Maux de tête persistants et récurrents : quand évoquer la cause hormonale ?

Lorsque les maux de tête se répètent régulièrement et toujours au même moment dans le cycle menstruel, on parle de migraine cataméniale (ou hormonale). Elle est très fréquente chez les femmes déjà migraineuses. Elle arrive souvent quelques jours avant les règles et cesse avec elles. Ces migraines peuvent être très intenses et accompagnées de vomissements. La chute brutale du taux d'œstrogènes dans le sang serait à l'origine de ces douleurs. Certains facteurs aggravent les migraines hormonales, comme les troubles du sommeil, le stress, la consommation d'alcool ou une mauvaise alimentation. La pilule peut également les provoquer (sauf les pilules prises en continu).

Quelle prise en charge pour lutter contre les migraines hormonales ?

Lorsque les migraines hormonales deviennent invalidantes, les traitements antalgiques simples ne suffisent plus. Un traitement hormonal, qui rétablit un taux d'œstrogènes suffisant dans le sang, est alors proposé : il peut s'agir de patchs ou de la pilule à prendre en continu. Des remèdes plus naturels, comme les huiles essentielles de menthe poivrée ou de sauge, ou encore l'acupuncture peuvent également être conseillés. Ces traitements sont associés à des conseils d'hygiène alimentaire, une prise en charge du stress et des troubles du sommeil.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.