas forcer si on sent qu’il se tord (risques de déchirures). Pensez à placer un coussin sous la tête de la femme pour améliorer son confort et prolonger le plaisir.

Le lotus renversé, pour ceux qui ne veulent pas se fatiguer

Le lotus renversé, pour ceux qui ne veulent pas se fatiguerAllongée sur le dos, la femme maintient ses jambes relevées en tenant ses chevilles. Son partenaire se place alors légèrement sur le côté. Appuyé sur un bras, il saisit, de l’autre, les jambes de sa partenaire pour accompagner le mouvement, et la pénètre doucement. Ses atouts : "L'homme peut stimuler les plusieurs zones érogènes situées dans le vagin de sa partenaire", précise le sexologue.

Attention, le cou de la femme est soumis à un étirement important. Si vos cervicales sont fragiles, installez votre nuque et votre dos sur un coussin.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci au Dr Sébastien Garnero, Psychologue, psychothérapeute et sexologue chargé d'enseignement à l'Université Paris 5

La rédaction vous recommande sur Amazon :