Sommaire

Que se passe-t-il avant la mise en bière ?

Que se passe-t-il avant la mise en bière ?© Adobe StockAvant que le corps ne soit présenté à ses proches, une minutieuse toilette mortuaire est réalisée. Le défunt est ensuite soigneusement habillé. "Respecter la confiance des familles est le ciment de l’éthique des professionnels du funéraire, en ce sens elle est indissociable de la déférence que l’on se doit d’avoir pour le défunt" détaille Frédéric Camarasa, technicien d’autopsie, agent de service mortuaire au CHU de Montpellier et expert en anthropologie d’identification. M. Camarasa œuvre également à créer une union nationale des personnels de chambre mortuaire et d’instituts médico-légaux. Dans certains cas l’opérateur funéraire peut proposer à la famille de faire réaliser des soins de conservation. Ils sont effectués par des thanatopracteurs. A l’origine, le terme de "bière" désignait la civière sur laquelle était placée le corps et qui restait dans le cercueil.

Où, qui, combien de temps ?

Où, qui, combien de temps ?© Adobe StockLa mise en bière désigne l’action de déposer le corps dans le cercueil.

- Elle peut être réalisée à l’hôpital (ou en clinique), au domicile du défunt, dans la maison de retraite, au centre funéraire. "La mise en bière intervient, au minimum, 24 heures après le décès et 6 jours au plus, sauf exceptions" précise Frédéric Camarasa du CHU de Montpellier.

- Quand le décès survient après une maladie contagieuse portant interdiction de certaines opérations funéraires, il y a une obligation de mise en bière immédiate pour éviter la contamination. La plupart du temps cette étape est réalisée le même jour que l’enterrement. La mise en bière est très encadrée en terme de loi. En général, au moins de deux personnes réalisent la mise en bière. Cette étape dure entre 10 et 15 minutes.

- Certaines religions ont des directives bien précises pour la mise en bière. Par exemple, dans la religion musulmane, le corps est déposé légèrement sur le côté droit dans le cercueil, le visage placé en face de l’axe de la Mecque. Des représentants des différents cultes religieux peuvent également participer à une prière collective.

Que voient les familles ?

Que voient les familles ?© Adobe Stock"La mise en bière est une étape fondamentale dans ce que l’on nomme le travail du deuil. Il s’agit du dernier contact physique avec un proche, mais aussi de l’ultime image que l’on en gardera. Elle sera inévitablement liée aux souvenirs et in fine conditionnera l’ensemble du processus de deuil" décrit Frédéric Camarasa également intervenant interne à l’Institut de Formation du CHU de Montpellier au sujet de la "Prise en charge des personnes décédées en milieu hospitalier". Il n’y aucune obligation pour les familles d’assister à ce moment.
"Certaines fois, les proches déposent une attention personnelle dans le cercueil, comme un dessin d’enfant, un objet symbolique ou un élément de culte". La fermeture du cercueil est également très règlementée. Elle doit être autorisée par un officier d’état civil du lieu du décès ou de la commune où le corps est conservé.

Et après la mise en bière ?

Et après la mise en bière ?© Adobe StockLe cercueil est conduit vers le lieu de culte, le cimetière, pour l’inhumation, ou le crématorium pour la crémation. Dans le deuxième cas, le corps est enterré sous terre. Dans le troisième, les cendres sont dispersées selon des dispositions très précises ou placées dans une urne puis inhumées.

> Un expert santé à votre écoute !

Vidéo : Ce qui se passe dans le corps après la mort

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.