A 18 ans, Abby Tannetta ne va pas se réconcilier avec les araignées de si tôt. En vacances dans la caravane de ses parents au Pays de Galles, cette jeune Britannique a été attaquée par une araignée, qui semble appartenir à la famille des veuves noires venimeuses, durant son sommeil.

Abby a dû être opérée d'urgence. Les médecins craignaient la septicémie. La blessure se serait infectée allant jusqu'à provoquer une élévation de la tension et la fréquence cardiaque chez cette jeune patiente.

"La blessure avait grossi jusqu'à atteindre la taille d'une balle de golf"

Vision de l'horreur lorsque Abby se réveille un matin dans la caravane de ses parents. "Je me suis réveillée avec une douleur aiguë qui m'a tirée de mon sommeil, j'ai regardé à côté de moi et j'ai vu cette araignée géante s'enfuir du lit", raconte Abby au quotidien The Sun. L'araignée l'aurait mordue à proximité de son aisselle. Son bras serait devenu rouge avant de commencer à enfler.

"C'était vraiment douloureux et n'a fait qu'empirer. Ça a grossi, c'était très rouge, ça démangeait et c'était tellement douloureux que je ne pouvais pas bouger mon bras ou dormir sur le côté. Je me sentais vraiment faible. J'avais l'impression que mon cœur battait la chamade et que la blessure avait grossi jusqu'à atteindre la taille d'une balle de golf", décrit l'adolescente avec stupeur.

Abby a réussi à capturer l'araignée et à l'emprisonner dans un Tupperware. D'après ses recherches, il semblerait que l'insecte appartienne à la famille des veuves noires vénimeuses. Ces dernières sont connues pour dévorer les mâles de leur propre espèce. Elles possèdent un venin mortel pour l’homme.

"Ils ont dit que cela pourrait se transformer en septicémie"

Abby s'est administrée des antihistaminiques quotidiennement pour prévenir les infections après la morsure. Malheureusement, la plaie n'a pa arrêté de grossir et devenait de plus en plus douloureuse.

Incapable de dormir à cause de la douleur, Abby s'est rendue chez son médecin généraliste trois jours après avoir été mordue. La masse avait atteint la taille d'une balle de golf, décrit la jeune Britannique.

Son médecin lui a prescrit des antibiotiques et lui a conseillé de se rendre à l'hôpital au cas où du pus commencerait à s'échapper de la masse. C'est ce qui est arrivé deux jours plus tard.

"En me réveillant, j'ai vu des tâches de pus et de sang sur mon tee-shirt", relate la rescapée avant de se rendre aux Urgence. Craignant une septicémie, les médecins n'ont pas tardé à l'opérer.

"En arrivant à l'hôpital, je me sentais vraiment faible et ma tension artérielle et ma fréquence cardiaque étaient vraiment élevées, se souvient Abby. Les médecins ont dit que j'avais besoin d'une intervention chirurgicale. J'avais vraiment peur. Ils ont dit que cela pourrait se transformer en septicémie si nous attendions trop longtemps".

Abby est rentrée avec une plaie de 4 cm de profondeur

Abby a subi une anesthésie générale durant laquelle les médecins ont retiré le venin. L'opération a été un succès. La patiente est rentrée chez elle le lendemain avec une plaie de 4 cm de profondeur.

"Cela a été difficile. J'ai tellement souffert pendant ma convalescence", déplore Abby.

Sources

The Sun, 22 juin 2021

mots-clés : Piqûre d'araignée
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.