Sommaire

La fellation procure plus de plaisir que la pénétration

Les sensations que procure la fellation sont plus intenses que celles de la pénétration.

Pourquoi ? Parce la cavité buccale est plus riche en muscles et en capacités motrices… que le vagin !

La langue peut stimuler tour à tour, et à l’envi, toutes les zones érogènes du pénis : le gland, le frein, la couronne, les testicules, les points à la base de la verge… D’où une jouissance intense, ces zones étant en relation directe avec la partie du cerveau qui contrôle le plaisir (l’hypothalamus).

La fellation flatte leur amour-propre !

La fellation est souvent perçue par l’homme, non seulement comme une preuve d’amour, mais aussi et surtout, comme une preuve d’estime ! La bouche est un endroit noble, le siège du sourire, de la parole, de la gourmandise. Or, si cet endroit symbolique lui fait "l’honneur" de l’accueillir, c’est que sa partenaire lui accorde une réelle importance !

"La confiance, voire l’admiration de l’autre pour son sexe, lui apparaît alors comme évidente", explique le Dr Leleu, sexologue. La fellation permet souvent aussi à l’homme de se "réconcilier" avec son sexe, lorsqu’il est un peu complexé par sa forme et sa taille. En clair : si sa partenaire l’accepte comme il est, c’est qu’il est forcément acceptable !

Pour l’homme la fellation est une preuve d’amour

Pour beaucoup d’hommes, la fellation est ressentie comme une vraie preuve d’amour. Que leur partenaire se consacre avec autant d’application à leur seul plaisir est, à leurs yeux, une démonstration d’affection.

A noter : attention, la fellation n’est pas pour autant une obligation ! "Une femme peut aimer véritablement son partenaire et ne pas la pratiquer. Cette pratique peut l’écoeurer", précise le Dr Leleu, médecin sexologue.

La fellation est-elle indispensable à l’excitation ?

La fellation paraît souvent indispensable a la gent masculine parce qu’elle est particulièrement excitante. Cette pratique permet d’une part à l’homme d’observer avec délices le corps nu de sa partenaire, se penchant sur son sexe. D’autre part, il la regarde aussi lui procurer du plaisir.

Résultat : une hyperstimulation de l’hypothalamus (partie du cerveau qui contrôle, entre autres, le désir), une dilatation des artères, un débit sanguin et une pression supérieurs... donc une augmentation du volume du pénis !

À noter : plus les vaisseaux sanguins sont irrigués et plus les sensations que procurent la fellation s’accentuent, ce qui garantit au moment de la jouissance un orgasme plus puissant !

La fellation leur permet de se laisser aller

Beaucoup d’hommes apprécient particulièrement, dans la fellation, le fait de voir leur partenaire mettre en œuvre leur seul plaisir. Cette pratique leur permet pour une fois de se laisser faire, de lâcher prise et de savourer pleinement leurs sensations.

En clair, la fellation leur offre une position aussi confortable qu’inhabituelle, fort plaisante… "A condition bien sûr de ne pas pratiquer en parallèle de cunnilingus, qui perturbe leur concentration", ajoute le Dr Schouman, médecin urologue et sexologue !

La fellation stimule leur point G !

La fellation permet de stimuler les zones du pénis les plus érogènes, qui sont situées au niveau du gland et à la base du sexe, juste avant les testicules. Le gland est la région la plus sensible, car il est recouvert d’une muqueuse dont les nombreux vaisseaux sanguins affleurent en surface.

Cette zone est aussi dotée de 4 000 capteurs sensitifs, appelés corpuscules de volupté de Krause ! Mais la fellation permet aussi de stimuler le point G masculin ! Il s’agit du "point H", situé au niveau du périnée, juste derrière les testicules…

La fellation : un acte réparateur

La fellation peut être perçue comme un acte réparateur pour certains hommes. Qu’elle soit liée à des raisons éducatives ou religieuses, une réprobation, durant l’enfance, des érections, de la masturbation ou des éjaculations nocturnes peut perturber l’épanouissement de la sexualité masculine et l’inhiber. D’où une perception par l’homme de la sexualité et de son sexe comme… sales ou négatifs.

La fellation peut-être alors ultra positive. Si une femme accueille ce sexe et s’intéresse à son plaisir, elle les réhabilite tous deux du même coup. Ce n’est plus "sale".

L’homme, libéré de ses entraves, peut alors exprimer pleinement toute sa jouissance.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

mots-clés : Point g, Pénétration
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.