Comment appelle-t-on le point G chez l'homme, et comment le trouver ?

Publié le 18 Octobre 2018 par La Rédaction Médisite
On entend beaucoup parler du point G chez la femme, ce point orgasmique situé à quelques centimètres après l’entrée du vagin. Mais qu’en est-il du plaisir de l’homme ? Existe-t-il l’équivalent du point G pour l’homme, et si oui, comment se nomme-t-il ? Où se trouve ce point déclenchant l’orgasme chez l’homme ? Le point ici.
Publicité

6754351-inline-500x333.jpg© Istock

Le point P, équivalent du point G, mais pour l’homme

Les femmes ne sont pas les seules à avoir un point particulièrement stimulant pour atteindre l’orgasme. Il existe en effet, chez l’homme, un équivalent au point G de la femme : c’est le point P. Il se nomme ainsiparce que "P" est l’initiale de "prostate", une glande masculine particulièrement érogène. On parle alors de point prostatique. Pour la bonne santé sexuelle du couple, pour donner un maximum de plaisir à son partenaire, il est important de connaître l’existence de ce point P et sa localisation, de même que la façon de le stimuler.

Localiser le point P de l’homme pour lui donner un orgasme

Le pénis n’est donc pas la seule source de plaisir et d’orgasme. Le point P, point prostatique, est aussi très érogène. La prostate est une glande génitale masculine de la taille d’un marron. Contrairement au pénis ou aux testicules qui sont des organes externes, la prostate est une glande interne de l’appareil génital masculin, située en dessous de la vessie et contre le rectum. Autrement dit, ce point P n’est accessible que par l’anus. Si la prostate est souvent associée à des soucis de santé, peu de personnes savent qu’elle est aussi source de plaisir intense.

Publicité
Publicité

Les précautions pour accéder au point P

Lors des rapports amoureux, ce point P n’est pas toujours stimulé, pour diverses raisons. D’une part, si le point G chez la femme est très connu, le point P ne l’est guère de tous. D'autre part, stimuler le point P suppose d’accepter que le partenaire caresse et pénètre l’anus, que ce soit avec un doigt ou un sex-toy ; or cette zone reste encore un peu taboue dans les esprits, surtout dans le milieu hétérosexuel.Il est essentiel de bien communiquer avec son partenaire avant le rapport intime, afin de s’assurer qu’il est consentant, qu’il accepte que le partenaire stimule cet endroit de son intimité. Ensuite, il y a des principes de base à observer: s’il y a introduction d’un doigt, il faut avoir les ongles coupés et ne pas porter de bague pour éviter de blesser cette zone sensible.Ces précautions prises, la personne peut enduire son doigt ou son sex-toy de lubrifiant comme de la vaseline, afin d’éviter les microcoupures et les éventuelles douleurs et de permettre une pénétration en douceur.

Comment stimuler le point prostatique?

Une fois le doigt ou le sex-toy introduit dans l’anus, à quelques centimètres de l’entrée, en direction du périnée, on ressent une petite bosse sur la paroi supérieure du rectum, de la taille d’un marron. C’est la prostate. Pour produire une excitation, il faut masser cette zone avec douceur, effectuer des pressions légères et relâcher, être à l’écoute de son partenaire pour déceler ce qui produit sur lui la plus grande stimulation.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X