Beaucoup plus de décès en hiver chez les plus de 45 ans

Publié le 31 Octobre 2018 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
Une nouvelle étude britannique publiée le 30 octobre 2018, montre que le taux de décès varie en fonction des mois de l'année et de l'âge des personnes. 
Publicité
Beaucoup plus de décès en hiver chez les plus de 45 ans Adobe Stock

Les croyances générales ont toujours tendance à dire que les décès arrivent plutôt vers la fin d'année, mais est-ce vrai ? A l'approche de la Toussaint, les chercheurs du Centre for Environment and Health à l'Imperial College London (Angleterre) ont tenté de répondre à cette question dans une étude publiée le 30 octobre 2018. Selon eux : en été il y a plus d'hommes jeunes qui décèdent, alors qu'en hiver les décès concernent plus des hommes et femmes de plus de 45 ans.

Publicité

Des morts plus jeunes en été qu'en hiver

Pour cette étude, les scientifiques ont recensé les données concernant les décès de 85 854 176 personnes aux Etats-Unis entre 1980 et 2016. "Nous avons établi un graphique permettant de définir si le taux de décès varie vraiment en fonction de l'année, de l'âge et de la situation géographique", explique les chercheurs de l'étude. A partir de leurs données voici les tendances funèbres qu'ils ont pu trouver :

Publicité

- Les morts de toutes causes chez les hommes de plus de 45 ans et femmes de plus de 35 ans surviennent surtout en décembre, janvier et février et moins en juin et en août. - Le nombre de décès causés par un trouble cardiaque est plus élevé en janvier et février et moins élevé en juin et août. - Les décès de toutes causes chez les hommes âgées entre 5 et 35 ans connaissent un pic entre juin et juillet. - Les décès par blessures sont plus forts en été pour les hommes comme les femmes de moins de 45 ans.

"Il y a clairement un tendance qui se profile entre les personnes de moins de 45 ans qui décèdent plus en été et les plus vieux qui surviennent en hiver", expliquent les chercheurs. Le groupe d'étude s'étonne de ne pas avoir noté une influence géographique car peu importe l'endroit où les sujets étaient résidents cela n'a pas changé la courbe des tendances. "Ce pic de décès en hiver montre l'importance de mettre en place des prises en charge plus sérieuses à cette période de l'année afin de réduire le taux de décès", conclut les chercheurs.

mots-clés : Décès, Mort, été, Hiver
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X