Coronavirus : 5 choses a savoir pour vous proteger

L'épidémie de pneumonie virale, qui a débuté en Chine (Wuhan), fait de plus en plus de ravages. À ce jour, on recense 81 005 personnes infectées dans le monde et 2 762 décès.

La liste des pays contaminés par le Coronavirus (COVID-19) ne cesse de s’allonger. D’abord la Chine, puis la Thaïlande, le Japon, la Corée du Sud, l’Australie, les États-Unis, la France et désormais l’Allemagne, la Belgique, l’Italie, l’Espagne ou encore les Émirats Arabes Unis…

Le 10 janvier dernier, le ministère de la Santé et Santé publique France ont fait parvenir aux professionnels de santé, agences régionales de santé et aux sociétés savantes (urgentistes, SAMU, infectiologues) des fiches de conduite à tenir. En outre, des fiches conseils aux voyageurs dans les pays touchés par le virus ont été mises à jour.

Découvrez dans notre diaporama les bons gestes pour éviter d’être infecté, selon les directives de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

Comment le coronavirus se transmet ?

Les coronavirus sont transmis d’une personne à une autre par la toux et, à moindre degré, la parole.

"Ils sont également transmis par les mains, mais le circuit est alors plus complexe : je tousse et je mets ma main devant ma bouche, ce qui la contamine ; ensuite, je serre la main à une personne qui met ensuite sa main à sa bouche. On considère que la voie de transmission manuportée est quantitativement au moins aussi importante que la voie respiratoire", nous indique le Pr Stéphane Gayet, infectiologue et hygiéniste eu CHU de Strasbourg.

Coronavirus : quels sont les symptômes qui doivent alerter ?

"Les symptômes dépendent du virus, mais les plus courants comprennent des troubles respiratoires, de la fièvre, une toux, un essoufflement et des difficultés respiratoires. Dans les cas plus graves, l’infection peut entraîner une pneumonie, un syndrome respiratoire aigu sévère, une insuffisance rénale, voire la mort", prévient l’OMS.

"En cas de symptômes d’infection respiratoire (fièvretoux, difficultés respiratoires), il est recommandé de mettre un masque et de consulter dans un hôpital public localement et rapidement en prenant les précautions d’usage pour ne pas contaminer l’entourage", recommande de son côté le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Qu’en est-il de la période d’incubation ?

La période d’incubation correspond au temps qui s’écoule entre l’infection et l’apparition des symptômes cliniques de la maladie. "On estime actuellement que la période d’incubation est comprise entre 1 et 12,5 jours, la médiane étant de 5 à 6 jours, partage l’OMS. Ces estimations seront affinées à mesure que de nouvelles données seront disponibles. D’après les informations relatives à d’autres maladies à coronavirus, telles que le MERS et le SRAS, la période d’incubation pour le 2019-nCoV pourrait atteindre 14 jours".

Les personnes les plus vulnérables face au coronavirus

"Même si nous devons encore approfondir nos connaissances sur la façon dont le 2019-nCoV affecte les individus, jusqu’à présent, les personnes âgées et les personnes déjà atteintes d’autres maladies (comme le diabète et les cardiopathies) semblent être plus exposées au risque de développer une forme grave de la maladie", affirme encore l’OMS.

Pour éviter de contracter la maladie, vous êtes nombreux à vous ruer sur les masques où à miser sur des produits d’hygiène afin de neutraliser le virus. Mais quelles techniques fonctionnent réellement ? Quels sont les bons gestes pour être protégé ? Réponses dans notre diaporama.

Photo : virions de virus SARS-CoV (coronavirus)

Photo : virions de virus SARS-CoV (coronavirus)© Creative Commons

Auteur : CDC / Dr. Fred Murphy - Centers for Disease Control and Prevention de l'image de la santé publique Bibliothèque (PHIL)- Licence : domaine public https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Coronaviruses_004_lores.jpg

Lavez-vous fréquemment les mains

1/6
Coronavirus : 5 choses à savoir pour vous protéger

Se laver fréquemment les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon, permet de vous prémunir contre le coronavirus, indique l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé. 

Ce geste neutralise le virus s’il est présent sur vos mains.

Maintenez une distance d'un mètre avec les personnes qui toussent

2/6
Coronavirus : 5 choses à savoir pour vous protéger

"Évitez les contacts proches et maintenez une distance d’au moins 1 mètre avec les autres personnes, en particulier si elles toussent, éternuent ou ont de la fièvre", préconise l'OMS.

Lorsqu’une personne infectée par un virus respiratoire, comme le 2019-nCoV, tousse ou éternue, elle projette de petites gouttelettes contenant le virus. Si vous êtes trop près, vous pouvez inhaler le virus.

"Dans le cas de la transmission respiratoire, ce sont des microgouttelettes aussi appelées droplets (symbole G) qui contaminent, complète l'infectiologue, Stéphane Gayet. Comme leur nom l’indique, elles sont invisibles car microscopiques. Leur diamètre va de 5 à 150 microns ou millièmes de millimètre". Le coronavirus peut être transmis via ce qu'on appelle des microparticules aéroportées (A).

Ces dernières ont une portée de plusieurs mètres, selon l'infectiologue. "Elles sont très peu denses, légères et restent en suspension dans l’air durablement (plusieurs heures)".

En cas de toux ou éternuements, couvrez votre bouche et votre nez avec votre coude ou avec un mouchoir.

Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche

3/6
Coronavirus : 5 choses à savoir pour vous protéger

Il vaut mieux éviter, dans la mesure du possible, de vous toucher les yeux, le nez et la bouche, d'après l'OMS.

"Les mains sont en contact avec de nombreuses surfaces qui peuvent être contaminées par le virus. Si vous vous touchez les yeux, le nez ou la bouche, vous risquez d’être en contact avec le virus présent sur ces surfaces", indiquent les experts.

L'OMS ne sait toujours pas combien de temps le 2019-nCoV survit sur les surfaces. Néanmoins, des informations préliminaires indiquent qu’il pourrait survivre quelques heures. 

Ces désinfectants chimiques peuvent neutraliser le virus sur les surfaces

4/6
Coronavirus : 5 choses à savoir pour vous protéger

De simples désinfectants peuvent tuer le virus, l’empêchant ainsi d’infecter des personnes, rapporte encore l'OMS.

"Il existe des désinfectants chimiques qui peuvent tuer le 2019-nCoV sur les surfaces. Il s’agit notamment de désinfectants à base d’eau de Javel ou de chlore, de solvants, d’éthanol à 75 %, d’acide peracétique et de chloroforme", selon les experts.

Attention, l’alcool et le chlore sont uniquement utiles pour désinfecter les surfaces. Ils doivent en aucun cas être utilisés en suivant les recommandations appropriées. La pulvérisation de ces substances peut être nocive pour les vêtements ou les muqueuses (les yeux et la bouche).

Et par-dessus tout, vaporiser ces produits sur votre corps ne tue pas les virus qui l'ont déjà pénétré.

Si vous êtes infecté, utilisez un masque

5/6
Coronavirus : 5 choses à savoir pour vous protéger

"Le port du masque chirurgical est recommandé pour les personnes qui ont séjourné en Chine pendant les 14 jours suivant leur retour et pour les malades symptomatiques pour éviter de diffuser la maladie par voie aérienne", partage le gouvernement français.

Or, le port de masque par la population non malade et n’ayant pas voyagé n’est pas recommandé. "Son efficacité n’est pas démontrée", ajoute le gouvernement. Le masque ne vous protégera pas contre le coronavirus. En revanche, si vous êtes infecté, le masque peut vous éviter dans une certaine mesure de contaminer d’autres personnes.

Évitez de consommer des produits d'origine animale, crus ou mal cuits

6/6
Évitez de consommer des produits d'origine animale, crus ou mal cuits

"Quand la viande est cuite, les virus sont détruits. La consommation de produits animaux peu ou pas cuits, incluant le lait et la viande, présente un risque important d’infection par une grande variété d’organismes susceptibles de causer des maladies chez l’Homme", prévient le Gouvernement.

Les produits animaux préparés de manière appropriée, en les cuisant ou les pasteurisant, peuvent être consommés mais doivent aussi être conservés avec soin, pour éviter une contamination croisée avec de la nourriture non cuite.

Sources

Questions fréquentes sur les nouveaux ‎coronavirus, OMS, 23 février 2020

Informations professionnels de santé coronavirus, Ministère de la Santé, 23 février 2020

Nouveau coronavirus (2019-nCov) : conseils au grand public – Quand et comment utiliser un masque ?, OMS

Coronavirus, le point sur la situation, Gouvernement

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.