Sommaire

Le gland est la partie la plus sensible du pénis

Le gland, la couronne du gland et le frein, membrane qui relie le prépuce au gland, sont les zones les plus sensibles du pénis. "Le gland est extrêmement sensible au toucher, car il est riche d’environ 4000 terminaisons nerveuses" informe Nathalie Giraud-Desforges, sexothérapeute et thérapeute de couple.

"C’est une zone du pénis si réactive qu’un gland hyper sensible peut être à l’origine d’une éjaculation dès qu’il est en contact avec l’entrée du vagin" précise-t-elle.

Le prépuce protège le gland

Le prépuce est l’enveloppe de peau qui recouvre le pénis. Il recouvre et protège le gland en le maintenant humide et doux. "Les hommes circoncis ont de ce fait un gland moins sensible, car il n’a plus la protection du prépuce. La peau est devenue moins fine et parfois moins lisse" précise Nathalie Giraud-Desforges. "C’est ce qui peut expliquer la différence de sensibilité lors d’une fellation".

3 choses à savoir sur la circoncision :

  • On l'appelle la posthectomie. Suite à cette intervention, le gland de la verge est toujours découvert, même lorsque le pénis n’est pas en érection.
  • La circoncision ne modifie pas les sensations sexuelles chez l’homme, ni la durée et la qualité de l’érection. La posthectomie est un acte chirurgical qui ne concerne que le prépuce, une partie peu sensible du sexe masculin. Les seuls désagréments liés à la circoncision disparaissent après la cicatrisation complète.
  • Circoncis, le sexe de l’homme exige aussi une hygiène intime sans faille, car il n'est pas plus propre qu'un sexe intact.

Il y a des glandes sur la couronne du gland

La base du gland est cernée par un bourrelet nommé couronne du gland. Cette zone est riche en petites glandes qui sécrètent une matière pâteuse, blanchâtre et onctueuse : le smegma. Celui-ci permet un bon coulissage du prépuce sur le gland, au moment de l’érection.

Le nettoyage de cette zone chaque jour est important chez les hommes non circoncis, car si l’hygiène n’est pas suffisante, ces sécrétions peuvent donner lieu à des dépôts consécutifs à sa macération et à son mélange avec les cellules mortes de la peau qui se renouvelle régulièrement.

La muqueuse du gland change de couleur pendant l’érection

De rose, le gland devient rouge, voire peut virer au violet, lors de l’érection. "Cette couleur plus intense s’explique par un afflux de sang dans les corps caverneux" explique Nathalie Giraud-Desforges.

En outre, la peau est plus fine sur le gland décalotté que sur le reste du pénis, ce qui explique que le changement de couleur due à une vascularisation de cette zone plus importante.

Le gland a un rôle d’amortisseur

Pendant l’érection, le gland est une zone plus molle que les autres parties du pénis. "Les deux corps caverneux du pénis s’arrêtent à la couronne du gland alors que le corps spongieux continue jusqu’au bout du gland" informe Nathalie Giraud-Desforges. C’est ce qui explique que le gland reste moins dur que le reste du pénis pendant une érection. Le gland a un rôle d’amortisseur. Il permet une pénétration vaginale plus douce.

"Le gland va s’écraser à l’entrée du vagin et se frayer un chemin à travers le vagin" explique la sexothérapeute. Mais il protège aussi les corps caverneux du pénis qui subissent de fortes pressions.

La couronne du gland peut être recouverte de petites perles blanches

Un certain nombre d’hommes ont des papules perlées sur le gland. Ces petites boules de peau situées sur le gland du pénis apparaissent le plus souvent à l’adolescence. Elles sont physiologiques, totalement bénignes et ne sont pas contagieuses.

Si leur présence est à l’origine d’une gêne d’ordre esthétique, vous pouvez les faire retirer au laser.

Le frein qui relie le gland au prépuce est une zone gâchette

Le frein, petit repli de peau situé entre le gland et le prépuce qui permet au prépuce de se rétracter ou de s’étendre sur le gland, est ce qu'on appelle une trigger zone, une zone gâchette, qui joue un rôle important dans la stimulation sexuelle, le plaisir et le déclenchement de l'éjaculation. "C’est pourquoi passer sa langue derrière le frein de son partenaire lui donne beaucoup de plaisir" souligne Nathalie Giraud-Desforges.

Attention, qui dit zone hypersensible dit endroit fragile. À manipuler avec douceur !

Le gland est mieux dans un milieu plus lubrifié

Lors d’un rapport sexuel, la lubrification du vagin est très importante pour le plaisir féminin. Mais elle est aussi essentielle pour le confort des hommes.

"Si la lubrification est insuffisante, cela peut entraîner une rupture du frein" informe Nathalie Giraud-Desforges.

Cet accident, douloureux mais bénin, est plus susceptible d’arriver si vous avez un frein un peu court.

Sources

Remerciements à Nathalie Giraud-Desforges, Sexothérapeute, Thérapeute de couple, Animatrice de stages Tantra, Fondatrice de Piment Rose
www.nathalie-giraud.fr

mots-clés : Caresses pénis
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.