Musculation : les dangers de la spiruline

Publié le 03 Janvier 2019 par La Rédaction Médisite
Les personnes qui pratiquent la musculation et qui souhaitent éviter une prise de poids tout en gagnant en volume musculaire doivent surveiller leur alimentation et consommer beaucoup de protéines. La spiruline peut à ce titre être très intéressante, mais présente-t-elle un danger ? Peut-elle être responsable d’allergies ?
Publicité

© Istock

L'alimentation dans le cadre de la musculation

La musculation, et surtout la prise de masse musculaire, passe par une alimentation spécifique. Il faudra notamment consommer de bonnes doses de protéines, car ce sont elles qui fournissent les acides aminés indispensables à la constitution de nouvelles fibres musculaires. On recommande souvent de privilégier les protéines d’origine animale, mais il est toujours possible de recourir à des protéines végétales qui présentent l’intérêt d’être beaucoup moins caloriques.

Intérêt de la spiruline dans le cadre de la musculation

Lorsqu’on est amené à pratiquer de la musculation de façon relativement intensive, cela génère bien souvent des microlésions et des inflammations musculaires. La spiruline est donc intéressante à plusieurs titres, car elle va apporter de grandes quantités de protéines indispensables, mais elle va également fournir des acides aminés et des antioxydants qui vont exercer une action anti-inflammatoire. De plus, la spiruline fournit de l’énergie avant l’effort et favorise la récupération musculaire ensuite.

Publicité

Dangers liés à la spiruline

La spiruline est contre-indiquée aux personnes souffrant d’hémochromatose. En effet, cette maladie génétique se traduit par un taux de fer anormalement élevé, ce qui entraîne une intoxication avec des risques pour divers organes ainsi que pour les articulations. C’est pour une raison similaire qu’on déconseille la spiruline en cas d’insuffisance rénale, sachant que les protéines fournies par la spiruline s’accompagnent d’une libération de toxines qui doivent être éliminées par le système urinaire. Par ailleurs, la spiruline est fortement déconseillée aux femmes enceintes (sachant que la musculation est recommandée dans le cadre de la grossesse).

Publicité

Effets secondaires possibles de la spiruline

Les éventuels dangers liés à la consommation de spiruline concernent essentiellement les personnes qui y sont intolérantes (comme une légère forme d’allergie). Ces personnes risquent en effet de ressentir des effets indésirables tels que des maux de ventre et des céphalées (maux de tête). Les troubles digestifs qui peuvent être retrouvés sont des nausées, des ballonnements ou de la diarrhée en raison d’une stimulation de la fonction hépatique. Les éruptions cutanées sont dues au fait que la spiruline détoxifie l’organisme et que celui-ci élimine une partie de ses toxines par la peau. Les maux de tête éventuels s’expliquent de la même façon. Boire beaucoup d’eau permet parfois de s’épargner ces effets secondaires. À noter que ces troubles s’observent essentiellement en cas de consommation excessive de spiruline. Il est donc toujours préférable de commencer à de petites doses pour voir si vous ne présentez pas d’intolérance à cette algue.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X