Toux : des traitements inefficaces… et en plus risqués !

Publié le 21 Septembre 2018 par Claire Ménage, journaliste santé
Une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Bâle en Angleterre et publiée la revue scientifique British Journal of General Practice le 10 septembre 2018 dénonce des traitements contre la toux inefficaces et dangereux pour la santé.
Publicité

© IstockLa toux est l’une des raisons les plus courantes lors d’une prise de rendez-vous chez le médecin. Cependant, une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Bâle en Angleterre montre que les traitements qui seraient prescrits pour la soulager ou la guérir n’auraient pas beaucoup d’avantages pour le patient, rapporte la revue scientifique British Journal of General Practice du 10 septembre 2018. Selon l’étude, les "antitussifs communs n’apportent pas plus de soulagement qu’un vulgaire placebo". Il faut estimer que 4 milliards de dollars sont dépensés dans le monde en médicaments antitussifs par an selon l'étude. Afin de prouver l’inefficacité des traitements, les chercheurs ont analysé des essais cliniques menés sur des patients de 16 ans et plus ayant contracté une toux depuis 3 à 8 semaines. L’examen s’est déroulé avec la prise de traitements médicamenteux (codéine) et non médicamenteux (plantes médicinales) contre la toux et le résultat montre que les patients prenant des traitements médicamenteux subissent des "effets secondaires jugés non graves mais désagréables", expliquent les chercheurs de l’étude.

Publicité
Publicité

Des effets indésirables

Sécheresse de la bouche, maux de tête, évanouissements, nausées ou troubles gastro-intestinaux… c’est la liste des effets secondaires liés à la prise de traitements contre la toux trouvé par les scientifiques de l’Université de Bâle. 14% des patients suivi pendant l'étude ayant pris un antitussif ont subi des désagréments. Mais les auteurs rapportent qu' "aucune étude n'a rapporté d'événements indésirables graves spécifiquement". Cependant, Benjamin Speich, qui a mené l’étude lorsqu’il était à l’Institut d’épidémiologie clinique et de biostatistique de l’Université de Bâle veut préciser, dans le journal Le Matin du 13 septembre 2018 "qu’il n’existait aucune preuve convaincante que l’un ou l’autre de ces traitements fonctionnait, ce qui n’est pas pareil qu’une preuve qu’ils ne fonctionnent pas".

Une médecine naturelle contre la toux

La toux est un symptôme qui se rencontre dans de nombreuses pathologies, le plus souvent bénignes. Il existe de nombreuses médecines douces capables de la soulager. Ainsi, en homéopathie, la toux grasse tout comme la toux sèche ou la toux persistante trouvent leurs traitements adaptés. L’hydratation reste essentielle ! Quand une toux survient, qu’elle soit sèche ou grasse, elle peut parfois perdurer plusieurs semaines. Pour apaiser la gorge, rien de mieux que de bien s’hydrater en buvant régulièrement. Les tisanes ou le thé sont particulièrement apaisants. Le sirop à l’eucalyptus est particulièrement efficace pour fluidifier les sécrétions et permettre de diminuer la toux. L’infusion de lierre commun permet de calmer les irritations, et la guimauve traite efficacement la toux sèche. Pensez aussi à ce délicieux remède qu’est le miel, champion toutes catégories dans la lutte contre la toux. La tisane de marjolaine est spécifiquement conseillée pour traiter la toux grasse. Pensez enfin à l’huile essentielle de myrte pour apaiser les gorges irritées.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X