Psoriasis des mains et des pieds, le psoriasis palmo-plantaire : quels traitements ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteHandicapant et douloureux, le psoriasis des mains et des pieds ou psoriasis palmo-plantaire fait vivre un enfer à ceux qui en souffre. Les conseils du Dr Marc Perrussel, dermatologue, vénérologue et membre du Syndicat national des dermatologues.
Sommaire

Il existe plusieurs formes de psoriasis. Si certains voient des plaques rouges recouvertes de squames blanchâtres s’installer sur leur cuir chevelu (psoriasis du cuir chevelu), les genoux ou les lombaires, les ongles, les oreilles, le dos et les fesses, le visage, dans la région génitale (psoriasis génital) ou sur les plis (psoriasis inversé). Pour d’autres, le psoriasis se place sur la paume des mains et/ou la plante des pieds (psoriasis palmo-plantaire) - sachant que généralement, les orteils et les doigts ne sont pas touchés par les plaques.



Psoriasis : symptômes, causes, diagnostic et traitements


Psoriasis : symptômes, causes, diagnostic et traitements
Démangeaisons, plaques, croûtes... Maladie cutanée, le psoriasis touche environ 4% de la population française. Elle se caractérise par des plaques rouges recouvertes d’une pellicule blanche sur différentes...


Psoriasis palmo-plantaire : quels sont les symptômes de ce psoriasis des mains et des pieds?

Le psoriasis palmo-plantaire, qui comme son nom l’indique touche la paume des mains et/ou la plante des pieds, n’est pas une forme très courante du psoriasis.

Ce psoriasis des mains et des pieds apparaît de façon isolée ou en association avec d’autres localisations du psoriasis : cuir chevelu, visage, genoux, coudes… Selon certaines études, près de 20 % des personnes atteintes de psoriasis ont des lésions palmo-plantaires.

Le psoriasis palmo-plantaire se présente sous forme de pustules qui couvrent la paume des mains et la plante des pieds :

  • les lésions sur les pieds et mains sont souvent très sèches, épaisses et inflammatoires.
  • la peau se fissure et saigne parfois au niveau des pieds et des mains. Les doigts et orteils sont peu touchés par les lésions.
  • les lésions sont parfois pustuleuses, c’est-à-dire recouvertes de petites bulles appelées pustules.

Si le psoriasis palmo-plantaire s’avère peu esthétique, il est surtout très douloureux et particulièrement handicapant au quotidien de par sa localisation: douleurs et saignements sous les pieds, entre les orteils ou encore entre les doigts, difficultés pour saisir les objets, pour enfiler ses chaussures ou pour marcher…

Photo : psoriasis au pied dans un état très grave

Photo : psoriasis au pied dans un état très grave© Istock

Les formes du psoriasis palmo-plantaire (mains et pieds)

Le psoriasis palmo-plantaire (pieds et mains) se présente souvent sous 2 aspects :

  • un psoriasis palmo-plantaire en plaques localisé : semblable au psoriasis présent sur le reste du corps,
  • un psoriasis pustuleux palmo-plantaire ou pustulose palmo-plantaire.

Le psoriasis palmo-plantaire pustuleux : une forme particulière

« Certains patients ont une forme simple de ce psoriasis, alors que d’autres ont une forme pustuleuse », nous informe le dermatologue. On parle de psoriasis pustuleux de la paume des mains et sur la plante des pieds.

Cette forme de pustulose touche principalement les femmes et se déclare le plus souvent entre 20 et 60 ans. Des pustules jaunâtres sont localisées au niveau de la paume des mains et de la plante des pieds, évoluant par poussées pour devenir progressivement marron. Le psoriasis palmo-plantaire (mains et pieds) pustuleux génère un handicap assez important car il peut empêcher la marche et les travaux manuels.

Quelles sont les causes du psoriasis pustuleux palmo-plantaire ?

  • L'arrêt brutal d'un traitement par corticothérapie,
  • La prise de certains médicaments tels que le lithium ou les salicylés (dérivés de l'aspirine),
  • Un traitement par infliximab ou étanercept (qui sont des biothérapies)
  • Il existe également des facteurs d'aggravation comme le tabagisme et le stress.

Photo du psoriasis pustuleux sur la paume des mains

Photo du psoriasis pustuleux sur la paume des mains

Diagnostic du psoriasis palmo-plantaire

Le psoriasis sur les mains et/ou sur les pieds peut parfois être confondu avec d’autres maladies de peau comme :

  • la pustulose palmo-plantaire, dont les manifestations pustuleuses sont très proches du psoriasis palmo-plantaire.
  • l'eczéma (eczéma de contact, eczéma chronique des mains). On peut facilement différencier l'eczéma du psoriasis de la paume des mains car il se loge plutôt entre les doigts, et ses pustules étant de plus petite taille
  • la mycose plantaire : pour lever toute ambiguïté entre cette forme de mycose et le psoriasis de la plante des pieds, les dermatologues peuvent effectuer des examens

Quelles différences entre pustulose palmo-plantaire et psoriasis palmo-plantaire ?

"Les petites taches blanches provoquées peuvent alors être confondues avec une infection », explique le Dr Marc Perrussel, dermatologue, vénérologue et membre du Syndicat national des dermatologues. En effet, cette forme de psoriasis peut être confondue avec la pustulose palmo-plantaire, puisque dans ce cas, il présente également des pustules.

Quelles différences entre eczéma ou mycose plantaire et psoriasis palmo-plantaire ?

Il est aussi possible de confondre le psoriasis avec un eczéma ou une mycose plantaire. Quand le psoriasis se localise sur la paume des pieds et la plante des pieds, il assèche la peau et causent des lésions inflammatoires et des fissures.

Afin d'éviter les risques de confusion, les dermatologues peuvent faire effectuer des examens complémentaires pour lever toute ambiguïté. Le risque principal étant de conclure qu'il s'agit d'un psoriasis palmo-plantaire sous prétexte que vous avez déjà du psoriasis ailleurs sur le corps -alors qu'il s'agit en fait d'une autre affection. Conséquence : une prescription inadaptée à cette autre maladie.

Ce psoriasis des mains et/ou des pieds peut-il empêcher de travailler ?

Face à des plaques palmo-plantaire, il est impératif pour le médecin de poser le bon diagnostic pour prescrire un traitement adapté. « Le psoriasis palmo-plantaire s’avère particulièrement handicapant au quotidien. Il peut gêner pour la préhension des objets, pour travailler, pour marcher ou se chausser », alerte le dermatologue. Comme les mains et les pieds sont sollicités en permanence, l’irritation est plus compliquée à faire disparaître. Ce psoriasis se traite comme les autres.

Quels sont les traitements pour soigner ce psoriasis des mains et des pieds ?

Le psoriasis des mains et/ou des pieds doit se soulager avec un traitement local et une approche systémique.

  • Pour apaiser les lésions, le dermatologue prescrit généralement une crème locale à base de corticoïdes.
  • Pour les formes plus sévères, le dermatologue peut prescrire des pansements à base de corticoïdes qui permettront d’accélérer la cicatrisation de la peau. Comme la peau des mains et des pieds est assez épaisse, l’application de ce traitement local n’est pas toujours suffisante.
  • Certains patients ont besoin d’un traitement plus fort. Dans ce cas, la puvathérapie s’impose. Ce traitement consiste à l’administration par voie orale d’agents photosensibilisants. En général, la séance d'UV dure de 2 à 15 minutes. On effectue d'abord plusieurs séances par semaine, puis on entretient, jusqu'à la guérison. Mais de toute façon, la durée est déterminée par le dermatologue. Pendant ce traitement, le patient reçoit également des rétinoïdes. Ces médicaments sont à prendre en complément d’une exposition aux rayons ultraviolets à forte intensité.

Puvathérapie : où peut-on bénéficier de ce traitement ?

L'avis du Dr Marc Perrussel, dermatologue :

« La PUVA est un traitement associant la diffusion dans une cabine médicale d 'UV sur des patients ayant pris par voie orale un médicament phototoxique (meladinine). On associe également les rétinoïdes pour faire de la PUVA »

Quelles sont les règles d'hygiène au quotidien pour lutter contre le psoriasis palmo-plantaire ?

Si le psoriasis palmo-plantaire se soulage avec des médicaments, ce ne sont pas les seules solutions. Pour apaiser cette maladie chronique, les patients doivent respecter certaines règles d’hygiène afin de limiter au maximum les irritations locales :

  • Eviter les produits chimiques (détergents, décapants ou produits ménagers) directement en contact avec les mains

La paume des mains est tout le temps sollicitée et en contact avec des produits ménagers qui peuvent avoir une action irritante sur les lésions. Ainsi, il est recommandé de ne pas être au contact avec des produits chimiques directement sur les mains que ce soit lors de l’utilisation de détergents, de produits décapants, de peinture, de liquide vaisselle ou de produits d’entretien, etc . Quand il n’est pas possible de faire autrement, il faut utiliser des gants de protection.

  • Eviter de frotter les lésions : plus on gratte plus le psoriasis s’aggrave et persiste

Les pustules occasionnent une gêne considérable au moment d’enfiler ses vêtements ou ses chaussettes : les fils des vêtements ont en effet tendance à s’accrocher à vos paumes de main ou plantes des pieds. Il faut donc éviter les frottements, notamment en s'habillant.

  • Ne pas se laver les mains et pieds à l'eau trop chaude

Attention lors du lavage en cas de psoriasis palmo-plantaire, mieux vaut préférer une eau pas trop chaude pour les mains et les pieds. Et si l’eau chaude est déconseillée, le froid n’est pas recommandé non plus. En effet, il est impératif de mettre des gants et des bonnes chaussettes quand les températures baissent.

Pour ne pas agresser la peau, il est recommandé d’opter pour un pain sans savon au PH neutre. Les peaux qui souffrent de psoriasis sont particulièrement desséchées et ont donc besoin d’une hydratation suffisante.

  • S'hydrater la peau plusieurs fois par jour ni nécessaire

Il est conseillé de s'hydrater les mains après chaque lavage, en appliquant une crème adaptée, et s'hydrater également les pieds après le bain.

  • Limiter la consommation de tabac

Un autre facteur est à prendre en compte pour les patients : le tabac. Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique et le tabac augmente l’activité inflammatoire. Le tabagisme est donc associé à une sévérité du psoriasis. Précisément, ceux qui fument plus de 10 cigarettes par jours sont davantage à risque de souffrir d’un psoriasis palmo-plantaire.

Trouver la couverture santé adaptée à votre besoin ! Télécharger gratuitement le guide mutuelle Retraite

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.