Gastro : attention, le Smecta® peut être responsable d’une contamination au plomb

La revue indépendante Prescrire a publié dans son numéro de novembre 2018, des informations comme quoi les médicaments à base d’argiles seraient responsables d’une contamination au plomb.

Publicité

© Adobe StockLe Smecta® ou autres médicaments à base d’argiles (Actapulgite®, Neutroses® et Gastropax®) peuvent être responsables d’une contamination au plomb, rapporte la revue indépendante Prescrire dans son numéro de novembre 2018. L’Agence française du médicament (ANSM) avait déjà publié en mars 2018 un compte-rendu d’une réunion de pédiatres dans lequel il était question de ce problème. L’argile est une matière cristalline extraite du sol. Dotée d’une forte capacité d’absorption, elle capte les impuretés métalliques telles que le plomb. D’après Prescrire, "il ne semble pas possible de débarrasser l’argile du plomb sans diminuer sa capacité d’absorption". Tous les médicaments à base d’argiles "contiennent du plomb à des quantités supérieures à 5 microgrammes par jour, qui est la dose journalière admissible pour le plomb en tant qu’impureté dans un médicament", ajoute la revue.

Publicité
Publicité

Responsable de troubles neurocomportementaux chez l'enfant

Pendant 35 jours, du Smecta® a été administrée sur des adultes afin de pouvoir mesurer la plombémie (niveau de toxicité du plomb dans le sang) et ainsi se rendre compte de l’exposition chez des enfants âgés de moins de 2 ans. Le résultat est tel que cette exposition serait de plus de 50 microgrammes par litre après 7 jours de prise du médicament. Ce seuil serait responsable et pourrait expliquer le développement detroubles neurocomportementaux chez l’enfant. Les traitemements à base d’argiles sont la plupart du temps prescrits aux enfants ayant divers problèmes digestifs bénins comme la gatro-entérite par exemple. Cependant, "les enfants sont particulièrement à risques de toxicité du plomb, sans seuil minimal de plombémie connu sans danger", explique les auteurs de l’article. "La composition des argiles vendues dans le commerce sans statut de médicament est très floue", conclut Prescrire. Ne connaissant pas l’efficacité exacte des argiles sur les troubles digestifs bénins, il est donc préférable de ne pas exposer son enfant à ces traitements contenant du plomb.

A quoi sert le Smecta® ?

Le principe actif du Smecta® est la diosmectite. C'est une argile naturelle constituée de sel de magnésium et d'aluminium (silicate) qui va changer les propriétés physicochimiques du mucus qui tapisse la muqueuse du tube digestif. En épaississant le mucus et en le rendant plus visqueux, la diosmectite ralentit le transit intestinal et augmente la consistance des selles. La diosmectite a un très grand pouvoir absorbant des sécrétions acides et permet ainsi de protéger la muqueuse intestinale des agressions et de réduire l'inflammation. À cause de son action absorbante et protectrice de la muqueuse intestinale, la diosmectite diminue l'absorption des nutriments et de certains médicaments, il est donc recommandé de l'utiliser loin des repas ou loin de la prise d'un autre médicament.Le Smecta® se présente sous forme de sachets de 3g à diluer dans de l'eau ou dans une compote, pour les enfants. La posologie est adaptée par le médecin en fonction de l'âge du patient et de la gravité de la diarrhée ou des symptômes. Le smecta® est contre-indiqué en cas d’antécédents allergiques à la diosmectite et d’intolérance au fructose. Il doit être employé avec précaution chez les personnes ayant déjà souffert de constipation sévère. De plus, si vous êtes enceinte, il est recommandé de prendre l’avis de votre médecin avant d’employer le Smecta®. Hormis le risque allergique, boire une trop grande quantité de Smecta® peut entraîner de la constipation, voire, plus rarement, des vomissements. Réduire le dosage ou stopper le traitement suffit habituellement à corriger ces effets indésirables.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X