Perte de gout : les causes possibles (en plus de la Covid-19)

La perte de goût, ou agueusie, fait partie des symptômes désormais bien connus de la Covid-19. Mais d’autres pathologies, ou encore la prise de certains traitements, peuvent être à l’origine de l’absence partielle ou totale de ce sens. Petit tour d’horizon des causes possibles dans notre diaporama.

Agueusie : un symptôme fréquent de la Covid-19

Comme évoqué précédemment, on appelle “agueusie” la perte gustative partielle ou totale. Le patient qui en souffre parvient difficilement (voire pas du tout) à reconnaître les aliments qu’il mange et à en détecter les différentes saveurs : sucré, salé, amer, acide, umami. Celle-ci est parfois associée à l’anosmie, autrement dit, la perte de l’odorat. On distingue :

  • l’agueusie totale, qui est la perte de toutes les saveurs ;
  • l’hypoagueusie, qui ne concerne que certaines saveurs ;
  • la dysgueusie, qui est plutôt une altération du goût (distorsion ou moindre perception des saveurs).

La perte du goût et de l’odorat font partie des symptômes fréquents de la Covid-19. L’anosmie serait même le deuxième symptôme le plus fréquemment rapporté par les malades (70,3 %), d’après une étude publiée en septembre dans le Journal of Internal Medicine ; tandis que l’agueusie concernerait 54,2 % des patients.

Anosmie et agueusie, associés à une forme moins grave de Covid-19

En outre, une autre étude, réalisée conjointement par l'hôpital Foch de Suresnes et l'université de Mons (Belgique), révèle que ces deux signes sont plutôt rassurants, puisqu’ils seraient associés à une forme de Covid-19 moins grave.

“Parmi les patients dans les groupes 3 et 4, soit les plus fortement atteints, seuls 10 à 15 % d'entre eux avaient une perte d'odorat. En revanche, ils étaient 70 à 85 % avec ce symptôme dans les groupes 1 et 2, soit les cas les plus bénins”, explique le Dr Jérôme Lechien, auteur principal de l’étude, dans une interview accordée au Parisien.

En effet, la perte de goût et d’odorat est liée à une atteinte du cerveau par le coronavirus, qui est ensuite rapidement stoppé par le système immunitaire… Ce qui ne lui laisse pas le temps d’envahir les poumons et le sang. En revanche, le patient peut mettre plusieurs semaines, voire plusieurs mois, avant de retrouver tous ses sens.

Néanmoins, la Covid-19 n’est pas la seule maladie qui peut causer une perte de goût. Découvrez toutes les causes possibles dans notre diaporama.

La Covid-19

1/11
Perte de goût : les causes possibles (en plus de la Covid-19)

Selon une étude européenne, 54,2 % des patients contaminés par le coronavirus font état d’une perte du goût partielle ou totale. 

Une affection des voies respiratoires

2/11
Perte de goût : les causes possibles (en plus de la Covid-19)

D’autres pathologies respiratoires (rhume, grippe, pneumonie…) peuvent entraîner une perte de goût.

Un traumatisme crânien

3/11
Perte de goût : les causes possibles (en plus de la Covid-19)

La perte oflactive après un traumatisme crânien est fréquente, indique la Revue médicale suisse. La perte gustative, plus rare, est également possible, même si les causes en sont moins bien comprises. 

La radiothérapie

4/11
Perte de goût : les causes possibles (en plus de la Covid-19)

La radiothérapie, utilisée dans le traitement du cancer, peut entraîner une altération du goût primaire chez les patients. La chimiothérapie peut également avoir cet effet.

Voir la suite du diaporama

Une paralysie faciale

5/11
Perte de goût : les causes possibles (en plus de la Covid-19)

L’atteinte du nerf facial peut entraîner l’altération de certaines saveurs, notamment sucrées. 

Une maladie bucco-dentaire

6/11
Perte de goût : les causes possibles (en plus de la Covid-19)

Les mycoses de la langue ou certaines infections bucco-dentaires peuvent entraîner une agueusie ou une dysgueusie. 

Une brûlure de la langue

7/11
Perte de goût : les causes possibles (en plus de la Covid-19)

Lorsqu’on se brûle la langue, des lésions sont occasionnées sur les bourgeons gustatifs. Le goût revient lorsque ceux-ci repoussent. 

Le tabagisme

8/11
Perte de goût : les causes possibles (en plus de la Covid-19)

Le tabagisme, mais aussi l’inhalation de substances toxiques, peuvent entraîner la perte du goût comme de l’odorat. 

Certains médicaments

9/11
Perte de goût : les causes possibles (en plus de la Covid-19)

Plusieurs médicaments peuvent entraîner une agueusie ou une dysgueusie, dont certains qui appartiennent aux classes suivantes : antihypertenseurs, inhibiteurs de l’enzyme de conversion, antiarythmiques, anti-épileptiques, terbinafine, la D-pénicillamine, les antithyroïdiens de synthèse, chélateurs du cuivre, hypoglycémiants, antibiotiques… 

Une intervention chirurgicale

10/11
Perte de goût : les causes possibles (en plus de la Covid-19)

Certaines opérations (chirurgie de l’oreille moyenne, extraction dentaire…) peuvent entraîner des troubles du goût. 

Le vieillissement

11/11
Perte de goût : les causes possibles (en plus de la Covid-19)

En vieillissant, nos sens ont tendance à s’altérer : l’audition, la vision… mais aussi le goût ! 

Sources

Réouverture de l’étude européenne consacrée à la perte de goût (agueusie) et d’odorat (anosmie) en relation avec le COVID-19 (2ème vague), Université de Mons, 1 avril 2020. 

Clinical and epidemiological characteristics of 1420 European patients with mild-to-moderate coronavirus disease 2019, Journal of Internal Medicine, septembre 2020. 

Anosmie et COVID-19, Revue Médicale Suisse. 

Anosmie et agueusie : à propos d’un cas, Revue Médicale Suisse. 

Covid-19 : pourquoi la perte de l’odorat est un symptôme plutôt rassurant, Le Parisien, 22 septembre 2020. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.