Certains médicaments peuvent avoir de lourdes conséquences sur l’enfant à naître. Il peut y avoir des effets malformatifs qui se traduisent par la survenue de malformation chez l’embryon lors de son développement (anomalie du cœur, bec de lièvre…) Il peut également y avoir des effets fœto-toxiques qui se traduisent par un ralentissement sur la croissance ou la maturation des organes. Certains effets enfin, sont diagnostiqués chez l’enfant bien avant la naissance lors des visites de contrôle. Il peut s’agir de troubles cognitifs, de troubles du comportement, de troubles héréditaires, etc.

Les risques encourus par la prise de médicaments concernent toute la grossesse, quel que soit le trimestre.

Cependant, pour le bien-être de l’enfant et de la mère, certaines douleurs doivent être calmées.

Doliprane : la bonne solution à condition de respecter la posologie

Selon l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), le paracétamol, la molécule contenue dans le Doliprane, « ne montre pas de risque de malformation ou de toxicité fœtale ou néonatale ». Selon l’agence, « plusieurs études ont étudié les risques sur le neuro-développement de l’enfant mais les résultats sont discordants. Si nécessaire, le paracétamol peut être utilisé pendant la grossesse ; cependant il devra être utilisé à la dose efficace la plus faible, pendant la durée la plus courte possible et à la fréquence la plus réduite possible. »

Si la posologie est respectée (maximum trois grammes par jour) et que la prise est ponctuelle : aucun problème, il n’y a pas de risque avéré pour la grossesse. Cependant, si les douleurs persistent, ne vous contentez pas de prendre régulièrement du Doliprane. La fièvre par exemple peut cacher autre chose. Prendre alors un paracétamol peut faire disparaître un symptôme qui pourrait être important pour la pose d’un diagnostic. La fièvre peut, par exemple, être le signe d’une infection qu’il faut traiter.

Avant de prendre un médicament, rendez-vous sur le site du CRAT. En cas de doute, avant toute prise de médicament, parlez-en avec votre médecin traitant.

Sources

Traitement de la douleur durant la grossesse, ANSM 

Le Centre de Référence sur les Agents Tératogènes (CRAT)

mots-clés : Doliprane
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.