Véritable moment de partage et de convivialité, l’apéritif ouvre le bal d’un repas comme une mise en bouche aux diverses saveurs. Propices aux réunions de famille ou soirées entre amis, les « apéros » ne sont pourtant pas toujours en accord avec les recommandations santé… Jugés trop gras ou trop salés, certains plats et aliments servis à l’apéritif sont à éviter.

La saisonnalité dans le viseur

Si des chefs cuisiniers avaient déjà conseillé aux lecteurs du média Eat This, Not That de fuir les bâtonnets de mozzarella, plus connus sous le nom de « Mozzarella stick », dans les restaurants italiens et les fruits de mer crus dans les restaurants indiens, ils en sont désormais venus à pointer du doigt certains apéritifs souvent commandés. Pour les chefs américains, interrogés à travers les Etats-Unis, les apéritifs à ne surtout jamais commander au restaurant sont ceux… qui se composent d’aliments n’étant pas de saison.

« L’apéritif numéro un à ne jamais commander pour moi personnellement est tout type de plat à base de légumes qui n'est pas de saison. Quand je vois une salade Caprese classique en plein hiver, je l'évite à tout prix, ainsi que quand je vois une asperge à la sauce hollandaise en été », explique Brian Motyka, le chef du Longman & Eagle, un restaurant de grande renommée situé à Chicago, aux Etats-Unis.

Consommer des aliments de saison, c’est non seulement s’assurer des plats à la saveur délicate et fidèle au goût initial des aliments, mais c’est également respecter les cycles imposés par la nature. Par ailleurs, l’alimentation saisonnière assure une plus grande protection de l’environnement.

Les fruits de mer pointés du doigt

Mais les chefs ne se sont pas arrêtés là. Les légumes et aliments hors saison ne sont pas les seuls à avoir été précisément désigné comme les mauvais élèves de la classe. Les huîtres et les crevettes crues seraient également à éviter, selon les spécialistes. Nombreuses sont les histoires qui racontent que la fraîcheur douteuse de ces aliments a eu raison de l’appareil digestif. « Si vous ne pouvez pas voir l'océan ou si ce n'est pas un restaurant spécialisé dans les fruits de mer frais, j'éviterais ces plats car il y a d'autres offres intéressantes au menu et votre estomac me remerciera», selon le chef Grant Morgan, du 97 West Kitchen & Bar, à Fort Worth, dans l’état américain du Texas.

Toutefois, si vous êtes véritablement adepte des huîtres et que vous souhaitez tout de même vous offrir ce petit plaisir, évitez surtout les huîtres préalablement ouvertes : « Ces huîtres restent souvent dans un environnement frais pendant un certain temps. Vous pouvez dire qu'elles ne sont pas fraîches lorsque vous pressez le citron dessus et qu'elles ne bougent pas. Les huîtres pré-ouvertes peuvent être amères et grossières », indique le chef Eric Duchêne, du JW Marriott Scottsdale Camelback Inn Resort & Spa aux Etats-Unis.

Pour le chef pâtissier à Denver Saura Kline, également blogueuse culinaire, l’attention doit particulièrement se porter sur les huîtres en promotion : « Ne commandez jamais d'huîtres si elles sont en promo le lundi. Les entreprises de fruits de mer sont fermées le week-end, c'est donc un restaurant qui essaie de se débarrasser de son poisson déjà vieux ».

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

mots-clés : apéritif, repas, Chefs, nutrition
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.