Sommaire

Point G : Où le trouver dans le vagin ?

Comment le trouver : la zone la plus sensible du vagin, le célèbre point G, se trouve à mi-chemin entre l'entrée et le fond du vagin (côté ventre), soit à 4 ou 5 cm de l'orifice vaginal. La stimulation de cette zone entraîne des sensations intenses et favorise la montée de l'excitation sexuelle.

Comment s'y prendre : le point G est sensible à la pression. Introduisez vos doigts dans le vagin délicatement et allez et venez, en maintenant une pression suffisamment forte sur les parois vaginales. Les premières fois peuvent demander un peu de temps.

Pensez-y : les préliminaires permettent d'éveiller les zones érogènes. Le vagin où se trouve le point G sous l'excitation se gorge de sang et devient très sensible.

3 choses que vous ne savez pas sur votre vagin :

  • Le vagin mesure en moyenne entre 7 et 10 cm de long, et de zéro centimètre de large au repos (il s'agit d'une cavité aux parois accolées).
  • Les parois du vagin sont recouvertes d'un liquide composé principalement de lactobacilles, appelée aussi bacilles de Döderlein, qui joue un rôle de protection, mais aussi d'auto-nettoyage. Il s'agit de la flore vaginale.
  • Le vagin est comme la belle au bois dormant. Si le clitoris contient 8000 terminaisons nerveuses et est mature dès le plus jeune âge, cela n'est pas le cas du vagin, qui n'est pas stimulé pendant les premières années de vie.

Mesdames comment le stimuler vous-même

Pourquoi : "De nombreuses femmes qui n'ont pas de plaisir par la pénétration peuvent atteindre l'orgasme par la masturbation et l'usage de caresses, en stimulant le col du vagin, le clitoris, le point G, les parois du vagin... Elles obtiennent ce plaisir souvent parce qu'elles sont très à l'écoute de leur ressenti et de leurs envies, ce qui n'est pas toujours évident avec un partenaire, même si celui-ci peut participer. De plus, l'intérieur du vagin réagit nettement plus aux pressions appuyées sur ses parois qu'à des frottements entraînés par la pénétration", explique le Dr Leleu.

Comment s'y prendre : le point G est sensible à la pression. Introduisez vos doigts dans le vagin délicatement et allez et venez, en maintenant une pression suffisamment forte sur les parois vaginales. Les premières fois peuvent demander un peu de temps. On sent à cet endroit quelque chose d'un peu plus épais, qui gonfle avec la stimulation, et des petits plis comme lorsque la mer se retire sur le sable. Enfin, la stimulation peut donner l'impression qu'on a envie d'uriner : il ne faut alors pas arrêter, c'est une impression normale mais ça n'arrivera pas.

Les meilleures positions à deux

Les meilleures positions à deux© anna bizon,gpoint studio

Lesquelles : pour stimuler le point G, on préférera celles où l'homme est derrière la femme en cuillère ou en levrette, et lorsque la femme chevauche l'homme par-devant ou par-derrière. La femme sur le dos avec les jambes relevées pendant la pénétration est également idéal.

La stimulation par le pénis : "plus le pénis entre en contact avec l'ensemble de la gaine vaginale, plus le rapport permet l'excitation et une satisfaction sexuelle", explique le Dr Leleu.

Pour ces messieurs : pensez également aux autres points sensibles du corps, massez et embrasser l'ensemble du corps, le cuir chevelu, le cou, les seins, le ventre, les cuisses… N'hésitez pas à demander à votre partenaire ce qu'elle préfère.

Pour exciter au maximum la muqueuse vaginale, il faut que la pénétration dure suffisamment longtemps, mais il est important aussi de varier l'intensité et la vitesse de la pénétration.

Le stimuler avec des jouets érotiques

Le stimuler avec des jouets érotiques© Fotolia

Lesquels : il en existe de toutes sortes en forme de lapin, carotte, pénis… avec des gabarits et des matières également différents. L'idéale et le plus connu est le Rabbit (lapin en français).

Ce jouet sexuel se compose en effet de deux parties distinctes, permettant de stimuler deux zones très érogènes. L’une en forme de pénis s’introduit dans le vagin pendant que l’autre en forme d’oreilles de lapin cajole leclitoris. Rien de mieux que de tester pour vous faire une idée par rapport à vos sensations.

Comment : appliquez un peu de lubrifiant sur votre jouet, et insérez-le en le dirigeant délicatement vers la paroi haute du vagin. Les mouvements doivent être lents avec une certaine pression.

Ne vous découragez pas : plusieurs essais peuvent être nécessaires pour arriver à trouver la bonne position et la bonne pression.

Faites preuve de patience

Faites preuve de patience

"Le vagin est comme la belle au bois dormant. Si le clitoris contient 8000 terminaisons nerveuses et est mature dès le plus jeune âge, cela n'est pas le cas du vagin et du point G, qui ne sont pas stimulés pendant les premières années de vie. En effet, presque toutes les femmes ont des orgasmes clitoridiens très jeunes à travers la masturbation. L'orgasme vaginal est en revanche différent, car pendant la première période de la vie d'une femme (enfance et une partie de l'adolescence), le vagin n'est pas sollicité. C'est à force de sollicitations et "d'entraînements" par les caresses et la pénétration que l'on obtient les orgasmes vaginaux. L'apogée sexuelle de la femme arrive bien souvent vers l'âge de 30-35 ans. Les relations sexuelles mettent ensuite du temps, des années, voire des dizaines d'années, à l'éveiller totalement.", explique le Dr Leleu.

Sources

Remerciements au Dr Gérard Leleu, médecin sexologue et auteur de nombreux ouvrages dont Comment le faire jouir de plaisir et vice versa, aux éditions Leduc.s ; Le nouveau traité des caresses, aux éditions Flammarion.

Vidéo : Ce que vous ne savez pas sur le sexe après 50 ans

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.