Rapport sexuel : les mycoses génitales chez l'homme

Publié le 24 Juin 2018 à 10h00 par La Rédaction Médisite
Les mycoses génitales ne sont pas l’apanage des femmes. Même si elles surviennent plus rarement chez l’homme, on observe aussi des mycoses du gland ou balanite du gland, surtout entre 20 et 40 ans. Quels sont les symptômes et les causes des mycoses après un rapport sexuel chez l’homme ?

6748033-inline-500x334.jpg© Istock

Mycoses génitales chez l’homme: symptômes

Les mycoses du gland après un rapport sexuel se manifestent par divers symptômes caractéristiques: une rougeur du gland, des brûlures lors de la miction, des irritations et démangeaisons, voire dans certains cas des écoulements malodorants. Ces symptômes doivent conduire la personne à consulter son médecin, d’une part pour confirmer le diagnostic (car il peut s’agir d’autre chose comme du psoriasis) et d’autre part, pour avoir un traitement adapté. En effet, les mycoses génitales ne disparaissent pas d’elles-mêmes.

Mycoses après un rapport sexuel chez l’homme: les causes

La cause d’une infection génitale après rapport chez l’homme est essentiellement la prolifération du champignon de type Candida albicans. Ce champignon, naturellement présent dans la flore génitale, peut se mettre à proliférer en cas de prise prolongée d’antibiotiques, de stress, de diabète ou de maladies immunodépressives. Mais cette infection génitale peut correspondre aussi à une allergie au latex s’il y a eu port de préservatif lors du rapport, ou encore à une hygiène intime trop agressive qui a déséquilibré la flore intime (savon non alcalin, douche intime trop fréquente), voire à une hygiène intime mal effectuée (gland non décalotté, savon mal rincé, gland non séché entraînant une macération). Il convient d’identifier clairement la cause pour adapter le traitement.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X