Médicaments anti douleur : 9 erreurs à éviter

Advil®, Doliprane®, Tramadol®, Codéine®... Plusieurs médicaments sont efficaces pour soulager les douleurs lors de rhume, maux de dos, de tête... Mais il y a certaines erreurs à éviter quand on les prend pour ne pas abîmer son foie, ses reins et plus généralement mettre en danger sa santé.
Sommaire

Erreur 1 : attendre le dernier moment pour prendre son antidouleur

Erreur 1 : attendre le dernier moment pour prendre son antidouleur© IstockUne grande majorité de gens qui souffrent de douleurs chroniques ou aigües attendent le dernier moment pour se soigner. Une erreur importante surtout avec la prise d'antidouleurs qui sont plus efficaces lorsqu'ils sont pris avant que la douleur ne soit à son maximum.

Pourquoi ? Les antidouleurs entraînent une réaction cognitive qui interdit le passage de la douleur jusqu'au cerveau. "C'est pour ça qu'il est beaucoup plus difficile de faire disparaître la douleur lorsqu'elle est installée", explique Martial Fraysse, pharmacien. D'où la nécessité de respecter la prescrition du médecin trois fois par jour pour être sûre que la douleur ne revienne pas.

Vidéo : Pourquoi le paracétamol peut être dangereux ?

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :