Sommaire

Est-ce normal de ne pas aimer ?

Est-ce normal de ne pas aimer ?"Oui, même s'il est est réputé être la meilleure des caresses pour les femmes, il est normal de ne pas se sentir à l'aise, pour plein de raisons : la peur d'être malodorante, que l'homme trouve son sexe disgracieux...", rassure le Dr Leleu. Il s'agit d'offrir pleinement son intimité au regard de l'homme et la confiance en son partenaire est primordiale pour apprécier cette pratique.

Vidéo. Le viagra

Comment savoir si l'on s'y prend bien ?

Comment savoir si l'on s'y prend bien ?"Avec la langue, il y a peu de risque de mal faire ou de faire mal. C'est une pratique qui vient naturellement, comme un baiser. L'homme doit suivre son instinct et être à l'écoute des réactions de la femme : ses soupirs, sa respiration, ses halètements... Juste avant l'orgasme, le clitoris se rétracte sous le capuchon qui l'entoure mais il ne faut surtout pas s'arrêter, la langue va suivre naturellement ", assure le sexologue. L'idéal est d'amener le cunnilingus progressivement, par des baisers et caresses sur le reste du corps et de ne commencer qu'une fois que la zone est déjà bien humide et gonflée d'excitation, en léchant et suçant non seulement le clitoris, mais aussi toute la vulve (entrée du vagin, lèvres...). Et ne pas hésiter à stimuler en même temps d'autres zones érogènes (mamelons, anus...) pour démultiplier les sensations et rendre l'orgasme encore plus intense.

Comment amener mon partenaire à me faire un cunnilingus ?

Comment amener mon partenaire à me faire un cunnilingus ?Votre partenaire ne vous fait pas de cunnilingus ? Commencez pas déterminer s'il n'aime pas cette pratique ou s'il n'y pense tout simplement pas... Si son blocage est lié aux odeurs, commencer par assurer une hygiène parfaite et éventuellement parfumer cette zone avec des gels adaptés, aux odeurs gourmandes. Et pour l'inciter à pratiquer plus souvent cette caresse, lui rappeler qu'elle nous donne beaucoup de plaisir et nous permet d'atteindre l’orgasme.

Est-ce le meilleur moyen d'atteindre l'orgasme ?

femme, orgasmealtOui, y compris chez celles qui n'y parviennent pas par la pénétration ou via la stimulation avec le doigt. "La langue est infiniment plus habile et la stimulation plus douce. Les muqueuses de la bouche et du sexe féminin, humides et chaudes, sont naturellement faites pour se rencontrer", explique le sexologue. L'orgasme pendant un cunnilingus est donc souvent plus rapide et plus intense. "Souvent, si les femmes n'y arrivent pas, ce n'est pas une question de technique mais plutôt de réserve, parce qu'elles n'ont pas confiance en leur partenaire ou ne se sentent pas à l'aise", ajoute le sexologue.

Vaut-il mieux se laver avant ?

femme, douchealtL'odeur des sécrétions dépend du temps écoulé depuis la dernière toilette : au-delà de 8h, elle peut devenir désagréable en raison de la prolifération microbienne. Mais avant ce délai, les molécules olfactives dégagent des phéromones favorables à l'excitation. "Se laver peut donc dénaturer ces sécrétions en les remplaçant par une odeur neutre et rendre la pratique moins excitante", explique le Dr Leleu. Mais c'est une histoire de préférence car si beaucoup d'hommes aiment s'enivrer des odeurs du sexe féminin, d'autres peuvent en être gênés.

Je suis une femme "fontaine", le cunnilingus m'est-il impossible ?

Je suis une femme "fontaine", le cunnilingus m'est-il impossible ?Pas du tout. "Recevoir ces flux de liquides au moment de l'orgasme peut être perçue de manière très positive pour l'homme, car c'est le témoignage du plaisir de la femme", rassure le Dr Leleu. Mais si l'un des deux partenaires est bloqué par ces sécrétions importantes, mieux vaut éviter la position où la femme est au-dessus du visage de l'homme, car il pourrait être surpris.

L'homme prend-il aussi du plaisir ?

L'homme prend-il aussi du plaisir ?Son plaisir et son excitation peuvent être très importants, car il observe tous les signaux visuels et olfactifs du désir émis par le sexe féminin. "Surtout, il sait à quel point cette caresse peut être source de plaisir pour la femme et l'amener à jouir fortement", rappelle le sexologue. Mais pourquoi certains n'aiment pas alors ? "L'argument le plus souvent avancé est celui des odeurs. Cela peut aussi correspondre à une forme de peur et de répulsion inconsciente face au sexe féminin", précise le spécialiste.

Peut-on le pratiquer pendant les règles ?

femme, règlesalt"Il y a souvent des blocages des deux côtés pendant cette période est c'est naturel. Il peut y avoir une répulsion pour le sang, d'autant que les règles dégagent une odeur particulière", rappelle le Dr Leleu. Mais si cela ne pose pas de problème aux deux partenaires, il n'y a pas de raison de l'éviter, d'autant qu'on peut se contenter de stimuler le clitoris, et pas l'entrée du vagin.

Peut-on attraper des maladies à cause de cette pratique ?

Peut-on attraper des maladies à cause de cette pratique ?ll existe un risque de transmission du virus du Sida, majoré pendant les règles. Le cunnilingus peut aussi entraîner la transmission d'autres IST comme l'hépatite A ou l'herpès. Enfin, le papillomavirus (impliqué dans l'apparition de certains cancers comme celui de la gorge) peut être transmis des parties génitales à la cavité buccale lors de cette pratique, et le risque augmente si l'on multiplie les partenaires. "Si l'on ne connaît pas bien la personne ou qu'on n'est pas sûr(e) de sa fidélité, il est possible de prendre ses précautions en utilisant un carré de latex (découpé dans un préservatif ou acheté directement dans un sexshop) placé entre le sexe et la langue", rappelle le Dr Leleu.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Vidéo : Le Viagra (citrate de sildénafil)

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.