Confinement : quels specialistes sont ouverts en cas d-urgence ?

Alors que la France est passée il y a quelques jours au stade 3, que les hôpitaux sont au seuil de la saturation et que le gouvernement a appelé à limiter ses sorties, qu'en est-il des rendez-vous médicaux pris en amont et qui doivent se tenir dans les jours à venir ?

Rendez-vous médical : du cas par cas en fonction de l'urgence

En réalité, tout dépend de l'urgence de votre rendez-vous, du spécialiste que vous devez voir et de la possibilité ou non d'une téléconsultation...

Pour toutes les spécialités, qu'il s'agisse de médecine générale ou non, seuls les cas demandant une intervention urgente sont maintenus.

En cas de questions sur le niveau d'urgence de votre problème, n'hésitez pas à vous tourner vers votre médecin ou spécialiste.

Interventions chirurgicales légères : elles doivent être reportées 

Concernant les interventions chirurgicales, le ministère de la Santé a demandé jeudi 12 mars 2020 à tous les hôpitaux de l'hexagone de déprogrammer les opérations non-urgentes.

Si vous avez donc une intervention chirurgicale légère, notez que celle-ci, sauf contre-indication de votre spécialiste, est annulée et reportée. Vous êtes également invités, si ce n'est pas déjà fait, à contacter votre médecin pour toutes questions ou report.

Les consultations en télé-médecine sont également possibles dans certains cas.

Sont ainsi concernés, techniquement, tous les praticiens sans aucune distinction.

Il est donc possible de consulter la plupart des médecins généralistes, même s'ils risquent d'être mobilisés pour venir en aide aux hôpitaux, mais également certains spécialistes comme les diététiciens, psychologues, psychothérapeutes ou encore les dermatologues.

À noter qu'un décret paru le 9 mars au Journal Officiel assouplit les conditions de réalisation des télé-consultations pour les personnes à risque ou exposées au virus, ainsi que pour les personnes faisant l'objet d'une mesure d'isolement.

Pour toutes questions sur la possibilité d'une télé-consultation, veuillez contacter votre médecin.

Téléconsultation : comment ça marche ?

Le principe est simple : la téléconsultation est réalisée par un médecin à distance d’un patient et s’effectue par vidéo (critère essentiel pour être pris en charge par l’Assurance Maladie).

Normalement, le médecin doit déjà connaître le patient et lui a partagé un lien, l’invitant à se connecter sur un site sécurisé via un ordinateur, une tablette équipée d’une webcam. Vous pouvez donc consulter votre médecin depuis votre salon.

À l’issue de la téléconsultation, votre médecin peut établir une ordonnance, transmise au format papier (par courrier postal) ou électronique. Les soins prescrits sont pris en charge dans les conditions habituelles.

En revanche, les téléconsultations ne remplacent pas les consultations classiques.

En effet, selon la CNAM (Caisse nationale de l'Assurance Maladie, ndlr), "les consultations complexes ne peuvent se faire sans un examen physique du patient".

De plus, le patient "téléconsulte" un médecin qu’il connaît déjà, lequel a donc accès à son dossier médical. Et lorsqu’une personne nécessite un certificat de pratique sportive ou un arrêt de travail, cette dernière doit toujours se déplacer en cabinet.

Les dentistes

1/4
Confinement : quels spécialistes sont ouverts en cas d'urgence ?

Afin de pas encombrer les hôpitaux, le conseil régional de l’Ordre lance un appel aux chirurgiens-dentistes en les invitant à ouvrir en nombre afin d’assurer les urgences. Autrement dit, à "monter au front", malgré les risques relatifs aux carences de masques FFP2.

Du côté des patients, ils sont invités à appeler l'Ordre national des chirurgiens dentistes en cas d'urgence. L'organisme les mettra en relation avec des cabinets qui ont une "permanence d'urgence".

Bien évidemment, seuls les patients sans symptômes grippaux peuvent se rendre dans les cabinets.

Si vous avez une urgence dentaire et que vous pensez avoir contracté le Covid-19, appelez le 15.

Bon à savoir : en cas de visite "de routine", votre dentiste peut vous envoyer une ordonnance par email si besoin. 

Les gynécologues

2/4
Confinement : quels spécialistes sont ouverts en cas d'urgence ?

Le Syndicat national des gynécologues et obstétriciens de France (Syngof) a publié un communiqué spécial "Covid-19" pour protéger à la fois les soignants et les patients.

Il assure vouloir "maintenir la surveillance régulière des patientes ayant une pathologie pour garantir la détection d’une éventuelle aggravation dans les meilleurs délais", mais aussi "soulager les urgences en assurant la prise en charge en première intention des patientes".

Ainsi, il rappelle que les consultations non urgentes sont à reconsidérer (type frottis et consultations de routine) et il recommande de "privilégier pour celles-ci la téléconsultation ou les rendez-vous téléphoniques".

Les patientes sont priées de venir seules au cabinet, sans accompagnant et sans enfant.

En ce qui concerne les femmes enceintes ; l'organisme préconise aux femmes d'appeler avant leur rendez-vous, de privilégier la téléconsultation quand elle est possible ou les rendez-vous téléphoniques et de maintenir les 3 échographies de grossesse. 

Le port de masque est également recommandé, dans la mesure du possible. 

Les kinésithérapeutes

3/4
Confinement : quels spécialistes sont ouverts en cas d'urgence ?

Pascale Mathieu, Présidente du Conseil National de l'Ordre des masseurs-kinésithérapeutes a expliqué à nos confrères du Journal des Femmes "qu'au vu des chiffres énormes de propagation du coronavirus, nous nous sommes dits que faire venir les patients au cabinet multipliait les risques de contagion car il est extrêmement difficile de s'assurer d'une désinfection parfaite des surfaces".

En effet, "le fait de savoir que le cabinet est ouvert, c'est aussi un appel d'air pour d'autres patients qui seraient susceptible de venir. En somme, nous avons vraiment pensé que ce n'était pas responsable de laisser les cabinets de ville ouverts".

Concrètement, si vous avez rendez-vous chez votre kiné mais que vous n'avez pas besoin de soins vitaux, celui-ci sera repoussé. Cela peut être le cas par exemple pour une entorse.

Les psychologues

4/4
Confinement : quels spécialistes sont ouverts en cas d'urgence ?

Selon la Fédération Française des Psychologues et de Psychologie, "les professionnels de santé en libéral n’ont pas de recommandations de fermer" mais il est essentiel "de mesurer la balance bénéfice/risque en fonction de chaque patient".

Pour les cas les plus fragiles, il est ainsi préférable de "de garantir la continuité des soins". Des consultations en visio ou audio via des outils validés (Doctolib, outils professionnels) peuvent être alors programmées.

Si le patient est fébrile ou tousse, le rendez-vous doit également être reporté.

En revanche, les psychologues qui travaillent dans les hôpitaux doivent être présents pour la prise en charge des plus vulnérables, pour les équipes, pour la continuité des soins. 

Sources

Covid-19 : quelles dispositions pour les psychologues ?, 15 mars 2020.

Information Covid-19, SYNGOF. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.