Confinement : quels spécialistes sont ouverts en cas d'urgence ?

Dans ce contexte d'épidémie et de confinement, beaucoup de spécialistes ont dû fermer leurs cabinets. Mais vers qui se diriger en cas d'urgence ? Qui peut bénéficier d'une consultation à domicile ou à distance ? On fait le point.

Alors que la France est passée il y a quelques jours au stade 3, que les hôpitaux sont au seuil de la saturation et que le gouvernement a appelé à limiter ses sorties, qu'en est-il des rendez-vous médicaux pris en amont et qui doivent se tenir dans les jours à venir ?

Rendez-vous médical : du cas par cas en fonction de l'urgence

En réalité, tout dépend de l'urgence de votre rendez-vous, du spécialiste que vous devez voir et de la possibilité ou non d'une téléconsultation...

Pour toutes les spécialités, qu'il s'agisse de médecine générale ou non, seuls les cas demandant une intervention urgente sont maintenus.

En cas de questions sur le niveau d'urgence de votre problème, n'hésitez pas à vous tourner vers votre médecin ou spécialiste.

Interventions chirurgicales légères : elles doivent être reportées 

Concernant les interventions chirurgicales, le ministère de la Santé a demandé jeudi 12 mars 2020 à tous les hôpitaux de l'hexagone de déprogrammer les opérations non-urgentes.

Si vous avez donc une intervention chirurgicale légère, notez que celle-ci, sauf contre-indication de votre spécialiste, est annulée et reportée. Vous êtes également invités, si ce n'est pas déjà fait, à contacter votre médecin pour toutes questions ou report.

Les consultations en télé-médecine sont également possibles dans certains cas.

Sont ainsi concernés, techniquement, tous les praticiens sans aucune distinction.

Il est donc possible de consulter la plupart des médecins généralistes, même s'ils risquent d'être mobilisés pour venir en aide aux hôpitaux, mais également certains spécialistes comme les diététiciens, psychologues, psychothérapeutes ou encore les dermatologues.

À noter qu'un décret paru le 9 mars au Journal Officiel assouplit les conditions de réalisation des télé-consultations pour les personnes à risque ou exposées au virus, ainsi que pour les personnes faisant l'objet d'une mesure d'isolement.

Pour toutes questions sur la possibilité d'une télé-consultation, veuillez contacter votre médecin.

Téléconsultation : comment ça marche ?

Le principe est simple : la téléconsultation est réalisée par un médecin à distance d’un patient et s’effectue par vidéo (critère essentiel pour être pris en charge par l’Assurance Maladie).

Normalement, le médecin doit déjà connaître le patient et lui a partagé un lien, l’invitant à se connecter sur un site sécurisé via un ordinateur, une tablette équipée d’une webcam. Vous pouvez donc consulter votre médecin depuis votre salon.

À l’issue de la téléconsultation, votre médecin peut établir une ordonnance, transmise au format papier (par courrier postal) ou électronique. Les soins prescrits sont pris en charge dans les conditions habituelles.

En revanche, les téléconsultations ne remplacent pas les consultations classiques.

En effet, selon la CNAM (Caisse nationale de l'Assurance Maladie, ndlr), "les consultations complexes ne peuvent se faire sans un examen physique du patient".

De plus, le patient "téléconsulte" un médecin qu’il connaît déjà, lequel a donc accès à son dossier médical. Et lorsqu’une personne nécessite un certificat de pratique sportive ou un arrêt de travail, cette dernière doit toujours se déplacer en cabinet.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.