Sommaire

Fellation : est-ce un manque de respect de votre partenaire ?

Fellation : est-ce un manque de respect de votre partenaire ?Pour certaines, le fait que l’homme demande une fellation est un manque de respect... Que faut-il en penser ? Pour le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue : "Les femmes n’ont aucune raison de penser cela, du moins si leur partenaire a de la considération pour elle, de l’affection et qu’il est respectueux." En revanche, si ce n’est pas le cas, "elles ont raison de ne pas accepter", précise-t-il.
Le conseil du Dr Leleu : "La femme doit se libérer de ses réticences et se dire qu’elle offre à son aimé un grand plaisir." Elle peut, en plus, en retirer beaucoup de satisfaction et intensifier son désir en prodiguant cette caresse intime.

La fellation est-elle un acte de soumission ?

La fellation est-elle un acte de soumission ?La fellation est parfois perçue par les femmes comme un acte de soumission à l’homme... Pourquoi ? D’abord parce que la pratique a longtemps été associée à la prostitution. Ensuite parce que traditionnellement, l’homme est en station debout, tandis que la femme abaissée au niveau de son pénis. Enfin, parce que certains hommes (une minorité !) considèrent la fellation comme une prise de pouvoir sur leur partenaire… "C’est le cas d’hommes pervers, misogynes ou de mentalité ancienne", explique le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue. Pourtant si l’homme est respectueux, "les deux partenaires sont dans l’égalité, seulement au service du plaisir de chacun et de l’amour", précise notre spécialiste.
Le conseil du Dr Leleu : "Si l’homme a une attitude dévalorisante et abaissante, la femme doit absolument refuser de pratiquer."

La fellation chosifie-t-elle la femme ?

La fellation chosifie-t-elle la femme ?Si vous hésitez à pratiquer la fellation, si cette pratique vous met mal à l’aise, un conseil : restez maître de la situation du début à la fin de la caresse ! "Cela permet de ne pas se sentir chosifiée", explique le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue. Par ailleurs en matière de sexualité, il faut savoir partager ! S’il vous demande une fellation sans vous proposer quoi que ce soit en retour, pourquoi pas susciter chez lui l’idée de baisers intimes (ou cunnilingus) ou encore d’autres préliminaires. Pas forcément à chaque étreinte, mais de temps en temps !
Le conseil du Dr Leleu : "Il ne faut pas céder parce que l’autre l’impose mais parce que le partage des corps fait partie de la relation sexuelle du couple."
En pratique : "La femme doit s’installer au dessus de son partenaire (à califourchon sur lui par exemple) pour ne pas avoir l’impression de subir l’acte", conseille notre spécialiste. Ensuite, elle ne doit pas accepter que l’homme lui tienne la tête ou les cheveux si ça ne lui plaît pas, ou encore qu’il bloque sa tête entre ses cuisses. Plus elle se sentira libre de ses mouvements, plus elle appréciera cette échange très intime avec son amant !

La fellation peut-elle donner du plaisir à la femme ?

La fellation peut-elle donner du plaisir à la femme ?Selon le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue : "Beaucoup de femmes découvrent qu’elles prennent du plaisir à réaliser la fellation, et parviennent même jusqu’au bord de l’orgasme lorsqu’elles la prodiguent."
Pour cela, multipliez les regards langoureux car le fait de voir votre partenaire satisfait est très stimulant. N’hésitez pas non plus à lui dire qu’il se laisse aller et manifeste son plaisir physiquement (mouvements du bassin…) et oralement (inspirations profondes, gémissements, mots doux, compliments…), cela sera d’autant plus érotisant pour vous !
Le conseil du Dr Leleu : "Même si on n’a pas trop envie de pratiquer la fellation, je serai tenté de dire qu’il faut quand même essayer pour pouvoir découvrir le plaisir que cela peut procurer." Bien sûr à condition que l’homme soit aimant et respectueux !

La fellation n’est pas forcément "sale" !

La fellation n’est pas forcément "sale" !"La fellation, c’est sale, c’est malodorant." Parmi les détails qui peuvent "rebuter" une femme, figure souvent le manque d’hygiène de leur partenaire.
Le conseil du Dr Leleu : "L’homme doit être attentif à son hygiène intime TOUS LES JOURS."En clair, il ne suffit pas de prendre une douche quelques heures avant le rapport sexuel ! De même, inutile d’utiliser des lubrifiants parfumés pour masquer les odeurs. Si vous les utilisez, messieurs, c’est pour offrir un "plus" à votre partenaire. Enfin, "les hommes non circoncis (plus à risque d’un défaut d’hygiène) doivent retrousser le prépuce matin et soir et nettoyer soigneusement le gland du pénis", rappelle le sexologue.
A noter : Le sexe de l’homme émet des phéromones, molécules odiférantes, qui peuvent susciter le désir de la femme – à condition que l’hygiène soit au rendez-vous !

Fellation : vous avez le droit de poser vos conditions avant !

Fellation : vous avez le droit de poser vos conditions avant !Avant de passer à la pratique de la fellation, les partenaires doivent se mettre d’accord sur plusieurs points. En pratique : Vous devez savoir, mesdames, si votre partenaire souhaite aboutir à une éjaculation au terme de la fellation.
Le conseil du Dr Leleu : "Si la femme ne veut pas, elle ne doit pas accepter pour faire plaisir à son partenaire." Même chose pour ce qui est de la longueur d’introduction du pénis dans la cavité buccale. C’est à la femme de décider ! "On passe de la caresse à quelque chose qui ne serait pas forcément agréable, voire carrément désagréable, donc qui ne serait plus acceptable pour la partenaire", indique le spécialiste.
A noter : La femme peut gérer ces risques en disposant ses mains à la base du pénis et en restant en position supérieure par rapport à son partenaire.

Fellation : n’ayez pas peur de mal faire !

Fellation : n’ayez pas peur de mal faire !Quand une femme est plutôt récalcitrante à l’idée de prodiguer une fellation, son partenaire peut l’aider à découvrir cette pratique et même à y prendre du plaisir ! Il doit l’encourager en douceur.
Le conseil du Dr Leleu : "L’homme doit avoir une attitude rassurante, être tendre, savoir communiquer, être attentif à ce que sa partenaire aime ou n’aime pas, ne pas lui imposer ce qu’il veut par colère ou par chantage, il doit être patient." Par ailleurs, il peut créer une ambiance propice : choisir un moment où sa partenaire est détendue, lui prodiguer des baisers et des caresses pour qu’elle se sente bien… Mesdames, vous êtes en droit de demander !
Attention : Il est crucial que "l’homme ne soit pas déçu si son amie n’est pas excellente (surtout les premières fois), il doit quand même la complimenter", indique notre interlocuteur.

Pourquoi la fellation est-elle une pratique si répandue ?

Pourquoi la fellation est-elle une pratique si répandue ?Les hommes raffolent de la fellation ! Normal, elle leur procure des sensations intenses… et surtout inédites ! "C’est un des plaisirs sexuels les plus somptueux que peut ressentir l’homme. Il peut être plus intense que celui la pénétration vaginale", explique le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue. Pourquoi ? "Parce que la bouche possède une dizaine de petits muscles qui permettent de réaliser des mouvements subtils comme le baiser, le serrement, la succion… Ce que ne peut pas faire le vagin", répond notre interlocuteur.
En pratique : Il n’y a pas de mode d’emploi de la fellation parfaite. Le mieux est de se laisser aller à ses envies, ses désirs en commençant par caresser les environs du pénis (cuisses, pubis, testicules, périnée) puis le sexe en associant les baisers et les caresses manuelles. Observez alors votre partenaire et fiez-vous à ses réactions pour faire monter son extase !

Fellation : certains hommes sont réticents

Fellation : certains hommes sont réticentsOn n’y pense pas toujours mais l’homme peut aussi être réticent à l’idée de pratiquer la fellation. Pourquoi ? "Parce que sa partenaire va entrer dans son intimité physique et observer de très près son anatomie et son fonctionnement", répond le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue. Parmi les peurs masculines les plus fréquentes, celle que le pénis ne soit pas beau
Le conseil du Dr Leleu : "Il est normal que le pénis soit légèrement incurvée vers le haut ou la droite ou la gauche, ou qu’une bourse et le testicule correspondant descendent un peu plus bas." Autres craintes : que le pénis soit trop petit (sachez que s’il mesure 13 à 18 centimètres en érection, il est tout à fait dans la moyenne), malodorant (il faut tout simplement avoir une hygiène quotidienne parfaite !) ou encore que l’érection retombe (on peut alors utiliser un anneau spécialement conçu pour maintenir l’érection (vendu notamment en pharmacie)).

Fellation : pourquoi ils aiment tant ?

Fellation : pourquoi ils aiment tant ?La majorité des hommes adorent la fellation ! Selon l’enquête Contexte de la sexualité en France publiée en 2006, 80% d’entre eux l’ont ainsi déjà expérimenté ! Pourquoi ils aiment tant ? Un, "parce que ça leur procure un très grand plaisir", répond le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue. Deux "parce que c’est un spectacle très excitant et qui émeut énormément l’homme". Enfin, parce qu’à travers la fellation, "l’homme se sent en confiance, estimé, aimé et complice avec sa partenaire" !

La fellation, de moins en moins taboue !

La fellation, de moins en moins taboue !Perçue historiquement comme vulgaire, immorale, perverse, honteuse ou encore contre-nature, la fellation est aujourd’hui de plus en plus partagée par les couples français. En 2006, plus de 80% des hommes et des femmes avaient ainsi déclarés l’avoir déjà expérimenté (enquête CSF, Inserm). En 1992, 48% des femmes de 55 à 69 ans n’avaient jamais pratiqué la fellation. En 2006, elles ne sont plus que 29% ! Notez au passage que 30% déclarent la pratiquer régulièrement !

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.