Tramadol : le délai de prescription de l’antidouleur réduit à 3 mois

Les médecins ne pourront prescrire le Tramadol que pour 3 mois au lieu de 12 à compter du 15 avril 2020. En limitant la durée maximale de prescription, l’Agence français des médicaments espère réduire les risques de mauvais usage de l’opioïde le plus consommé en France.
Sommaire

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits sanitaires (ANSM) revoit la réglementation entourant le Tramadol. Avec la nouvelle réglementation, la durée de l’ordonnance pour cet antalgique opiacé ne pourra pas dépasser 3 mois.

Tramadol : une modification pour prévenir la dépendance

L’organisation française chargée de la surveillance des médicaments explique dans un communiqué du 16 janvier 2020 : "sur proposition du directeur général de l’ANSM, la durée maximale de prescription des médicaments antalgiques contenant du tramadol (voie orale) est réduite de 12 mois à 3 mois, pour limiter leur mésusage ainsi que les risques de dépendance".

La nouvelle réglementation sera appliquée à compter du 15 avril 2020. L’ANSM précise “Au-delà de 3 mois, la poursuite d’un traitement par tramadol (voie orale) nécessitera une nouvelle ordonnance”.


Tramadol : un médicament très addictif

Ce médicament indiqué pour le traitement des douleurs importantes (comme une intervention chirurgicale) est l'opioïde le plus consommé dans l’Hexagone. 6,8 millions de Français en ont pris au moins une fois dans l’année en 2017.

Les autorités françaises s’inquiètent face à la hausse de la consommation et des cas de mésusage ou encore de décès liés aux médicaments. Le tramadol est en effet le 1er antalgique impliqué dans des morts liées à la prise d’antalgiques, devant la morphine (enquête DTA).

Toutefois, la situation est moins grave que celle observée outre-Atlantique. La surconsommation d’antalgiques opioïdes a été responsable de près de 218 000 décès aux États-Unis entre 1999 et 2017. En moins de 20 ans, le nombre d’overdoses après des prescriptions de ces médicaments a été multiplié par 5.

Tramadol : les médicaments concernés par la limitation de prescription

Les différentes formes du Tramadol sont concernées par la mesure :

  • tramadol seul : biodalgic, contramal, monoalgic, monocrixo, orozamudol, takadol, topalgic, zamudol, zumalgic et tramadol génériques
  • en association avec du paracétamol : ixprim, zaldiar, tramadol/paracétamol générique
  • en association avec du dexkétoprofène : skudexum

> Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un robot cuiseur en participant au jeu concours de La Banque Postale

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.