Sommaire

Une altération des gestes

C’est le principal symptôme de la maladie de Parkinson. "Au niveau manuel, il se manifeste par une lenteur, une difficulté à effectuer certains gestes (se brosser les dents, écrire, mettre un bouton de chemise). Au niveau de la marche, il peut se traduire par une jambe traînante ou boîtante, faite de petits pas, avec les pieds traînant au sol*. L’entourage, souvent plus que le patient, peut aussi noter une disparition du ballant du bras à la marche. Au niveau du visage, ce symptôme donne une perte d’expression, un aspect triste", explique le Pr Damier.

Notez-le : le plus souvent la symptomatologie est asymétrique, prédominant sur un membre, et sur un coté du corps.

*Si la marche est plus rapide, le corps se voûte avec des difficultés à marcher droit devant lui. Le visage se fige et devient également sans expression.

Une perte d'énergie

Pour certaines personnes, le début de la maladie se traduit par une perte globale d'énergie, et une fatigue qui ne passe pas. "Cela peut prendre l’aspect d’une dépression. Il n’est par rare que des patients soient traités pour dépression avant que le diagnostic ne soit redressé. La mise en route du traitement antiparkinsonien adapté améliore alors ces symptômes dépressifs", explique le Pr Damier.

Des douleurs articulaires

"Cette rigidité se manifeste au niveau des articulations des membres, des muscles de la colonne vertébrale et de la nuque", explique le Pr Damier. Elle peut être à l’origine de douleurs et parfois passer pour un problème rhumatologique d’épaule, de hanche ou de colonne vertébrale.

Des tremblements légers

Le symptôme le plus connu est le tremblement. Il est toutefois loin d’être systématique. Plus d’1/4 des patients n’en présente jamais.

Au tout début de la maladie, "il s'agit souvent d'un tremblement peu marqué, voire un frémissement peu visible. Cela peut commencer au niveau d'une des deux mains*, ou au niveau d’un pied. Avec l’évolution, il peut parfois s’étendre aux autres membres, voire toucher les lèvres. Ce symptôme** est relativement lent, et se manifeste surtout lorsque le membre atteint est au repos. Mais les tremblements peuvent se majorer en cas de stress ou d'efforts de concentration", explique le Pr Damier.

* les tremblements sont le plus souvent asymétriques.
** Attention, présenter un tremblement ne signifie pas qu’il s’agit d’une maladie de Parkinson. Le plus souvent, il s’agit d’ailleurs d’une autre affection neurologique.

Une difficulté de concentration

La maladie de Parkinson entraîne chez certaines personnes et dès le début de la maladie des difficultés psychiques comme des difficultés de concentration et d'attention, des addictions…

Pas de panique : ces signes seuls peuvent être liés à d'autres maladies.

Une difficulté à avaler

La personne atteinte a de plus en plus de difficultés à avaler. La salive, qui stagne à l'intérieur de la cavité buccale, a tendance à s'écouler par un coin de la bouche.
Ce symptôme est entraîné par la diminution du réflexe de déglutition, qui permet d'avaler et d'évacuer la salive.

Perte de l'odorat, constipation... Des symptômes très précoces

"Certains signes peuvent précéder de plusieurs années le début de la maladie. Il s’agit d’une perte de l’odorat, de rêves agités ou de constipation. Ils ne sont toutefois pas spécifiques. Présenter ces symptômes ne signifie pas qu’obligatoirement une maladie de Parkinson va survenir. Bien d’autres causes peuvent en être à l’origine", explique le Pr Damier.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Remerciements au Pr Philippe Damier, neurologue au CHU de Nantes, et vice-président du comité scientifique de l'association France Parkinson.
Remerciements à l'association France Parkinson - www.franceparkinson.fr

Participez à la journée mondiale de Parkinson le 11 avril 2016. L'association et ses comités de bénévoles organisent pour l'occasion une quarantaine d'événements dans toute la France afin de sensibiliser le grand public. Retrouvez la liste de ces événements directement sur le site de l'association.

Vidéo : Alzheimer : pourquoi ces habitudes sont à risque !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.