Sommaire

Un traumatisme psychologique

Un traumatisme psychologique© Adobe Stock

"Les traumatismes liés aux rapports sexuels sont, en France, plus souvent psychologiques que physiques", relève le docteur Dupuy. Ils peuvent par exemple découler d’une expérience douloureuse ou d’un rapport non consenti.

"Le traumatisme psychologique survient souvent lors du premier rapport sexuel, lorsque la défloration est assez violente" précise le spécialiste. Une consultation chez un psychologue et/ou un sexologue permettra à la personne qui en souffre de surmonter son traumatisme.

Bon à savoir : "Un autre traumatisme est celui de l’intégration de la pornographie comme éducation sexuelle" souligne le médecin, qui déconseille vivement de comparer sa sexualité à celle montrée dans la pornographie. "En réalité, les rapports sexuels comprennent l’attente et le désir. La plupart du temps, les deux partenaires ne jouissent pas de façon simultanée, et c’est normal", rassure-t-il enfin.

Prendre du recul par rapport à ces situations trompeuses et arrêter de se comparer aux acteurs de films pornographiques permettra de s’épanouir pleinement dans sa sexualité.

Sources

-Merci au docteur Roger Dupuy, sexologue et gynécologue à Paris et à Esbly (77). www.roger-dupuy-sexologue.fr

-Association Française d’Urologie : urofrance.org

-Post orgasmic illness syndrome (POIS), Waldinger 2016. Translational Andrology and Urology

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.