Moustiques : 12 departements de metropole en vigilance orange

Vous pensiez que la saison des moustiques était derrière vous ? Détrompez-vous ! Alors que l’automne pointe le bout de son nez, ces petites bêtes de la famille des Culicidae sont encore très présentes en France métropolitaine… Et en particulier dans 12 départements, actuellement placés en vigilance orange. Nous vous les listons dans ce diaporama.

La météo est propice à la prolifération des moustiques

La vigilance orange correspond à une prolifération inhabituelle des moustiques et à une hausse des piqûres. Par ailleurs, tout le reste du territoire, à l’exception de la Haute-Saône et du Gers, sont en vigilance jaune. Cela signifie que ces départements regroupent toutes les conditions favorables à la multiplication de ces insectes suceurs de sang.

Cela s’explique notamment par la météo, qui elle-même est intrinsèquement liée au réchauffement climatique. Depuis quelques années, la saison des moustiques est rallongée, et s’étend jusqu’au début de l’hiver.

Cet automne, tout particulièrement, les conditions météorologiques sont particulièrement propices à leur reproduction : nous avons eu un été très pluvieux, puis un début septembre relativement chaud, mais toujours entrecoupé de quelques ondées. Or, les moustiques se délectent de la chaleur et de l’humidité.

Le moustique-tigre est toujours très présent en France

En parallèle, les trois quarts de l’Hexagone sont toujours en alerte rouge pour le moustique tigre, qui profite lui aussi des conditions climatiques de ce début d’automne. "L'alternance de périodes chaudes et de pluie en septembre participe au développement du moustique tigre" explique Rémi Foussadier, directeur de l'Entente Interdépartementale de Démoustication, basé à Chindrieux en Savoie, au micro de France Bleu.

"Les femelles ont une durée de vie entre six et huit semaines, et donc toutes les femelles qui émergent actuellement ont une possibilité de durer jusqu'au mois de novembre, s'il n'y a pas de gros rafraîchissement”.

Contre ce prédateur, la lutte doit être collective. Pour Rémi Foussadier, elle se résume en trois mots : “rangez, videz, couvrez”. Le spécialiste détaille : "il faut absolument vider les objets qui restent dehors, les jouets pour enfants, les arrosoirs ou encore bâcher les récupérateurs d'eau". Et pour cause, ce sont dans ces points d’eau stagnante que les femelles pondent leurs œufs, car les larves en ont besoin pour grandir et devenir des nymphes. Limiter l’eau stagnante, c’est donc limiter la reproduction des moustiques.

Sources

vigilance-moustiques.com

Moustique tigre : pic de piqûres ce mois de septembre en Savoie, France Bleu, 20 septembre 2021. 

Pourquoi y a-t-il toujours autant de moustiques en cette saison et comment s'en débarrasser ?, France Info, 9 septembre 2021. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.