Sommaire

Fruits rouges : - 40 % de risque

Des scientifiques* ont montré que les personnes consommant régulièrement des fruits rouges voyaient leurs risques d'être atteints de maladie cérébrale comme Parkinson diminuer de 40%. Les flavonoïdes antoxydants présents dans les fruits rouges permettraient de lutter contre l’attaque des radicaux libres sur le cerveau.

En pratique : Consomme régulièrement des fruits rouges."La fraise, la myrtille, la framboise, l'airelle, les baies de sureau et la canneberge, le mélange de ces six baies, possèdent encore plus de pouvoir microbicide par un effet de synergie" précise Patrick Wolf.

Sources

*Roy Alcalay , Berries May Contain Potent Weapon vs. Parkinson's, Journal of Neurology

**M.F Salvatore,M.F. Salvatore, S.L. Spann, D.J. Mcgee, O.A. Senkovich, & T.L. Testerman Helicobacter pylori infection induces Parkinson’s Disease symptoms in aged mice". . Presentation at the 111th General Meeting for the American Society for Microbiology. 2011 May 22. New Orleans , LA

***R.D Abott, Frequency of bowel movements and the future risk of Parkinson’s disease,Journal of Neurology, 14 août 2001,2001 57456462

C.G Coimbra, VBC Junqueira , High doses of riboflavin and the elimination of dietary red meat promote the recovery of some motor functions in Parkinson's disease patients, r az J Med Biol Res, October 2003, Volume 36(10) 1409-1417

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.