Plante pour la digestion : la racine d'ortie

L'ortie jouit d’une mauvaise réputation, souvent qualifiée de mauvaise herbe. C’est nier toutes ses vertus notamment pour lutter contre les troubles digestifs. En effet, l’ortie a des propriétés médicinales très utiles et peut être utilisée sous forme d’infusion de racines, de soupe, ou de jus pour faciliter la digestion.

Publicité

© Istock

L’ortie, une plante qui facilite la digestion

L’ortie n'est pas seulement une plante urticante. En effet, elle a pour vertu de réguler la digestion. Anti-inflammatoire, elle permet de lutter contre les infections bactériennes de l’intestin et ainsi maintenir l’équilibre de la flore intestinale. Elle est riche en mucilages, autrement dit en fibres, qui vont gonfler au contact de l’eau dans l’estomac et former une matière visqueuse qui va accélérer le transit intestinal et se comporter comme un laxatif naturel.Consommer de l’ortie permet donc de lutter efficacement contre la constipation, la diarrhée, mais aussi les douleurs digestives. En outre, elle accélère la digestion des graisses et réduit l’absorption des sucres, ce qui améliore la digestion.

Publicité
Publicité

L’infusion de racines d’ortie pour une meilleure digestion

Les personnes qui souffrent de troubles digestifs peuvent consommer de l’ortie sous forme d’infusion de racines. Pour la préparer, prendre une cuillère à café de racines sèches d’ortie par tasse. Ensuite, faire infuser les racines d’orties dans l’eau frémissante une dizaine de minutes sur le feu. Boire cette infusion 3 fois par jour à raison d’une tasse à chaque fois. L’ortie peut aussi être consommée en soupe: pour cela, il faut mettre à bouillir dans 1/4 de quart de litre d’eau l’équivalent de 500mg de feuilles d’ortie sèches, laisser infuser et passer l’ensemble au mixeur.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X